Le projet de Fillon ? Sans surprise, de droite et sarkozyste


Hier alors que la classe politique faisait semblant de pleurer après la victoire, annoncée, du FN à Brignoles, François Fillon lui continuait à pousser ses pions sur le grand échiquier de l'élection présidentielle de 2017.

Il a en effet annoncé vouloir "décoiffer" avec son projet économique et ses "35 mesures pour commencer à bâtir un projet" en vue de l'élection présidentielle de 2017. 

Ce projet à bâtir dans le plus pur style de la démocratie participative chère à Ségolène Royal se présente sous forme d'item et les militants UMP ou autres adorateurs de Fillon pourront apporter leur pierre à l'édifice en débattant des sujets pour au final arriver à bâtir un projet complet. Il lance en conséquence une série d'ateliers qui travailleront pendant deux ans à l'élaboration de son projet

Mais de quoi parle donc cet avant projet ?  Vous allez voir que pour ce qui est de la nouveauté on repassera puisque sans surprise il reprend des propositions du programme présidentiel de Nicolas Sarkozy en 2012 ..... qui l'a amené dans le mur.  

Voyons plus en avant quelques propositions de François Fillon :

  • Instituer un quota de migrants à accueillir, en fonction de leurs régions d'origine et de leurs compétences
  • Revenir sur le droit du sol, en actant la fin de l'automaticité de l'acquisition de la nationalité pour les enfants nés en France de parents étrangers 
  • Réserver l'accès des prestations sociales aux migrants légaux, depuis plusieurs années sur le territoire
  • Annualisation du temps de travail des enseignants, l'extension de leur présence dans l'établissement;
  • Interdiction de toute libération conditionnelle avant d'avoir effectué les deux tiers de la peine 
  • Fusion du président de la Commission européenne et du Président du Conseil Européen, avec la mise en place d'un haut responsable des finances pour contrôler les états 
  • Aller plus loin que la suppression d’un poste de fonctionnaire sur deux partant en retraite, obliger les collectivités locales à faire de même 
  • Fusionner départements et régions 
  • Porter la retraite à soixante-cinq ans 
  • Lutter "contre l’assistanat" et le combat "contre le tout gratuit" 
  • Remplacement de l'indemnisation du chômage par une indemnisation de la formation 
  • Fin des 35 heures par la négociation 
  • Obligation pour les bénéficiaires du RSA de consacrer 7 heures par semaine à un travail d'intérêt général 
  • Suspension des prestations sociales pendant un an" pour les fraudeurs aux allocations
  • Instaurer "une tenue uniforme des élèves" à l'école
  • Supprimer l’ISF ("c’est un impôt stupide qui rapporte peu et freine l’investissement" selon François Fillon) mais le remplacer par une nouvelle tranche de l’impôt sur le revenu 
  • Amener la quasi-totalité des Français à payer un impôt, même symbolique 
  • Investissement "massif" dans la baisse du coût du travail (via la TVA sociale)
  • Besoin d’une zone euro "très intégrée", avec « une harmonisation de l’impôt sur les sociétés en cinq ans, du coût du travail sur dix ans.
  •  etc...
A la lecture de ces thèmes de débat il me semble apercevoir, sans grandement me tromper, comme d'habitude chez les candidats de droite, une liste interminable de remises en cause diverses et variées au détriment des plus pauvres et modestes ainsi que que des salariés et des fonctionnaires.

Bref ce projet n'est ni plus ni moins qu'un programme Sarkozyste qui n'en n'a pas le nom. Chacun comprendra pourquoi Fillon est donc resté 5 ans à Matignon et ses velléités d'indépendance n'en sont à l'évidence qu'un simulacre de "fâcherie" puisque qu'au fond Fillon et Sarkozy sont d'accord sur tout...... ou presque.

Commentaires

  1. Attends, là, on est au stade du lepénisme ( je me suis tapée le site du FN pour un précédent article).
    Sarkozy ne proposera pas cela, s'il est candidat.Trop calculateur pour ça.

    RépondreSupprimer
  2. Ces mesures me semblent relever du simple bon sens. Savoir si, élu, Fillon aura les couilles de les appliquer est une autre question… dont je crains de connaître déjà la réponse.

    (Et dire que c'est du lepénisme est un non-sens, le programme de Marine Le Pen étant presque aussi socialiste et étatiste que celui de Mélenchon.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du bon sens? Vous payez l'ISF par exemple?

      Supprimer
    2. Cher Didier, rien de tout ce que prévoit Fillon ne relève du bon sens, mais simplement de choix politiques qui animent la droite française depuis des décennies.

      Supprimer
  3. Fillon est donc bien comme Sarkozy leur petit bisbille se réglera autour d'un verre et Sarkozy enfumera Fillon encore une fois

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...