La déchéance pour tous ? Certains socialistes ont-ils perdu la tête ?

Afin que François Hollande obtienne les 3/5 au vote du Congrès (députés + sénateurs) sur le projet de la déchéance de la nationalité à inscrire dans la constitution, voici que certains socialistes à plumes voudraient soumettre une réflexion sur l'extension de cette mesure de déchéance de la nationalité à tous les Français de façon à ne pas "discriminer" les seuls binationaux.

Voilà donc une idée extravagante qui reviendrait à générer alors des hommes et femmes apatrides. Rien que ça !

Je crois bien que là on a atteint le fond du gouffre !

Comment des hommes de gauche se réclamant tous les quatre matins de l"Patrie des droits de l'homme" peuvent seulement un seul instant penser gommer la Déclaration universelle des droits de l'homme (signée par la France mais jamais ratifiée) qui même si elle ne possède pas de valeur normative indique expressément : 

Article 15 de la déclaration universelle des droits de l'homme : "Tout individu a droit à une nationalité"

Même dans leurs rêves les plus fous, les Le Pen père, fille et nièce ne pensaient pas que Valls, Le Roux, Le Guen et Cambadélis en arriveraient à ce point. Misère ...

La "Patrie des droits de l'homme" est franchement mal en point avec de tels réflexions et projets.

J'ai honte ... le déshonneur gagne la République par sa gauche.

Le seul garde-fou semble être le Président de la République lui-même puisque François Hollande lors de son discours devant le congrès le 16 novembre a indiqué : 


"La déchéance de nationalité ne doit pas avoir pour résultat de rendre quelqu'un apatride" 

Mais bon, tout cela est inutile je l'ai déjà dit et écrit sur ce blog ici, la déchéance de nationalité sera totalement inopérante, inutile et transformera les djihadistes en martyrs donc allons plutôt vers l'indignité nationale comme chef d'inculpation pour les citoyens français ayant contribué à une entreprise terroriste, la mesure ne se limitant pas aux binationaux elle peut donc frapper tous les Français terroristes.

En conclusion je crois qu'il ne sert à rien aux socialistes dirigeants de se contorsionner dans tous les sens pour essayer de convaincre que la déchéance est la solution ..... puisqu'au fond elle ne l'est pas du tout et ça de plus en plus de monde le reconnait.



Commentaires

  1. Ce qui "drôle (ou pas)" dans cette idée imbécile de JV Placé aujourd'hui celle de la Rue de Solferino , c'est que ça met à mal "l'argu-de-fond" de ceux - pas toi - qui hier encore, accusaient les "les anti déchéance de nationalité" de soutenir les "terroristes", les mêmes aujourd'hui refusent de voir qu'il s'agit là aussi de "terroristes"! Oui, Cèpalesmêmes c'est vrai, et créer des apatrides c'est sortir des conventions, t'as raison de le souligner.

    Mais, on ne va pas les accuser de faire la même chose même hein? Même si ce n'est pas l'envie qui manque, "Pasdamalgam. Sinon, "créer des apatrides est une pure connerie", le redire, tout comme créer un distinguo dans la qualité de français avec la déchéance de nationalité dans sa première version qu'ils applaudissaient à hue et à dia.

    Ça m'amuse? Oh que oui ;-). Dans les deux cas, F. Hollande est mal, l'idée de l'indignité nationale reste un bon compromis je crois.

    #jdcjdr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Placé n'a pas d'idée sauf celles qu'on lui souffle comme un opportuniste arriviste. Sa sortie médiatique sur ce sujet était orchestrée et programmée, comme par hasard 2 jours après Cambadélis dit la même chose alors que jusqu'à présent il était silencieux.
      Les seuls à avoir des argumentaires sérieux et étayés sont ceux opposés à l'inscription dans la constitution de la déchéance de nationalité, pour une très grande part les autres reprennent ce que disent Valls et ses amis par suivisme politique.

      Perso tout ça ne m'amuse pas du tout mais me désole plutôt.

      Supprimer
    2. Moi, ça m'amuse (si on veut) car j'attends de voir «la danse des 3/5 ème», c'est à dire: Comment satisfaire les uns et les autres pour valider la réforme constitutionnelle lors du Congrès? Est ce que la Droite va se coucher pour offrir une «victoire (politique)» à F.Hollande à quelques mois de la Présidentielle 2017 ou fera t-elle barrage pour l'enfoncer politiquement?

      Je crois qu'il faut s'attendre à des rebondissements dans les semaines à venir, ça risque d'être pas mal, folklorique je crois, le piège se referme sur le chasseur. Pour le reste, j'observe tout simplement, sans illusion...

      ./...

      Supprimer
  2. Bravo Melclalex. je me sentais un peu isolé, à dénoncer le bourbier immonde dans lequel ces gens sont en train de se vautrer... Et puis, moi, je suis grillé chez les socialisses, pas comme toi ! ta voix n'en a que plus de poids. je vais t’intégrer dans mon dernier billet. http://gauchedecombat.net/2016/01/05/suis-je-seul-a-minquieter-pour-notre-sante-democratique/ Même longueur d'ondes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perso je crois qu'il faut une mesure contre des Français terroristes, mais pas la déchéance de nationalité, c'est pourquoi l'indignité nationale est une piste intéressante puisque tout le monde est concerné, binationaux ou pas. Merci pour le lien.

      Supprimer
  3. On nage dans la dinguerie. Où les fauxcialistes jouent au plus con avec le FN.

    En plus de ce que tu soulignes je voudrais insister sur un autre point. Pour favoriser racisme, xénophobie et autres formes de rejet des autres, les fauxcialistes ont trouvé une idée géniale. Voilà que les binationaux sont devenus suspects. Voire coupables.

    J'ai même lu qu'il était anti-républicain d'être binational ! Eh bien cette république-là je chie dessus et je me torche le cul avec le drapeau tricolore qui va avec. Mon gamin, comme c'est étrange ! a une mère et un père. Et il en découle qu'il a deux nationalités, celle de chacun de ses parents. Les fauxcialistes font de nous des suspects à vie. Ils nous pourrissent la vie, ils peuvent bien crever, nous ne voterons plus jamais pour cette engeance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je crois que l'idée de Hollande n'est pas de favoriser racisme, xénophobie etc... comme tu le dis mais d'afficher une volonté d'unité nationale devant les Français, qui passe par des compromis avec la droite. Malheureusement le chemin pris n'est pas le bon à mes yeux ... et aux tiens.
      Quant à la République, on ne chie pas dessus, on la respecte tout comme le drapeau tricolore que la révolution de 1789 nous a donné et sur ce point je ne peux te suivre, cela fait partie de nos fondamentaux.

      Supprimer
    2. "Il n'est pas républicain d'être binational." C'est cette notion-là de république qui n'est pas respectable et que je vomis. Pour être respectable la république doit s'interdire tout traitement différencié des citoyens. Et ce n'est malheureusement pas le cas.

      Voilà longtemps que les négros et bougnoules se plaignaient d'un traitement inégalitaire. On voit maintenant une volonté de plus en plus forte de rejeter aussi les métèques binationaux. Comme on voit le rejet de religions ou d'autres convictions. Avec tout ça, on est toujours très très loin des moyens de contenir le terrorisme...

      Bien sûr, ce n'est qu'un calcul cynique de la part de Hollande que de mettre en accusation les binationaux et ainsi rechercher un consensus national avec la droite voire l'extrême-droite.

      Ça lui permet de passer aux oubliettes les questions qui pourrissent la vie de tout le monde : chômage, précarité, revenu, logement, santé, etc. Des questions qui obligent justement à sortir du consensus pour causer de lutte des classes.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.