C'était un 6 mai ....

Il y a un an nous étions tout à la fois sereins et inquiets. Sereins car François Hollande avait fait la course en tête dans les sondages de second tour, pendant un an, et inquiet car on pouvait s'interroger sur le ressenti des Français par rapport au tournant politique résolument droitier qu'avait pris la campagne de Nicolas Sarkozy. 

Au final comme prévu, la victoire a été sans bavure même si l'on attendait un écart plus important.

Hasta la victoria siempre !














Et au bout d'un an où en sommes nous ?  Allez voir le point d'étapes des 60 engagements de François Hollande en cliquant ci-dessous. Vous constaterez par vous même que contrairement aux légendes répandues volontairement les engagements sont tenus, et petit à petit tout avance, ça change de Sarkopipo. 

Que personne n'oublie qu'en à peine 1 an il est difficile de modifier 10 ans de droite dont 5 de Sarkozy et puis la crise économique perdure partout en Europe. 

Evidemment ne sont pas tenus les engagements des autres candidats de gauche que les Français n'ont pas voulu en les éliminant au premier tour, ils n'engagent que leurs auteurs et animent les commentaires et les manifestations de "la vrai gauche", mais pas François Hollande.

Mélenchon au soir du 1er Tour :

"Je vous appelle à vous retrouver le 6 mai, sans rien demander en échange, pour battre Sarkozy. Je vous demande de vous mobiliser comme s’il s’agissait de me faire gagner moi-même l‘élection présidentielle.”

"Ne demandez rien en échange, seulement l'acte de votre conscience"



Merci à toutes celles et ceux que j'ai côtoyés lors de cette belle campagne victorieuse.
et toutes et tous les twittos rencontrés lors des "ripostes party".


Commentaires

  1. Et maintenant on réclame à grands cris.... un dépôt de bilan.......

    ....pour passer à une autre République, tout simplement.

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Il faut de temps à autre se rafraîchir la mémoire :)

      Supprimer
  3. Les mois de mai se suivent et ne se ressemblent pas, comme Laurent Mauduit je ressens plutôt "L'étrange capitulation". Pas grand chose de ces 60 engagements ne verra le jour au delà du verbiage classique de ce monde politique sous tutelle de la Troïka.
    Robert Spire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Visiblement tu ne sais pas de quoi tu parles car les engagements n'ont rien du verbiage et son bien concrets

      Supprimer
  4. "Engagements bien concrets". Dans ce cas, Hasta la victoria siempre....dans 4 ans.
    Robert Spire

    RépondreSupprimer
  5. tiens, tu t'es mis dans la liste des gens que tu remercies ;-) (un copié-collé trop rapide ?) #fail

    RépondreSupprimer
  6. 24% de satisfaits ...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.