"Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous" - Paul Eluard

Les taxes en France : Fillon gravement atteint de troubles de la mémoire

Ce dimanche, François Fillon, ci-devant candidat à la primaire de la droite et du centre, était "l'invité" de l'émission "Le Grand Rendez-vous Europe1 - Le Monde - ITélé".

Malheureusement, comme tous ses amis "Les Républicains" on a pu constater qu'il est atteint de graves troubles de la mémoire, lui qui avec ses amis de l'UMP et du Centre mou ont gouverné le pays sans discontinuer pendant 10 longues années de 2002 à 2012.

En effet, en vrac nous avons eu droit de la part de Fillon à :

  •  "Nous ne sommes plus un pays de liberté, si l'on se compare à la plupart des autres pays européens. Ça fait mal de le dire, parce que la France devrait l'être" ....
  • " ...... nous sommes devenus le pays de la réglementation, de la norme, de la loi, des cotisations, des taxes, des contraintes, des contrôles et des tabous".


Franchement de qui se moque celui qui fut Premier ministre de la République Française pendant 5 ans, de mai 2007 à mai 2012. Je vais être obligé de lui rafraichir la mémoire car si la France est devenue le pays des cotisations et des taxes il y est bien pour quelque chose non ?

Alors au hasard voici plus de 50 taxes créées ou augmentées par Fillon et son compère Sarkozy avec le concours de Pécresse, Lagarde, Baroin, Woerth par ailleurs ministres des finances ou du budget. ..... les mêmes qui couinent à longueur de temps, surtout lors des campagnes électorales, dans nos télés à écran plat, qu'il y a trop de taxes en France !!!

Crédibilité niveau zéro !



  • Taxes de Sarkozy en 2007 : 

    • Taxe additionnelle à la taxe sur les certificats d’immatriculation des véhicules ( surtaxe sur les véhicules polluants). 


  • Taxes de Sarkozy en 2008 :

    • Franchises médicales. 
    • Taxe sur les distributeurs de pharmacie. 
    • Taxe sur les stock-options et les attributions gratuites d’actions. 
    • Taxe sur les indemnités de mise à la retraite d’office. 
    • Suppression de l’exonération de la taxe sur les accidents du travail et maladies professionnelles. 


  • Taxes de Sarkozy en 2009 :

    • Droit affecté au fonds d’indemnisation de la profession d’avoués près les cours d’appel: Dans la loi de finance rectificative pour 2009, le législateur a voté une indemnisation des avoués et de leurs salariés. Cette taxe, d’un montant forfaitaire de 330 euros est due, lors d’un procès, “par la partie qui interjette appel principal, lorsque l’appelant est tenu de constituer avocat devant la cour d’appel”. 
    • Droit de timbre perçu en cas de renouvellement anticipé de la CNI : La loi de finance de 2009 impose à tout citoyen de présenter sa carte nationale d’identité afin de la renouveler. En cas de défaut de présentation de la précédente carte, on doit s’acquitter d’un droit de timbre de 25 euros.
    • Taxe sur le certificat d’immatriculation d’un véhicule neuf ou d’occasion. 
    • Eco-taxe poids lourds ( taxe sur le transport des marchandises par la route, gain pour l’ Etat de 1,2 milliard d’euros par an).
    • Hausse de la taxe sur le chiffre d’affaires de la branche santé des assurances complémentaires de 2,5 % à 5,9 % (gain pour l’ Etat: 1 milliard d’euros) 
    • Hausse des prélèvements sociaux sur l'assurance vie qui passent de 11% à 12,1% des plus-values
    • Doublement de la taxe sur les retraites chapeaux.
    •  “Forfait social” pour les employeurs. 
    • Taxe minière spécifique applicable à la production d’or en Guyane.
    • Taxe sur les véhicules polluants, en fonction de l’émission de CO2.
    • Taxe fixe sur chaque rapport de certification des comptes.


  • Taxes de Sarkozy en 2010 :

    • Taxe spéciale d’équipement au profit de la société du grand Paris. 
    • Taxe sur les exploitants de centrales nucléaires.
    • Taxe sur les bonus des traders.
    • Hausse de 6% de la taxe sur le tabac.
    • Hausse du forfait journalier hospitalier et du « forfait social ». 
    • Hausse des prélèvements sociaux sur les « retraites chapeaux » sont doublés.
    • Hausse de la fiscalité sur les plus-values mobilières. 
    • Taxe sur les complémentaires santé pour participer aux frais générés par la grippe A.
    • Taxe de 9,5% sur le produit des appels à des numéros surtaxés effectués dans le cadre des programmes télévisés et radiodiffusés comportant des jeux et concours. 


  • Niches fiscales supprimées : 

    • Fin de l’exonération de prélèvements sociaux sur certains contrats d’assurance-vie en cas de décès du bénéficiaire.
    • Fin des exonérations fiscales des sportifs professionnels liées au « droit à l’image collectif ». 


  • Taxes de Sarkozy en 2011 : 

    • Taxe sur les nuitées d’hôtel supérieures à 200 euros.
    • Taxe sur la provision pour hausse des prix mise à la charge des entreprises du secteur pétrolier (taxe sur les entreprises pétrolières, bénéfice de 120 millions d’euros pour l’ Etat).
    • Imposition des plus-values latentes lors du transfert d’un domicile fiscal à l’étranger.
    • Taxe sur les activités privées de sécurité.
    • Taxe de risque systémique pour les banques.
    • Taxe de droit de timbre pour l’introduction d’une instance dans le cadre de la réforme de l’aide juridictionnelle.
    • Taxe sur les opérateurs ferroviaires privés autorisés à utiliser le réseau ferré français. 
    • Taxe sur la capitalisation boursière (taxe sur les sociétés détentrices de capitalisations de plus d’ 1 milliard d’euros, bénéfice de 12 millions d’euros dans les caisses de l’ Etat). 
    • Taxe de 5 % à 10 % sur les sociétés d’assurances qui constituent une réserve d’argent dans certaines conditions.
    • Surtaxe de 5% sur les entreprises dites « de réseau », qui touchent à l’énergie, au transport ou aux télécommunications.
    • Hausse de 2,5 % à 8 % du taux de la contribution payée par le bénéficiaire sur le gain de la levée d’option sur les stock-options, et de 10 % à 14 % de la contribution patronale sur la valeur de l’option.
    • Hausse de la taxe sur les retraites chapeaux.
    • Hausse du taux de forfait social sur l’épargne salariale de 4 % à 6 %. 
    • Hausse des prélèvements sociaux sur l'assurance vie qui passe de 12,1% à 12,3% des plus-values au 1er janvier 2011
    • Hausse des prélèvements sociaux sur l'assurance vie qui passe de 12,3% à 13,5% des plus-values au 1er octobre 2011


    Taxes de Sarkozy en 2012 :

    • Taxe sur les hauts revenus.
    • Taxe sur les loyers élevés des micro-logements (taxe de 10 % à 40 % sur le loyer des locations de petites surfaces dont le prix dépasse 40 euros du mètre carré, dès le 1er janvier).
    • Taxe sur les sodas et boissons sucrées.
    • Hausse du forfait social sur l’intéressement et la participation de 6 % à 8 %. 
    • Hausse de la taxe sur les conventions d’assurance de 3,5 % à 7 %. Les mutuelles de santé solidaires et responsables, auparavant exemptées de la taxe, seront taxées à 3,5%.
    • Hausse de la taxe sur le tabac et l’alcool.
    • Hausse du barème de la taxe sur les véhicules de société. 
    • Hausse de l’assiette de la contribution sociale de solidarité des sociétés et contribution additionnelle dans le secteur financier.
    • Hausse des prélèvements sociaux sur l'assurance vie qui passe de 13,5% à 15,5% des plus-values au 1er juillet 2012 

    Je terminerai en constatant le manque de crédibilité des membres de "Les Républicains" qui oublient la vérité de leur passage "aux affaires" de 2002 à 2012 pensant sans doute que les français ont une mémoire de poisson rouge.

    Sans doute pour les journalistes qui passent les plats mais ne rétorquent jamais aux mensonges et approximations est-ce vrai mais pour les autres citoyens ça l'est beaucoup moins. 


    Liens : 



    Partage:

    2 commentaires:

    La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

    En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

    Bienvenue

    Blog politique à temps partiel. Ici pas de langue de bois ni de phrases creuses mais plutôt le poids des mots sans complaisance et le choc des photos pour illustrer. Enjoy

    La citation au hasard

    Lettres recommandées

    Un billet au hasard ou pas

    Comme Macron faites des discours creux avec le générateur de langue de bois

    Hier soir avait lieu le premier "meeting" d'Emmanuel Macron, l'homme ni de droite ni de gauche bien au contraire, co...

    Copyright © A Perdre La Raison | Powered by Blogger

    Design by ThemePacific | Blogger Theme by NewBloggerThemes.com