Macron, Philippe, Le Maire, Darmanin : l'été du quatuor de l'impossible

Bien, me voici de retour sur mon blog pour écrire quelques lignes après un été de fainéant pendant lequel je suis allé en visite dans le Trump's country. Je pourrai vous parler de Boston, de New-York des Chutes du Niagara, du couché de soleil de Duxbury, de Plymouth et du Mayflower arrivé là en 1620, des voitures fantastiques au V8 rugissant .... mais non, au lieu de cela je vais mettre mon grain de sel sur le nouveau pouvoir en place qui, il faut bien le dire, fait des étincelles et a cessé de faire rêver une frange importante de la population, les retraités notamment, qui a cru au printemps dernier que Macron allait marcher sur l'eau et distribuer des petits pains aux plus nécessiteux. Mais patatras les naïfs et candides repasseront.

Les Quatre mousquetaires cités en titre sont des supers porte-parole de la France d'en haut, celle qui brasse des euros par milliers et millions, voire davantage, pendant que celle d'en bas a toujours autant de mal à boucler les fins de mois.

Ces mois d'été nous ont permis de voir ce quatuor à l'oeuvre et, reconnaissons le, nous n'avons pas été déçus. Les salariés, en ont pris pour leur grade avec les fameuses cinq ordonnances, signées devant les caméras de télévisions, un peu comme au temps de l'URSS. 

Sur ces ordonnances, mis à part les fans/trolls macronistes buvant les paroles de leur gourou, (souvent d'anciens sympathisants socialistes qui ont mal tournés) beaucoup s'accorde à dire que ce sont des textes qui n'ont qu'un but, réduire les droits sociaux en modifiant largement le code du travail au profit des entreprises.

Et d'ailleurs à voir, lire, entendre les déclarations et la joie du Medef sur le sujet il n'y a aucun doute à avoir sur le sens de cette "réforme".

N'oubliant personne, notre quatuor s'est mis en tête de faire des économies sur le dos des "petites gens" vivant chichement faute de revenus suffisants et qui perçoivent l'APL Las pour eux la foudre ni de droite ni de gauche mais bien carrément à droite leur est tombée dessus en rabiotant l'APL de 6,5 millions de personnes. 

Au passage il est bon de rappeler qu'il y a environ 9 millions de pauvres en France qui sont contents sans doute de contribuer à la résorption du déficit pour passer sous les 3% du PIB des trop fameux critères du traité de Maastricht.

Quant à cela vous ajoutez, si je puis dire, des coupes monstrueuses de 1,7 milliard dans les aides au logement, vous aurez compris que dans notre beau pays il vaut mieux être riche et en bonne santé que pauvre et malade .... je dis malade car nos 4 cavaliers de l'apocalypse ont décidé d'augmenter le forfait journalier de 11% pour le porter de 18 à 20€. Personne n'est oublié, pas même les malades.

Et puis, voilà qu'il est apparu aussi nécessaire à nos gouvernants : 
  • de supprimer l'ISF tel qu'il était, soit environ 3,7 milliards d'impôts en moins pour les plus riches de France ;
  • d'instaurer une taxe unique de 30% sur les revenus du capital en remplacement de l'imposition des revenus du capital comme celle des revenus mise en place par Hollande, ce qui était plus juste puisque du coup, avec Macron il vaut mieux être rentier qu'actif, on paye moins d'impôts
  • de taxer au taux de 30% les revenus (intérêts) de votre Plan d'Epargne Logement
  • d'augmenter le budget de l'Elysée de 3 millions;
  • d'augmenter la CSG des retraités de 1,7% (le taux normal passant de 6,6% à 8,3%) dès qu'il perçoivent une retraite supérieur à 1200€. A ce niveau de revenus ils sont en effet immensément riches.
  • de supprimer l'aide à l’achat d'un vélo électrique
  • de réduire dès le 1er octobre à 15% (à la place de 30%) le crédit d'impôt quand vous changez vos fenêtres et volets pour une meilleure isolation puis de supprimer totalement ce crédit d'impôt dès mars 2018.
  • de supprimer 1600 postes dans la fonction publique avec un objectif de 120.000 suppressions lors du quinquennat.
  • de réduire de 30% en 2018 la taxe d'habitation de certains contribuables. Cette suppression peut sembler une bonne chose mais il faudra bien que quelqu'un paye à la place ... donc nous aurons à payer ce "cadeau" sous une forme ou une autre car cette suppression représente quand même 8,5 milliards que l'Etat paiera aux collectivités locales en lieu et place des contribuables ... et l'Etat alimente ses comptes avec des prélèvements fiscaux ...Cqfd.

De toutes ces mesures, celle portant sur l'ISF est certainement la plus honteuse car au final Macron demande des efforts aux plus modestes pour réduire l'ISF de 3,7 milliards des plus riches du pays et quand on sait que certains signes extérieurs de richesse (yacht, ligots, voiture, ...) ne sont pas pris en compte dans l'assiette d'imposition, on est en droit de crier au scandale ... mais voici que par miracle la théorie du ruissellement refait surface. 

Voilà en effet que le gouvernement a décidé dans ses éléments de langage repris par son armée (toute petite) de clones sur les réseaux sociaux  de passer le message selon lequel moins on taxe les riches, plus ils investissent et ainsi créeront de l'emploi et le bien être de tous les Français. Vaste blague ! Ça n'a jamais été prouvé tout simplement parce que c'est une fable.

Comment pouvoir croire une seule seconde  qu'un yacht de plusieurs dizaines de millions d'euros, une Ferrari, des lingots d'or sont générateurs du bien être des Français

Voilà le premier été en marche arrière avec Macron terminé et la purge budgétaire est douloureuse à avaler pour beaucoup de Français sauf pour les plus riches arrosés de cadeaux fiscaux ... 

Je vais pour le moment m'arrêter là et je vous parlerai prochainement d'autres sujets tout aussi sérieux comme les ventes de Alstom et STX France ou le gouvernement a essayé de nous faire croire que ces sociétés étaient vendues .... mais toujours sous contrôle français ce qui là encore est une mauvaise blague.

Et puis pour rigoler j'aurai aussi un mot sur le PS qui vient de solliciter ses militants (restants) sur son avenir. Ma copine Elodie vous parle avec talent de la refondation du PS, allez la lire ici ça décape. Je n'oublierai pas la droite LR complètement éparpillée façon puzzle depuis la défaite de Fillon et ses histoires d'emplois fictifs. Enfin Mélenchon à lui seul mérite un billet de blog tellement parfois il y aurait à dire ...et à rire.



Illustration : Placide 

Commentaires

  1. Dans le Diplo d'octobre, Frédéric Lordon signale un article du Financial Times du 11 juillet:
    "Le Financial Times rencontrait le premier ministre Édouard Philippe : « Lorsqu’on [lui] suggère que les plans de son gouvernement ne comportent que des mesures de droite, il éclate de rire : “Vous vous attendiez à quoi ?” »

    Donc pas de surprises....Même pour les faux-culs de "gauche" qui soutiennent Macron.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...