"Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous" - Paul Eluard

Le FN a gagné l'un des 4055 cantons et maintenant le changement ?

Il n'est pas dans mes habitudes de commenter et d'analyser les résultats du FN et encore moins de faire de la pub à ce parti d’extrême droite car à tort ou a raison je crois que plus on en parle, en bien ou en mal, plus on fait le jeu de ce parti.

Je vais donc faire exception à "ma" règle car depuis hier soir on lit, on voit, on entend beaucoup de chose sur la "performance" du FN.

Je vais donc restituer des faits qui de mon point de vue pondère ou pas les raisonnements de certains commentateurs et autres observateurs pour qui à les entendre le FN serait devenu le n°1.

1°) Le canton de Brignoles est l'un des 2 cantons à avoir été gagné (avec 5 voix d'écart) par le FN  en 2011, sur les 2026 cantons renouvelables. Sans l'invalidation de cette élection, il n'aurait pas cessé d'être à l’extrême droite depuis cette date et on en parlerait pas ce matin.

2°) Le FN au 1er tour (cœur de l'électorat FN) :  

  • 2757 voix (32,97%) en 2011 (participation 43,14%)
  • 2734 voix (34,94%) en 2012 (participation 38,11%)
  • 2718 voix (40,40%) en 2013 (participation 33,40%)
A première vue, il n'y a là aucune nouveauté, son poids en voix est le même depuis 2011 malgré une abstention de 10 points supérieure entre 2013 et 2011.

Mais, pour cette élection 2013, on remarque que le dissident du FN (vainqueur ici même en 2011), Jean-Paul Dispard optient 612 voix (9,10%). par conséquent si l'on cumule les voix FN avec celles du dissident, l'extrême droite obtient au 1er tour 49,50 % des voix au premier tour.

On remarque donc l'ancrage fort du FN dans ce canton (comme dans toute la région PACA) puisque bon an mal an il obtient de 33% à 40% des voix et plus encore si l'on tient compte des voix dissidentes ce qui vous l'avouerez est énorme et confirme donc sa solide implantation qui va grandissante.

3°) Au second tour : 

  • 4407 voix (50,03%) en 2011 (participation 48,26%)
  • 4180 voix (49,92%) en 2012 (participation 41,88%)
  • 5031 voix (53,90%) en 2013 (participation 45,26%)
Une abstention moindre (12 points d'écart) et l'apport des voix de Dispard (612 voix) fait passer le candidat FN de 2718 voix à 5031. L'extrême droite passe donc de 3330 voix à 5031 gagnant donc 1701 voix.

Pendant que la candidate UMP passe de 1397 voix (20,80%) à 4301 voix (46,10%) entre les deux tours, gagnant 2904 voix, le "front républicain proné par le PS y est sans nul doute pour quelque chose

Au second tour, sur les deux premières élections le FN flirte avec l'élection qu'il gagne en 2011 pour 5 voix (cause de l'invalidation), qu'il perd en 2012 pour 13 voix (cause de l'invalidation). Par contre en 2013, la victoire est nette et sans bavure même si "le front républicain" a joué insuffisamment  en faveur de la candidate UMP.

Faut-il pour autant en tirer des enseignements "nationaux" de ce scrutin microscopique par rapport au pays ? Personnellement je ne pense pas, mais je n'ai aucune certitude la dessus.

Le problème majeur n'est autre que l'abstention du premier tour supérieure aux élections précédentes ce qui indubitablement a joué en défaveur de la gauche et du candidat PCF par ailleurs maire de Brignoles, mais quand il s'agit d'élection partielle l'abstention est toujours forte.

Par ailleurs, je ne sais pas si une candidature écologiste était réellement obligatoire alors que l'union aurait été préférable puisque l'addition des voix des 2 candidats de gauche et écologiste faisait plus que celles obtenue par la candidate UMP.

Tant que les composantes de la gauche iront en ordre dispersé elles perdront là où elles sont fragilisées, ce qui est le cas en PACA et à Brignoles en particulier.

Maintenant il faut être lucide aussi, et le PS et le gouvernement doivent l'être, "le changement c'est maintenant" est sans aucun doute imperceptible chez bon nombre de nos compatriotes qui n'avaient pas compris que pour rembourser les trous laissés par l'UMP et Sarkozy il fallait augmenter leurs impôts "dans la justice" pendant que l'on fait quelques cadeaux aux entreprises.

Si jamais la gauche et le gouvernement veut réellement combattre le FN, alors je vais leur donner des idées

  • donnez du boulot aux chômeurs, 
  • inversez durablement la courbe du chômage, 
  • augmentez les minima sociaux, le minimum retraite, le SMIC, 
  • réduire les impôts des classes moyennes basses, 
  • arrêtez cette quête permanente du 3% maastrichien, 
  • doublez les effectifs de Police et Gendarmerie dans certains lieux "difficiles",
  • réindustrialisez le pays
et vous verrez le vote des classes populaires revenir et on ne parlera plus du FN sauf dans les salons bobos. 

Oh désolé je me mets à rêver à une autre politique, celle de la demande et pas de l'offre heureusement Moscovici ne lit pas mon blog. Ouf ! 

Excusez moi, j'ai perdu la tête.



Partage:

9 commentaires:

  1. Changer la politique comme tu l'entends ne fera perdre aucune voix au FN. Voir les billets de CC et de Romain au sujet des raisons supposées du vote FN.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. chacun pense ce qu'il veut de la situation et leurs raisons supposées sont les leurs mais ne changeons rien et n'allons pas nous plaindre que les classes populaires votent front national

      Supprimer
    2. Ce que je veux dire, c'est qu'il n'y a que le long terme qui puisse faire reculer le FN et le long terme passe par une maitrise de comptes. Une politique de la demande ne peut plus fonctionner : si les gens ont plus de pognon, ils dépenseront plus et il y aura de l'inflation. En outre, ils vont acheter des conneries fabriquées à l'étranger. Il faut donc aussi une politique industrielle (et sur ça, je pense qu'on est d'accord).

      Supprimer
    3. si tu lis bien j'ai écris "réindustrialisez le pays" tout le reste ( à part la police pour les quartiers sensibles) ce ne sont que des mesures de bon sens pour élever le niveau de vie des classes populaires et des retraités aux basses retraites et je ne préjuge pas de l’utilisation qu'ils en feront. La politique de la demande, désolé de n'être pas de ton avis, doit accompagner une politique de l'offre ou l'on donne 20 milliards aux boites (CICE) sans aucune contrepartie. Faire l'une sans l'autre n'a pas de sens, à quoi bon développer l'offre quand personne n'est en capacité de la demender ?

      Supprimer
  2. Le FN n'existe que par la rancoeur bien alimentée par l'intox d'une partie de la population contre les autres.

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. comme indiqué plus bas les insultes ne sont pas tolérés et donc ce commentaire a été supprimé

      Supprimer

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

Bienvenue

Blog politique à temps partiel. Ici pas de langue de bois ni de phrases creuses mais plutôt le poids des mots sans complaisance et le choc des photos pour illustrer. Enjoy

La citation au hasard

Lettres recommandées

Un billet au hasard ou pas

Comme Macron faites des discours creux avec le générateur de langue de bois

Hier soir avait lieu le premier "meeting" d'Emmanuel Macron, l'homme ni de droite ni de gauche bien au contraire, co...

Copyright © A Perdre La Raison | Powered by Blogger

Design by ThemePacific | Blogger Theme by NewBloggerThemes.com