Coût de la suppression de l'ISF : l'enfumage de Bercy

Il est parfois étonnant de constater combien les médias, mais pas tous sans doute, prennent pour argent comptant les chiffres du ministère du budget sans chercher un peu plus loin. Et dans le cas qui nous occupe vous allez voir qu'il y a matière à s'interroger, voir à fortement douter.

Dernièrement et je dirai même actuellement, la suppression de l'ISF fait causer dans les familles car, à juste raison, les Français sont choqués par tant de largesses au profit de richissimes Français, à force aux yeux des Français Macron est devenu le Président de riches.

Mais revenons à nos moutons pour vous dire que le ministère de l’Économie et des Finances a communiqué sur la valeur de la suppression de l'ISF et de la création de l'IFI qui remplace pour partie (bien immobilier) l'ISF. 

Ainsi on apprend que l'IFI fera rentrer 850 millions dans les caisses de L’État  et que la suppression de l'ISF fera manquer 3,2 milliards dans ces même caisses. Donc "bêtement" en additionnant les deux on devrait trouver le rapport estimé de l'ISF dans le budget de L’État de 2018 qui est de : 3,2 milliards + 850 millions = 4 milliards d'euros.

Voilà, on pourrait s'en tenir là ... mais, en grattant un peu et en écarquillant les yeux on s’aperçoit que lors des dernières années, l'ISF a rapporté plus de 5 milliards par an et que le montant attendu de l'ISF pour 2017 est de 5,4 milliards d'euros et qu'il n'y a aucune espèce de raison qu'il en soit autrement pour 2018 s'il était maintenu. Voyez le graphique ci-dessous, c'est édifiant et très "parlant".

Ceci est donc bien différent des 4 milliards évoqués par Bercy, comme le laisse à penser l'addition de 3,2 + 0,850 que j'évoque ci dessus.



Du coup, si l'on retient fort logiquement cette référence de 5,4 milliards pour 2018, le coût budgétaire de la suppression de l'ISF ne serait pas de 3,2 milliards comme le prétend Bercy mais de 4,55 milliards, (5,4 milliards - 850 millions) ce qui n'est évidemment pas la même chose du tout.

Par ailleurs, il faut se rappeler que le programme du candidat Macron à l'élection présidentielle prévoyait que la suppression de l'ISF "représente un manque à gagner pour L’État de 2 milliards d'euros ..."  (ci dessous extrait de son programme).

Par conséquent, on constate d'une part que Macron a menti lors de la campagne électorale en minorant plus que de moitié la suppression de l'ISF, ce qui est énorme et qui fait mauvais genre pour un Président élu et d'autre part que Bruno Le Maire le ministre de l’Économie et des Finances nous baratine aussi sur la valeur de ce même montant supprimé. Dans les deux cas il y a un gros mensonge.... mais les plus riches du pays sont heureux puisqu'en 20 ans la fortune des 500 Français les plus riches a été multipliée par 7 passant de 80 à 571 milliards d'euros de 1996 à 2017.


Ni de droite ni de gauche qu'il disait ...



Source : En Marche

Commentaires

  1. Rendons grasses, aux plus riches, leurs rentes. Pour que nous vivions toujours mieux, nous les pauvres fainéants, ceux qui ne sont riens.
    Ave Jupiter.
    "Une ère nouvelle s’ouvre enfin où le petit peuple va comprendre l’ordre des choses. Car oui, il n’aura plus de mots quand il constatera la générosité des plus riches enfin libérés du joug de l’ISF. Ces personnes vont vendre leurs manoirs et leurs yachts, retirer toutes leurs actions, leurs placements financiers cachés à l’étranger pour investir massivement dans la production. Et le chômage va disparaître, les capitaux vont revenir dans le pays, les riches étrangers vont investir enfin dans la France pour la prospérité de tous et de chacun de nous".
    Amen!
    "Nous entrons tête haute dans le nouveau monde, celui du XIXème siècle. Heu, pardon, du XXIème! "
    Amen!

    RépondreSupprimer
  2. Tout a fait en dehors de ta démonstration, ton calcul est très étonnant. En effet, le gouvernement veut supprimer 3.2 milliards d'€ de recettes et remplacer par 850 millions.
    Le manque à gagner est alors de 2.35 milliards et non pas de 4 milliards comme tu l’écris. C'est moins et non pas plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non il remplace 4 milliards par 850 millions

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.