"Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous" - Paul Eluard

Montebourg seul recours pour la gauche face aux Trump français ?

Depuis hier les commentateurs sont consternés par la victoire de Trump et chacun de donner son appréciation de la situation et critiquant "le populisme" qui nous dit-on serait responsable de l'élection de Trump

Ces mêmes commentateurs, journalistes, éditocrates, blogueurs, découvrent soudainement comme par miracle, que la mondialisation galopante serait après tout l'une des responsables de la victoire de Trump.

Quelle révélation ! Si ces mêmes personnes avaient écouté et lu ce que quelques personnalités écrivent et disent depuis au moins 2011 à propos de la mondialisation heureuse chère à Pascal Lamy, au lieu de se foutre d'eux, ils ne seraient pas surpris par la victoire de Trump, odieux personnage s'il en est pour qui je n'aurai pas voté si j'avais été américain.


"Tout le monde pratique la protection de son système. Les seuls naïfs du système mondial, ce sont les Européens. La Chine est en train de ruiner une grande partie de l’Europe. La France est un paradis fiscal pour les grandes entreprises et un enfer pour les PME". 

Arnaud Montebourg 
le 15 septembre 2011 
Débat des candidats à la primaire


Une fois ceci précisé on observe un programme économique très protectionnisme et tourné vers les citoyens américains, avec :
  • une relance keynésienne, 
  • une augmentation de la dépense publique, 
  • des grands travaux,
  • des baisses d'impôts 
  • des investissements massifs dans les infrastructures américaines (de 500 à 1000 milliards de dollars selon "les experts"), 
  • la création de millions d'emplois publics (25 millions en 10 ans semble t-il), 
  • l'instauration de barrières douanières visant les produits chinois (droits de douane de 45% contre 4,2% actuellement) et asiatiques d'abord et américains ensuite s'ils sont produits ailleurs qu'aux USA, 
  • un départ (ou pas) de l'OMC. 
Bref, Trump ne fait pas que du populisme, il veut mettre en place davantage de protectionnisme au bénéfice de l'emploi de ces concitoyens. Bien évidemment ça ne sera pas simple car les autres pays seront peut-être tentés, par réciprocité, d'instaurer aussi des droits de douanes élevés.

En France et en Europe, la mondialisation heureuse de l'OMC surtout depuis que la Chine y a été intégrée, fait des ravages depuis longtemps mais la droite et la gauche de gouvernement ici ou là en Europe font les sourdes et aveugles et font fi de la colère des peuples, on continue tranquillement comme avant, on gère les déficits, on gère la dette on tente de respecter des accords obsolètes comme celui de Maastricht et ses fameux 3% et advienne que pourra.

Bref on gère pépère comme ci rien n'avait changé, en sous estimant le problème et en privilégiant l'offre à la demande par exemple avec le CICE et le Pacte de Responsabilité qui coûtent des milliards sans effet sur l'emploi.
Alors que dans le même temps le dernier coup de pouce du SMIC remonte à juillet 2012, que les retraites sont gelées depuis 2013, que l'imposition des ménages a colossalement augmenté quand dans le même temps celle des entreprises a baissé et que le chômage a explosé lors de ces 10 dernières années.

Malheureusement, tout cela engendre une attirance des citoyens pour les personnalités politiques qui leur paraissaient les écouter et les voilà votant FN. En France depuis mai 2012, le Front National a obtenu des résultats à chaque élection, des députés, des sénateurs, des conseillers régionaux, des conseillers départementaux, des mairies, comme jamais ce parti n'en n'avait eu et là, au même instant, la gauche de gouvernement perd toutes les élections passant de Waterloo à la Bérezina électorale à chaque élection.

Et quelle est la réponse de la droite et de la gauche à ce vote de rejet ?

A droite ils n'ont toujours pas compris pourquoi ils avaient été battus en 2012 puisque 5 ans plus tard ils ressortent leurs vieilles recettes anti-sociale comme la suppression de l'ISF, la suppression des 35h, suppression de centaines de milliers d'emplois de fonctionnaires, la retraite à 65 ans etc. qui ont pour conséquence de repousser leurs électeurs vers le FN car il n'ont toujours pas compris non plus que gouverner c'est s’intéresser aux gens et pas seulement à la comptabilité publique

A gauche, on voit depuis 2012 une accumulation de bêtises (voir ci-dessus) qui ont poussé les classes populaires vers les extrêmes. Il est certain que ratifier le traité "Merkozy" sans une modification comme l'a fait Hollande alors qu'il disait vouloir le renégocier n'est pas fédérateur, si l'on ajoute le travail du dimanche, les heures supplémentaires minorées, l'inversion des normes pour les accords sociaux, des référendums à l'initiative des minoritaires, des retraites figées depuis 2013, le SMIC sans coup de pouce depuis 2012, le débat sur la déchéance de nationalité ont amené les électeurs de gauche à douter. 

Mais la solution à gauche existe en la personne d'Arnaud Montebourg qui porte ses idées sur la démondialisation depuis 2010. En 2016, il est toujours animé de ses mêmes idéaux privilégiant le "made in France", le protectionnisme européen et le patriotisme économique, il formule des idées précises sur le redémarrage de l'économie. Tout cela est très sérieux et bien loin des caricatures, des critiques ad-hominem, des insultes de certains personnages sans intérêt ni envergure que l'on peut découvrir sur les réseaux sociaux contre Arnaud Montebourg.



Au moment d'écrire ce billet je me suis mis à rechercher dans mes archives ce que j'écrivais en 2011. Chose troublante pour moi de constater que ce que j'écrivais en août de cette année là, je pourrais à nouveau le faire en novembre 2016 à quelques mots et noms près.

Extrait de mon billet du 23 août 2011 : " .... Cet homme ne se contente pas de propos policés, il aime à en découdre avec les gouvernants en proposant clairement de faire demain autrement que ce qui est fait depuis tant et tant d'années. Pour sortir de la crise il faut faire autrement et en tout cas différemment de cette entente cordiale consistant à gérer les milliards sur le dos des citoyens, chacun y trouvant son bénéfice sauf les peuples qui eux souffrent depuis un long moment déjà.
Alors Arnaud Montebourg propose une véritable alternative à gauche ce que ni François Hollande ni Martine Aubry ne sont en mesure de faire, mon choix est donc clair et net, c'est celui de la gauche et donc celui de soutenir ici et ailleurs Arnaud Montebourg le seul par qui un véritable changement arrivera et je n'ai aucun doute sur le soutien des Français dont il bénéficierait s'il gagnait cette primaire."


Dans les prochaines semaines je reviendrai en détail sur le projet d'Arnaud Montebourg.


Partage:

7 commentaires:

  1. Ton billet est très bon. Mais il faudrait expliquer que les électeurs de Trump sont des connards réactionnaires mais qu'il faudrait appliquer son programme ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je ne crois pas pour une grande partie de son programme. Pour la partie éco Trump n'a rien inventé, le protectionnisme n'est pas une exclusivité de Trump et comme tu l'as lu la mondialisation heureuse est pour partie la cause du rejet par les citoyens, un peu partout ... et ça ne va pas s'arranger.

      Supprimer
  2. Très bon billet (rejoint un peu le dernier de mon blog), mais, même si on n'aime pas les flics, il faut parler de propos "policés" et non "polissés"

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

Bienvenue

Blog politique à temps partiel. Ici pas de langue de bois ni de phrases creuses mais plutôt le poids des mots sans complaisance et le choc des photos pour illustrer. Enjoy

La citation au hasard

Lettres recommandées

Un billet au hasard ou pas

Comme Macron faites des discours creux avec le générateur de langue de bois

Hier soir avait lieu le premier "meeting" d'Emmanuel Macron, l'homme ni de droite ni de gauche bien au contraire, co...

Copyright © A Perdre La Raison | Powered by Blogger

Design by ThemePacific | Blogger Theme by NewBloggerThemes.com