Patrimoine des Français : La France, république des inégalités

Lundi le microcosme politico-journalistique attendait avec anxiété et impatience la publication du patrimoine des ministres comme si cette publication allait changer quelque chose dans les affaires du pays en crise économique où le chômage bat des records. Sans doute guettaient-ils des informations croustillantes pour alimenter leur gazette.

Certains étaient même ridiculement impatients et râlaient quand à 17 heures le gouvernement a annoncé un décalage de 2 heures dans la publication de l'état de la richesse patrimoniale des 38 ministres.

Cette histoire de publication du patrimoine fait plaisir aux Français semble t-il mais cela ne changera rien à la nature de l'homme. S'il est intriguant et menteur il continuera à l'être comme Cahuzac l'a été 20 années durant.

Honnêtement, on se fout pas mal de savoir que Montebourg à une demi place de parking à Dijon et que Ayrault est le propriétaire d'un combi Volkswagen. Ceci étant, tout le monde ne voit pas cela de la même façon puisque j'ai lu des twittos qui ronchonnaient parce que tel ou telle ministre avait 2 codevi ou LDD (peu garnis), franchement ........

Alors plutôt que de s’intéresser au nombril des ministres, voyons donc ce qu'il advient pour les 65 millions de Français, je crois en effet qu'il est préférable de s’intéresser au plus grand nombre (source Insee) plutôt qu'à seulement l'élite politique du pays.

Par exemple, savez vous que : 

  • 40 % de la population détient 2% seulement de l'ensemble du patrimoine;
  • 10 % de la population détient presque la moitié du patrimoine des Français (48% exactement);
  • 5% de la population détient 35% du patrimoine total;
  • 1% de la population possède 17% du patrimoine national;

Et encore : 

  • Le patrimoine brut moyen des 10 % les moins fortunés est seulement de 1 350 euros;
  • Le patrimoine brut moyen des 10 % les plus fortunés vaut 1,2 million d'euros, soit 920 fois celui des 10 % les moins fortunés;
  • Le patrimoine net médian des ouvriers non-qualifiés est de 5 500 euros;
  • L'ensemble des employés et des ouvriers possède un patrimoine médian inférieur à 30 000 euros;
  • Le patrimoine net médian des cadres supérieurs est de 214 000 euros soit sept fois plus élevé que celui des employés et ouvriers;


Par ailleurs il faut savoir :

  • qu'en 2004, l'écart entre la fortune des 10 % les plus riches et celle des 10 % les plus pauvres était de 840 000 euros soit 680 fois plus élevée;
  • qu'en 2010, l'écart s'est accru puisque la fortune des 10% les plus riches est devenue 920 fois plus élevée et l'écart est passé de 840 000 euros à 1,2 million d'euros soit une valorisation en augmentation de 400 000 euros.

A la lecture de ces chiffres on comprend bien que lors de la décennie passée les riches sont devenus de plus en plus riches et les pauvres et modestes le sont restés. 

A l'examen de ces données, je trouve pour le moins troublant de constater que seulement 10% des Français détiennent à eux seuls 48% du patrimoine et par conséquent les 90% autres Français se partagent les 52% du patrimoine "restant".

C'est absolument incroyable de voir comme l'accumulation de richesses patrimoniales est concentrée en peu de "mains", on se croirait dans un pays emergent.

Vous aurez aussi constaté l'énorme écart entre le patrimoine net médian des ouvriers non-qualifiés (5 500 euros) et celui des cadres supérieurs (214 000 euros), c'est 39 fois plus !

Bref, il apparaît donc nettement que la France est, en matière de patrimoine, la république des inégalités. C'est peu glorieux mais bien réel.

Avec la gauche au pouvoir cela changera t-il ? 

Je crois être en mesure de dire non, certes les plus aisés vont payer plus d'impôts mais cela n'a que bien peu de chance d'entamer leur patrimoine. 

Quant aux plus modestes, ils le resteront puisqu'il n'y a aucune raison que leur situation patrimoniale change, les largesses patronales permettant d'augmenter le revenu disponible à consacrer éventuellement à un emprunt en vue de l'acquisition d'un appartement ou maison individuelle ne sont pas dans l'air du temps, c'est la crise qu'ils disent.


Et pendant ce temps là :

- Chez Slovar : Medef : Durcissement des conditions d'indemnisation chômage en vue !
- Chez 365 mots : Patrimoine des élus : la transparence dévoyée
- Chez Nicolas : Lassante UMP
- Chez CyCee : La politique aura notre peau
- Chez Elodie : Laurent Wauquiez le fin stratège
- Chez El Camino : Déclaration : qui a la plus grosse 




Commentaires

  1. "On se croirait dans un pays émergent". Voilà. Mais comme la "haute société" n'a pas de patrie (raccourcis des théories des Pinçot-Charlot), ce n'est même pas cela qui va lui faire honte.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...