La vie et le temps qui passent en politique et ailleurs

La dernière fois que j'ai publié quelques lignes ici c'était le temps des jours ensoleillés et chauds, le 25 août 2019. Le temps des vacances, du soleil, du farniente bien loin du tumulte actuel dont le Covid est en partie responsable. Je dis en partie car il y a aussi le facteur humain hélas. 

C'est étrange de revenir ici écrire quelques lignes, mais cela me fait plaisir. Comme "avant" je n'épargnerai pas grand monde dans mes billets. Je tiens à ma réputation ;-)

A l'époque lors de l'été 2019 :  

  • Jean Castex était un obscur haut fonctionnaire connu seulement par le curé du village dont il est maire;
  • François Hollande n'avait pas encore découvert le charme de l'Opéra de Paris mais donnait des leçons à toute la gauche .... qui s'en passerait bien;
  • Jean-Luc Mélenchon avait déjà un projet pour 2022 ... seul en attendant les autres;
  • Arnaud Montebourg avait toujours sa marinière, portant haut les couleurs du Made in France avec son miel "Bleu, Blanc, Ruche";
  • Emmanuel Macron faisait le paon aux côtés de Trump au sommet du G7 à Biarritz;
  • Au G7 justement, accord avec les USA sur la taxation des géants du numérique (je vous interdit de rire);
  • Epstein le salopard s'était suicidé;
  • La forêt amazonienne brulait de mille feux;
  • La sécheresse touchait toute la France, et pas que ;
  • Edouard Philippe était encore et toujours 1er ministre
  • A droite c'était la course à l'échalote lors de la campagne interne pour la présidence de l'UMP pour être celui qui ferait les propositions les plus chocs;
  • Ségolène Royal était toujours givrée, Macron ne l'avait pas encore virée de son poste d'ambassadrice auprès des pingouins et des ours des pôles.
  •  Deux journalistes du Monde, Gérard Davet et Fabrice Lhomme, publiaient en 6 parties : François Hollande 7 ans de trahison;
  • Olivier Faure travaillait ses cordes vocales pour devenir enfin audible, en interpellant les écologistes, les « insoumis » les membres de Génération.s, mais aussi toute la gauche associative et syndicale à éviter "la fragmentation façon puzzle"
  • L'été est la saison du melon et Yannick Jadot (EELV) nous le confirme en déclarant à propos des élections européennes, " Je n’ai pas fait ce score là parce que j’étais une star ".
Voilà c'étaient quelques morceaux choisis de cet été 2019 ou j'écrivais mon dernier billet de blog.

Depuis et déjà avant, l'équipe En Marche qui gère la France, a brillé tant à l'assemblée qu'au gouvernement par son inaptitude à diriger le pays. Mais de tout cela nous reparlerons bientôt. Des nouvelles de Benjamin Griveaux et de Sibeth Ndiaye

A bientôt

Commentaires

  1. Il y avait bien longtemps ... Bon retour parmi nous ... et comme on dit maintenant: prenez soin de vous. À vous lire.

    RépondreSupprimer
  2. On dirait bien que tu n'es pas le seul à rempiler... C'est curieux... Peut-être l'envie de n'épargner personne comme tu dis dans un moment où l'opposition "bloggesque" à l'approche de la présidentielle se cale sur une envie plus globale des français de s'opposer à E.MACRON ?

    Bon retour ! Et salutations à Mr Jegoun et ses acolytes

    RépondreSupprimer
  3. merci c'est sympa. Une envie d'effectivement reprendre du service mais sans doute moins régulièrement qu'auparavant.

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.