Tabac : Et si on en parlait sérieusement ?


Le Français est râleur c'est bien connu sur la planète toute entière, on lui augmente le prix des cigarettes pour "son bien" et il n'est pas content et si en plus il boit une bière de temps à autre alors là c'est la cata étant donné la hausse des taxes sur la bière. Et il m'est avis que cela ne vas pas s'arrêter.

Mais, pour une fois sur ce blog je ne vais pas vous parler politique, économie ou vous gratifier d'un billet avec une image rigolote. Non, sans que personne ne m'ait rien demandé je vais vous parler de tabac, de cigarette, bref essayer de vous sensibiliser à cette question si vous êtes fumeur encore plus que tout autre.

Personnellement mon parcours est d'un traditionnel bien connu, puisque "comme tout le monde" j'ai commencé la cigarette dans l'adolescence vers 16 ou 17 ans et ce n'est que bien bien plus tard que j'ai essayé d'arrêter de fumer. Je dis essayer car j'ai fait 2 tentatives infructueuses avant une 3ème quelques années plus tard, qui elle a été décisive.

La première fois j'ai tenté l'arrêt de la cigarette sans grande conviction, pour faire plaisir à mon entourage et sans être aidé par des moyens externes. Résultat, j'ai tenu 15 jours, ma volonté n'étant pas assez forte je me suis aperçu que sans aide il me serait difficile de stopper la clope.

La deuxième fois, j'ai employé les grands moyens, je suis allé voir un "spécialiste" asiatique qui avec des aiguilles m'a percé les oreilles et puis le nez puis ailleurs mais je ne sais plus où. Selon les dires de ce "spécialiste" avec cette méthode le résultat était garanti. Je dois reconnaître que j'y croyais et c'est vrai qu'au début, au moins, je n'avais pas envie de fumer mais patatras, 3 mois plus tard je fumais à nouveau. Tout était à recommencer.

La troisième fois, je me suis motivé à fond en me disant que cette fois ci je ne pouvais pas échouer, je fumais à l'époque un paquet et demi par jour et je commençais à avoir un âge certain et un certain âge et puis je fumais déjà depuis plus de 25 ans.  Il était donc temps de penser sérieusement à arrêter cette drogue mauvaise pour mes poumons et mon porte-monnaie.

Il faut dire aussi que mon contexte professionnel avait changé puisque l'immeuble dans lequel je travaillais était devenu "non fumeur" en totalité alors qu'avant il y avait un coin fumeur. Ce qui évidemment bouleversait beaucoup les choses car sortir fumer dans la rue quand il fait -10° l'hiver c'était "frais".

Et surtout, quand il faut sortir pour fumer, on réduit forcément sa consommation car à 10 mn le temps moyen par clope fumée (temps tout compris : attente ascenseur, papotage avec collègues, etc ...)  imaginez une une journée en fumant 20 cigarettes ce qui équivaut à 3 heures et 20 minutes à fumer à l'extérieur du bureau, productivité zéro comme dirait Pierre Gattaz. Autant dire que c'était parfaitement incompatible avec mon job.

Alors au début j'ai réduit ma consommation par obligation puis petit à petit je me suis motivé à essayer, encore une fois, d'arrêter de fumer. J'ai donc acheté une cartouche de cigarettes en me disant voilà, une fois cette cartouche terminée je n’achèterai plus de cigarette.

Cette fois c'est sûr, j'allais vraiment arrêter de fumer et j'ai alors décidé de tenter une troisième méthode, qui était pour moi celle de la dernière chance.

Une fois la cartouche terminée, je suis allé rendre visite à ma pharmacienne préférée, attendant d'elle des conseils avisés et éclairés. Je dois reconnaître ne pas avoir été déçu, elle sait y faire avec les fumeurs ! Et me voilà parti avec un sac plein de patchs dosés comme il se doit en fonction de ma consommation quotidienne de cigarettes.

Le cocktail grosse volonté et patchs a eu raison de la cigarette mais ça ne s'est pas passé comme ça si facilement. Si j'ai bon souvenir, je me suis "patché" à peine un mois  car je sentais que je n'avais plus envie de cigarette mais un fois qu'il n'y avait plus de patch le plus difficile à commencé et notamment les 3 mois qui ont suivi. 

Ensuite l'envie de fumer s'est atténuée mais elle était toujours présente, de temps en temps c'était comme un flash, mais jamais je n'ai craqué. Puis un an après l'arrêt, le moment est arrivé où je n'ai plus eu envie du tout de cigarette sans pour autant être un grincheux quand les autres fument, leurs cigarettes ne me gênent pas. 

Après l'arrêt total j'ai eu envie de fumer pendant 1 an, 3 mois à avoir envie et 9 mois avec un besoin épisodique.

J'étais content et je le suis toujours..... ça fait 10 ans que j'ai arrêté de fumer.

Le seul point négatif c'est la prise de 10 kg en ........ 10 ans mais bon ....

Maintenant c'est à vous de jouer si vous en avez envie. J'ai voulu par ces quelques lignes vous faire part de mon expérience, vous l'avez lu ce n'est pas facile comme certains le prétendent, ce n'est pas non plus insurmontable alors tentez le coup, vous verrez, c'est tellement mieux après.

Comme souvent dans mes billets, je vais ajouter quelques données chiffrées bien réelles, ce n'est pas pour vous faire peur mais pour vous informer :

Fumeurs

  • 54% des jeunes de 20 à 24 ans fument,
  • 29% des 25 à 75 ans fument 
  • 37% des adolescents de 11 à 15 ans fumeurs estiment ne pas pouvoir se passer de cigarette.

Mortalité

  • Le tabac reste la première cause de mortalité évitable en France.
  • Le tabac est responsable de 200 morts par jour en France.
  • Dans le monde, il entraîne 6 millions de morts soit 12% des hommes et 6% des femmes.
  • Le taux de mortalité est trois fois plus élevé chez les fumeurs par rapport aux non-fumeurs. 

Espérance de vie

  • L'espérance de vie d'un fumeur est augmentée de 9 ans si l'arrêt du tabac survient à 40 ans. 
  • L'espérance de vie d'un fumeur est augmentée de 6 ans si l'arrêt du tabac s'effectue à 50 ans 
  • L'espérance de vie d'un fumeur est augmentée de 3 ans si cet arrêt survient à 60 ans. 
Cancer

  • Le tabac est le principal facteur de risque du cancer.
  • Le tabac est responsable de plus de 33% des cancers chez l'homme et 10% chez la femme.
  • 90% des cancers du poumon sont provoqués par le tabac.
  • Un cancer de la vessie sur deux est provoqué par le tabac.
  • Un fumeur régulier sur 2 meurt prématurément des suites de son tabagisme, dont la moitié avant l'âge de 65 ans.
  • 80% des victimes d'infarctus du myocarde âgées de moins de 45 ans sont fumeurs.
  • Le tabagisme passif tue chaque année 3000 à 5000 personnes qui ne fument pas, dont 2/3 de maladies cardio vasculaires.
  • 70 000 à 100 000 personnes souffrent d'une thrombose (présence d'un caillot dans une veine) provoquée par le tabac.
  • Le tabac représente le 1er pollueur des poumons : 20 cigarettes fumées correspondent au seuil d'alerte à la pollution en ville.
  • 8 millions de personnes dans le monde pourraient décéder chaque année à cause du tabac d'ici 2030, selon un nouveau rapport sur la lutte antitabac publié en février 2008 par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS)

Arrêter de fumer

  • 10% des fumeurs ont réussit à arrêter de fumer au cours de ces 3 dernières années.
  • 75% des fumeurs ont tenté d'arrêter pendant 8 jours.
  • Seuls 3 à 5 % des fumeurs qui ont essayé d'arrêter de fumer sans aucune aide réussissent à passer le cap des 12 mois.


Commentaires

  1. "Seuls 3 à 5 % des fumeurs qui ont essayé d'arrêter de fumer sans aucune aide réussissent à passer le cap des 12 mois"
    Waou ça fait plaisir de se dire qu'on fait partie de ce petit pourcentage !! Trop fort !
    J'ai arrêté il y a 10 ans moi aussi sans aucune aide ni patch ni rien et alors qu'il me restait encore des clopes dans le paquet et des paquets dans la cartouche (je fumais plus d'un paquet par jour depuis plus de 25 ans !).
    La différence c'est que moi je ne supporte absolument plus la moindre odeur de clope ça me file la gerbe !

    RépondreSupprimer
  2. sans aide ? Oh la vache c'est super dur dis donc. Bravo à toi

    RépondreSupprimer
  3. Pour partager mon experience je confirme que sans aide, c'est très très dur ! j'ai du prendre un coach qui me suis de très pres sinon impossible d'arreter..

    RépondreSupprimer
  4. Vous allez rire mais on dit que ces petites hausses successives du tabac ne sont faites que pour garnir les bourses de l'Etat ... http://www.ecig-arrete.fr/blog/arreter-de-fumer/15-01-2014-237168-cigarettes-hausse-impact.html ; Il faudrait une hausse RADICALE du prix du tabac, soit 10 € (au moins), pour voir un impact réel sur le nombre de fumeurs dans notre pays ! A méditer ...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...