La citation du dimanche [n°135] - Pierre Mauroy


"J’ai des souvenirs sur cette question. Je revois les ouvriers, la France était encore plus ouvrière qu’elle n’est aujourd’hui, je les vois encore venir me voir…Ils le disaient en patois de chez moi "je ne peux plus arquer, je ne peux plus avancer." Ils venaient voir leur élu en demandant de les sortir de là (…)". 

"Quand nous sommes arrivés, nous avons tout de suite proposé la retraite à 60 ans, ça a été un immense espoir de toutes les revendications ouvrières, ça été la loi la plus importante et elle restera dans l’histoire de la France."


Pierre Mauroy
8 octobre 2010
Au Sénat (vidéo ci-dessous)



Publicsenat.fr VOD


Commentaires

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...