"Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous" - Paul Eluard

Censure et 49.3 : Bachelay, Berger et Galut, les députés tigres de papier du PS

Comme au mois de mai Manuel Valls a refusé le débat à l'assemblée nationale à propos de la loi travail. Comme en mai, 56 députés de la majorité ont signé un texte pour déposer une motion de censure. Comme 2 mois auparavant il manquait deux signatures.

L'évolution des signataires est intéressante à observer puisque les 56 de juillet ne sont pas les mêmes que ceux de mai. En effet, signataires en mai, Yann Galut et Alexis Bachelay ont disparu de la liste des signataires en juillet.

Ne me dites pas que vous ne connaissez pas ces éminents députés fondateurs de "la gauche forte" et aussi membres fondateurs "d'un courant du PS" : La Fabrique (non non ce n'est pas un magasin de bricolage même si leur attitude présente pourrait s'y apparenter). 

L'attitude de ces deux députés et de leur collègue Karine Berger est très étrange car les voilà vent debout contre Manuel Valls allant jusqu'à exiger avec force sa démission ... sachant très bien qu'il ne démissionnerait pas. Voilà ce que l'on appelle une posture calculée.

On pourrait croire que ces 3 élus sont "des frondeurs" comme dirait la presse et qu'en conséquence leurs actes allaient être en accord avec leur gesticulation calculée devant la presse, mais ...




... comme vous le savez il n'en n'a rien été, sans doute nos 3 députés avaient pris conscience qu'avec leur vote le "cap" des 58 signataires serait atteint et qu'en conséquence une motion de censure "de gauche" pourrait être déposée. 

De ce fait ils risquaient des représailles du PS puisque les admonestations en tout genre des amis de Valls et Hollande comme Le Guen, Le Roux et d'autres les menaçaient de les virer du PS et/ou que le PS ne leur accorde pas l'investiture pour les prochaines élections législatives.

Imaginez donc un instant la situation, patatras leur petit monde s’effondrerait.

Alors un bon reniement vaut bien ça, après tout, nos trois députés se moquent bien des millions de salariés concernés par cette loi tant qu'eux mêmes peuvent briguer un autre mandat de député avec le logo PS sur leur affiche (pas sûr que cela soit suffisant pour qu'ils soient réélus).

En juin 2017 je regarderai donc avec attention les résultats de nos braves députés courageux dans le verbe mais si faibles en actes, et s'ils perdent leur siège je ne verserais pas une larme.






Illustration : Placide



Partage:

1 commentaire:

  1. Quelle stupidité cet article de LOI !!!
    Donnez la possibilité de décider par un vote dans l'entreprise de ce qui est bon pour les salariés......
    Vous n'y pensez pas ...
    Non majeur le travailleur dans l'entreprise ?
    Non responsable ses représentants du personnel ?
    Non valable un vote à la majorité ?
    Non suffisant un retour à la Loi préexistante en cas de refus ?
    Laissez moi rire

    vincent

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

Bienvenue

Blog politique à temps partiel. Ici pas de langue de bois ni de phrases creuses mais plutôt le poids des mots sans complaisance et le choc des photos pour illustrer. Enjoy

La citation au hasard

Lettres recommandées

Un billet au hasard ou pas

Comme Macron faites des discours creux avec le générateur de langue de bois

Hier soir avait lieu le premier "meeting" d'Emmanuel Macron, l'homme ni de droite ni de gauche bien au contraire, co...

Copyright © A Perdre La Raison | Powered by Blogger

Design by ThemePacific | Blogger Theme by NewBloggerThemes.com