"Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous" - Paul Eluard

Macron ou la révolution en carton : 71 centimes de plus par jour pour un Smic !

A en croire ses fans et une partie de la presse bouche bée, comme elle le fut en 2006 devant Sarkozy, Macron serait un homme nouveau avec des idées géniales et vous allez voir ce que vous allez voir avec Macron c'est la révolution ! 

Comme évidemment j'ai tendance à ne croire que ce que je vois je me suis penché sur la super nouvelle mesure prévue par Macron qui doit révolutionner le financement de la Sécurité Sociale.

Il s'agit selon son projet, de supprimer les cotisations salariales maladie (0,75% du salaire brut) et celles de l'assurance chômage (2,4% du salaire brut) ce qui fait donc 3,15% du salaire. C'est chouette ! ... tout en augmentant la CGS de 1,7%. Là, c'est déjà nettement moins chouette.

Si on transpose tout cela en euros, pour un Smic à 1480,27€ (brut) au 1er janvier 2017 et un salaire de 2500€ (brut) voilà ce que cela représente :
  • Pour un Smic (1480,27€ x 3,15%) -1480,27 = 46,63€ de gain de pouvoir d'achat par mois.
  • Pour un salaire à 2500€ : (2500€ x 3,15%) - 2500€ = 78,75€ de gains

Mais dans le même temps Emmanuel Macron veut augmenter la CSG de 1,7%. Sachant qu'elle n'est appliquée que sur 98,75% du salaire brut cela équivaut donc à 1,67% d'augmentation de la CSG. Ceci donnerait donc :
  • Pour un Smic : 1480,27€ x 1,67% = 24,72€ à payer en plus
  • Pour un salaire de 2500€ : 2500€ x 1,67% = 41,75€ à payer en plus

Au final la super mesure révolutionnaire de Macron ferait donc 3,15% - 1,67% = 1,48% de gain sur le salaire brut. Là encore je vais transposer cela en euros pour que chacun se rende bien compte des sommes en jeu pour un salarié au Smic et un salarié percevant 2500 € :

  • 1480,27€ x 1,48% = 21,91 € de plus par mois (262,92€ sur 12 mois) soit pour un mois de 31 jours : 71 centimes par jour.
  • 2500€ x 1,48% = 37€ de plus mensuellement (444€ pour 12 mois) soit 1,19€ par jour
Ainsi donc la super révolution magique de Macron permettrait à un smicard d’augmenter .... considérablement son salaire de ... 71 centimes par jour. Sans nul doute, les 11% des salariés payés au Smic, soit environ 1,7 millions de salariés, vont se précipiter en avril prochain pour glisser dans l'urne un bulletin de vote Macron.

Plus sérieusement, on constate que cette proposition de Macron n'a absolument rien de sociale puisqu'au contraire elle va augmenter encore davantage l'écart de salaire dans les entreprises.

Enfin et bien évidemment je vous fais grâce des possibles et probables soucis constitutionnels d'une telle mesure.

En conclusion et à la lecture de ces quelques éléments précisément chiffrés vous aurez compris que la fameuse révolution n'est pas pour demain.

Partage:

11 commentaires:

  1. La dégressivité de la CSG proposée par Montebourg est aussi -anticonstitutionnelle ! Véridique, mais je dis ça pour troller, hein !

    Par contre, tu te rappelles quand j'avais présenté une candidature bidon, sur mon blog. Dans mes propositions, j'avais justement ce point repris par Macron et je disais qu'il n'y avait aucune raison que le travail paie la santé, le chômage et la famille. Et j'ai toujours dit la même chose sur mon blog, même avant de savoir que Macron existait.

    Le côté constitutionnel est intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non elle ne sera plus anticonstitutionnelle car ce projet de CSG réduite s'inscrit dans une réforme de la fiscalité intégrant une réforme du CICE et une progressivité de la CSG ainsi, 10 milliards d’euros du CICE réformé seront affectés à la CSG progressive pour les catégories dont les revenus sont les plus faibles.

      Supprimer
    2. La progressivité de la CSG n'était passée vers 2014 parce qu'elle n'était pas constitutionnelle.

      Supprimer
    3. je sais bien mais c'était avec le texte de l'époque. Il va s'agir donc de proposer la mesure d'une autre manière. Tiens un petit lien très complet : http://www.pierrealainmuet.fr/action-nationale/item/761-la-baisse-de-csg-d%E2%80%99arnaud-montebourg-augmente-fortement-le-pouvoir-d%E2%80%99achat-des-revenus-d%E2%80%99activit%C3%A9-modestes-et-rend-notre-imposition-des-revenus-plus-juste-et-plus-coh%C3%A9rente

      Supprimer
    4. Je précise que c'est exactement ce qui m'intéresse (contrairement à ce que tu peux penser, sur ce coup, je ne suis pas là pour casser Montebourg ! ;-) )
      Merci.

      Supprimer
  2. C'est encore moi. Et je rappelle, Jeff, que contrairement à ce que tu semble croire, je ne suis pas pro Macron. Mais je suis anti Montebourg et Valls. Tant pis.

    Je suis pour la proposition de Montebourg de rendre la CSG progressive. Mais cela revient à fusionner l'impôt sur le revenu et la CSG. (C'est hors sujet mais il a tort de ne pas le présenter ainsi. On a l'impression qu'il présente des mesurettes et n'a pas de perspective globale).

    Je suis pour la proposition de Macron dont tu parles dans le billet. (Mais un peu moins hors sujet puisque c'est celui du billet, il présente une vision globale, donc presque une révolution même si tes arguments ne sont pas mauvais mais peu importe).

    Désolé de faire deux commentaires pour dire la même chose. Je le fais de manière différente.

    Toujours est-il que c'est dommage d'aborder ces sujets dans la dernière ligne droite pour choisir un candidat. C'est l'objet de ce commentaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage je ne sais pas mais au point même si tout n'est pas idéal et parfait, Montebourg présente un projet économique réfléchi et sensé.
      Quant à Macron tu sais ce que je pense de lui comme tu lis mon blog depuis longtemps. :-)

      Supprimer
  3. Calcul pour calcul veux tu me dire comment A Montebourg rendra 800 Euros a un smicard par une baisse de la csg ? Ce qui n'est possible qu'en exonérant complètement de CSG un salaire brut de 2750 euros étant entendu que même avec ce salaire on ne doit pas avoir beaucoup de revenu de placement !!!
    vincent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dans ma réponse à Nicolas tu trouveras une réponse sur le cadre de cette mesure. Pour ce qui est du calcul c'est de ramener la CSG de 8% à 1% jusqu'à une certain niveau de revenu.

      Supprimer
  4. Macron c'est "Le changement dans la continuité" comme Giscard en 1974.

    RépondreSupprimer
  5. Dans son dernier discours à Clermont-Ferrand, Macron a rendu hommage à Giscard...Macron, élu, mènera une politique économique inégalitaire à la "David Cameron", c'est clair dans ses propos. Quant-à ces propositions pour séduire l'éléctorat de gauche, elles auront l'effet des rustines sur un pneu usé.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

Bienvenue

Blog politique à temps partiel. Ici pas de langue de bois ni de phrases creuses mais plutôt le poids des mots sans complaisance et le choc des photos pour illustrer. Enjoy

La citation au hasard

Lettres recommandées

Un billet au hasard ou pas

Comme Macron faites des discours creux avec le générateur de langue de bois

Hier soir avait lieu le premier "meeting" d'Emmanuel Macron, l'homme ni de droite ni de gauche bien au contraire, co...

Copyright © A Perdre La Raison | Powered by Blogger

Design by ThemePacific | Blogger Theme by NewBloggerThemes.com