"Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous" - Paul Eluard

Rencontre avec Dominique Strauss-Kahn #DSK

Hier soir nous fûmes une bonne vingtaine de blogueurs et blogueuses (leftblogs en force, mais pas que) au Kremlin Bicêtre pour une entrevue avec Dominique Strauss-Kahn.

Nicolas avait organisé cette rencontre dans son antre de "La Comète" haut lieu des #KDB qu'il organise périodiquement. L'ami Romain a  brillamment animé les échanges durant plus d'une heure trente, pendant que Fred, Ronald, Dinah, Seb, Steven, Martin, Olympe, Pierre, Gilles et Gilles, Apolline et d'autres encore posaient des questions.

Compte tenu de la notoriété de l'invité, cette rencontre avait été tenue secrète de façon à éviter que certains ne tapent l'incruste sans y être invité.

Au jeu des questions réponses, j'ai ressenti comme un homme apaisé et animé d'une force tranquille. D'ailleurs il nous a indiqué être parfaitement heureux dans sa nouvelle vie professionnelle où il faisait ce qu'il aimait; le conseil à des Etats et gouvernements qui se rapproche de son activité ancienne de Directeur Général du FMI. 

Nous savions depuis un moment qu'il semblait ne pas avoir envie du tout de revenir "faire de la politique", et bien hier soir il nous l'a confirmé, il n'envisage aucunement un retour dans l’arène politique.



Lors de cette rencontre de nombreux thèmes furent abordés sur la situation politique française et sur l'évolution économique passée et future du pays. 

Il nous a fait part de sa vision des choses, à vrai dire assez intéressante même si mon côté "Montebourgien" me laisse à penser que je ne suis pas en total accord avec certaines affirmations et point de vue de DSK comme par exemple le fait que la France ait un "problème de compétitivité", vieille sérénade libérale de droite comme de centre gauche puisque les cotisations ou charges pesant sur les salaires ne sont que le reflet des besoins des régimes sociaux de retraite, chômage, sécurité sociale, etc.... 

On sait tous que ce problème n'en n'est pas un si l'on change le financement pesant sur les salaires et qu'on le transfert, en partie, vers un financement différent accompagnant une réforme de la fiscalité, fusion CSG-IR ? Encore faut-il avoir le courage de la faire.

Pour mémoire :



En conclusion de cette soirée, j'ai trouvé cette rencontre tout à fait intéressante et instructive, Romain résume les points abordés dans son billet du jour que je vous suggère de lire.

Voilà.




PS : Vous n'aurez pas de photos de cette rencontre puisque c'est la volonté de notre invité, que bien évidemment je respecte (je ne bosse pas chez Closer ni Paris-Match hein ! )






Partage:

18 commentaires:

  1. Merci. Tout ca. C'est surprenant : il n'y a aûinecseule photo.

    RépondreSupprimer
  2. S'il n'envisageait aucun retour en politique, il ne serait pas venu.
    Un vrai homme politique ne renonce jamais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il ne renoncera pas à la commenter, de là à en redevenir un acteur ..... nous verrons bien .... après 2017 si Hollande est battu ou pas.

      Supprimer
  3. D'accord avec Elie. Never say never.

    RépondreSupprimer
  4. Tout ça ne nous dit pas s'il s'est fait sucer par la serveuse après la fermeture : c'est tout nul, ces comptes rendus…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu l'âge de Didier, une autre question m'aurait fortement étonné

      Supprimer
  5. Dans l'ensemble, j'ai été déçu : que l'on soit d'accord ou pas avec elles, aucune idée originale.
    Seul point fort " La France a besoin de davantage d'immigrés" : mais osera-t-il le développer publiquement ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne sais pas si c'etait le lieu pour dévoiler "des idées originales" ce n'était ni un meeting électoral ni une interview au 20H de Delahousse le dimanche soir. :-)

      Supprimer
  6. Oui ! il a perdu la raison. Quand la démence s'installe, c'est terrible. Je l'ai vu. Il est presque comparable au pauvre Jacques Chirac.
    Avez-vous trouvé sa dialectique vraiment cohérente ? Un peu confus.
    Il est devenu le porte-parole de Meriem el Oufir. Ne nous y trompons pas.
    Pauvre homme.

    RépondreSupprimer
  7. Il a toujours eu une vision très communautariste de la laïcité et de la République ( les horaires réservés aux femmes à la piscine de Sarcelles...) et l'a confirmé à cette réunion ( "C'est trop facile, d'invoquer les principes républicains").
    J'espère qu'il ne reviendra pas en politique.

    RépondreSupprimer
  8. des nouvelles de son fond de pension?
    il me reste une ou deux billes que le gros sapin ne m'a pas encore raflé....
    ha , on me dit dans l'oreillette que le meilleur économiste du monde se désintéresse de cette activité financière....c'était pourtant bien parti , non ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

Bienvenue

Blog politique à temps partiel. Ici pas de langue de bois ni de phrases creuses mais plutôt le poids des mots sans complaisance et le choc des photos pour illustrer. Enjoy

La citation au hasard

Lettres recommandées

Un billet au hasard ou pas

Comme Macron faites des discours creux avec le générateur de langue de bois

Hier soir avait lieu le premier "meeting" d'Emmanuel Macron, l'homme ni de droite ni de gauche bien au contraire, co...

Copyright © A Perdre La Raison | Powered by Blogger

Design by ThemePacific | Blogger Theme by NewBloggerThemes.com