La citation du dimanche [n°154] - Yvon et Pierre Gattaz (les patrons des patrons)

Exceptionnellement ce dimanche voici deux citations des Gattaz père et fils. La papa Yvon fut président du CNPF (ancêtre du Medef) de 1981 à 1986 et le fils Pierre, est lui actuellement président du Medef depuis juillet 2013 (élu avec un score soviétique de 95% des suffrages).

Vous allez voir que le fils a de qui tenir, l'un et l'autre annonçant la création de centaines de milliers d'emplois si.....mais avec des si ....

Yvon Gattaz : 20 juin 1986
"La suppression de l'autorisation de licenciement devrait permettre de créer 300 000 à 400 000 emplois".

Pierre Gattaz : 10 octobre 2013
"Je vais écrire aux patrons, aux 750.000 adhérents du Medef, pour leur dire : 'On va créer 1 million d’emplois nets sous cinq ans'". "Pour cela, nous avons besoin de conditions fiscales, sociales, réglementaires qui doivent aller dans le sens de cette création d'emplois".

Dans les 2 cas les patrons des patrons réclamaient soit un changement de la législation soit les habituelles allègements, limitations, suppressions d'impôts et taxes ou modification de la législation du travail. 

Sans doute est-il besoin de rappeler que les emplois se créent non pas parce que la seule fiscalité est réduite ou le code du travail "allégé" mais surtout grâce à un surcroit d'activité. Si les carnets de commande sont peu garnis il y a de grandes chances pour que les chefs d'entreprises ne recrutent pas même avec une fiscalité minorée.

Alors, affirmer créer 1 million d'emplois parce ce que le législateur allégerait les impôts et taxes est inexact si la charge de travail et de production est la même. A moins que dans son estimation Pierre Gattaz ne veuille instaurer la semaine de 32 heures comme le préconise Pierre Larroutourou (à lire ici) ?  

Et puis il est toujours intéressant de se remémorer qu'actuellement les allégements de charges sociales (jusqu'à 1,6 smic) coûtent plus de 27 milliards d'euros au budget de l'Etat....... et je ne parle pas de 20 milliards du CICE ....... ni des allègements d'impôts et taxes de tous ordres. 

Tout cumulé ce sont 100 milliards de réductions diverses et variées dont bénéficient les entreprises, n'est-ce pas suffisant ? Pierre Moscovici nous a confirmé ce chiffre impressionnant quand il nous (quelques blogueurs) avait reçu le 27 novembre 2012 à Bercy (à lire ici).

Pour revenir aux deux citations, on peut constater sans doute aucun, un même style : le "Gattaz style". On couine, on se plaint et on promet monts et merveilles pour appâter les pouvoirs publics...... et attirer les médias pour faire buzzer la proposition.

Malins le papa et le fiston mais ...... prévisibles.



Commentaires

  1. Malins mais prévisibles en effet.
    Mais du coup, s'ils sont prévisibles... Ça veut dire qu'ils sont pas très futés hein?
    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je n'irai pas jusque là ..... mais on les voit venir

      Supprimer
  2. Lea Gattaz, y vont, y viennent...Leurs mensonges s'incrustent et Mosco est leur copain: http://www.fakirpresse.info/Bercy-patrons-580.html
    Robert Spire

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.