"Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous" - Paul Eluard

Sarkozy en actes : 70 500 postes supprimés dans la police, gendarmerie et les armées

A chaque tuerie et assassinats perpétrés par des terroristes réels ou supposés nous constatons avec surprise mais à vrai dire sans étonnement que les ténors de la droite s'unissent pour dénoncer le laxisme, le manque d'effectifs, l'absence de moyens, etc .. dont le gouvernement serait responsable.

Bref quand un sombre personnage, radicalisé ou pas, au volant d'un camion de 19 tonnes monte sur un trottoir pour éviter un barrage policier et va tuer 84 personnes à Nice c'est de la faute du gouvernement, quand une équipe de tueurs islamistes venus de Belgique assassinent 130 personnes en plein Paris, au Bataclan, aux terrasses de bars, c'est de la faute du gouvernement.

A Nice, Estrosi qui se vante en permanence de l'efficacité de la sécurité dans sa ville, ce qui est faux (à lire ici)se déchaine, lui qui a placé 1000 caméras de vidéosurveillance dans la ville et armé sa police municipale. 

Pourtant, les services de l'État et la Ville avaient préparé ensemble ce feu d'artifice du 14 Juillet, comme le carnaval ou l'Euro il y a peu. Des réunions préparatoires associant les forces de l'ordre et la Ville ont été organisées, 64 membres de la police nationale et 42 de la police municipale, soit plus de 100 policiers au total, étaient déployés, en plus de l'activité normale sur le reste de la ville, sans compter les 20 militaires de l'opération Sentinelle également mobilisés. 

Rien n'aurait pu empêcher ce camion meurtrier conduit par un kamikaze sauf des blocs de béton comme il y en a à Kaboul ou Bagdad.

Estrosi ferait bien de la fermer, sa vidéosurveillance n'a servi à rien contrairement à ce qu'il prétend avec sa vantardise coutumière.

Allez lire le billet de ma consoeur Elodie ici, qui vous dit tout des déclarations incroyables de ces derniers jours.

En voici une, au hasard Sarkozy:


Alors comme souvent, il faut confronter les discours de ces messieurs donneurs de leçon, qui furent au pouvoir, rappelons le, de 2002 à 2012 sans discontinuer, à la réalité de leurs faits, actes et décisions qui ont engendré de graves manques dans les effectifs des forces de sécurité du pays pour les années qui ont suivies leur départ en 2012.

Ainsi, à propos de la police et gendarmerie c'est bien Sarkozy qui a supprimé 12 649 postes entre 2007 et 2012 comme le démontre une étude que j'ai effectuée en 2012 à l'appui des documents "officiels" du ministère de l'intérieur. (le détail à lire ici)

Faut-il aussi rappeler que la création de la DCRI par fusion des RG et la DST a engendré, là aussi, une baisse drastique des effectifs. Sans doute que les 3 900 postes des RG auraient été fort utiles pour la surveillance de certaines personnes sur le territoire national. 

A cet ensemble "police et gendarmerie" n'oublions pas la suppression de 54 000 postes de militaires en application de la loi de programmation militaire (2009-2014) votée en 2009 sous la mandature Sarkozy. (lire le .pdf ici de point d'étape 2009 sur le site du ministère de la défense)

Ainsi si l'on fait le cumul des effectifs sur la sécurité au sens large : 

  • 12 650 suppressions de policiers et gendarmes 
  • 3 900 suppressions d'agents des RG 
  • 54 000 suppressions de militaires 
  • Total : 70 550 suppressions de postes dans la police, la gendarmerie et les armées en 5 ans.  

Depuis 2012 la gauche a inversé cette tendance catastrophique, en embauchant policiers, douaniers et gendarmes et en prévoyant 6 000 postes supplémentaires suite aux attentats, en faisant voter une législation antiterroriste par les députés et sénateurs de droite comme de gauche.

Pour les armées c'est une annulation pure et simple de toutes les baisses d'effectifs jusqu'en 2019, terme l'actuel de la loi de programmation militaire.

Alors les dirigeants de LR et Sarkozy peuvent bien tenir des discours sécuritaires voulant enfermer le premier citoyen venu dans des centres de rétentions, et jouer les gros bras devant les caméras et les stylos de la presse, il ne sont absolument pas crédibles un seul instant à l'épreuve de leurs actes et de leurs faits. Ce ne sont que des politiciens sans vergogne comme Estrosi dont sa vidéo surveillance à Nice n'a rien empêché du tout malgré ses déclarations inconséquentes.


"Avec 999 caméras, et une caméra pour 343 habitants alors qu'à Paris, il y en a 1 pour 1532, je suis à peu près convaincu que si Paris avait été équipée du même réseau que le nôtre, les frères Kouachi n'auraient passé 3 carrefours sans être neutralisés et interpellés." (Estrosi - janvier 2015)
Maintenant il faut être lucide tout n'est évidemment pas parfait et il semble qu'il y ait eu des dysfonctionnements notamment le 13 novembre, alors le gouvernement serait bien inspiré de prendre en considération les travaux de la commission d'enquête parlementaire sur les attentats de janvier et novembre 2015 qui a émis 40 propositions.

Voilà, ces énergumènes m'ont bien énervé avec leur démagogie politicienne tout le week-end et "moi quand on m'en fait trop, j'correctionne plus, j'dynamite... j'disperse... et j'ventile..."

Partage:

4 commentaires:

  1. ton décompteur de temps en bas droite , tu devrais l'intituler
    RETOUR DE SARKOSY

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Taubira a arrêté le programme de construction de prisons. Et pour on en manque!

      Supprimer
    2. je vous invite à lire ce document : http://www.justice.gouv.fr/publication/reperes/halte/construction_de_nouvelles_places_de_prison.pdf
      Vous verrez que les fameuses constructions prévues de 24 000 places .... n'étaient pas financées.
      Taubira c'est + 9 700 places nettes entièrement financées et au total 66 500 places à l’horizon 2024

      Supprimer

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

Bienvenue

Blog politique à temps partiel. Ici pas de langue de bois ni de phrases creuses mais plutôt le poids des mots sans complaisance et le choc des photos pour illustrer. Enjoy

La citation au hasard

Lettres recommandées

Un billet au hasard ou pas

Comme Macron faites des discours creux avec le générateur de langue de bois

Hier soir avait lieu le premier "meeting" d'Emmanuel Macron, l'homme ni de droite ni de gauche bien au contraire, co...

Copyright © A Perdre La Raison | Powered by Blogger

Design by ThemePacific | Blogger Theme by NewBloggerThemes.com