Le peuple a choisi sa majorité il y a 9 mois .... et pas une autre


Je ne sais pas si je suis le seul dans ce cas mais je trouve que notre beau pays file un mauvais coton d'un point de vue des relations sociales et politiques. 

L'invective, l'insulte et la stigmatisation ont pris le pas sur la discussion, l'échange et le minimum de respect. Ce climat m’apparaît comme bien lourd et pénible alors même que la crise pèse sur les Français.

Le 26 juin 2012 il y a tout juste neuf mois, oui seulement 9 mois, la nouvelle Assemblée Nationale s'installait au palais Bourbon, elle résulte des élections législatives les 10 et 17 juin dernier où à cette occasion, les électeurs Français ont validé le programme et les projets politiques, et aucun autre, que le Président nouvellement élu avait lui même fait valider par les Français le 6 mai dernier. 

La légitimité en politique s'obtient par les résultats électoraux qui reflètent ainsi le sentiment des électeurs validant les projets et positions politiques des candidats. Le choix des Français a été clair en juin dernier et par conséquent la majorité met en oeuvre le projet économique et social ainsi que sociétal pour lequel elle a été élue que et pas celui d'une autre organisation politique.

Ce n'est nullement en vociférant ici où là devant micros et caméras et en traitant de salopard tel ou tel ministre que cela changera les choses.

Ce n'est pas non plus en accusant la terre entière et en manifestant avec l’extrême droite et une nuée de groupe extrémistes que le mariage pour tous sera abandonné par la majorité. D'abord il a été voté en première lecture à l'Assemblée Nationale et ensuite les Français y sont largement favorables (66% d'entre eux)

Pour terminer ce court propos je voudrais à l'attention de mes amis lecteurs de gauche citer Marc Dolez l'un des fondateurs du Parti de Gauche qu'il a quitté en décembre 2012 (source) :

"Je ne crois pas à la thèse des deux gauches irréconciliables ni au mythe du recours. Je veux que la gauche réussisse".
"Je ne me résoudrai jamais à considérer que le gouvernement va échouer et que nous serons là à ramasser les morceaux. Si la social-démocratie devait s'effondrer, je crains que ce ne soit au profit de l'extrême-droite".
"Ne donnons pas le sentiment que l'adversaire du Front du gauche, c'est le PS, l'objectif doit rester de faire bouger les lignes à gauche, déplacer le centre de gravité et la mettre sur une orientation qui permette de sortir de la crise".
"Le Front de gauche stagne. La baisse du PS ne nous profite pas".
"Je déplore aussi l'expression médiatique de Jean-Luc Mélenchon. Il critique le plus souvent le président de la République et le gouvernement plutôt que de s'attaquer à la droite". 
"Nos propositions sont rendues souvent inaudibles à cause de l'outrance du verbe."  
"La stratégie Front contre Front nous a cornerisés à l'extrême gauche" 

Voilà, tout est loin d'être parfait et si vous venez ici régulièrement vous connaissez mon sentiment par rapport à certaines mesures prises par le gouvernement que je trouve incomplète, pas heureuse mais bon c'est bien heureusement mieux que la droite.


Commentaires

  1. Joli billet, simple et limpide.

    RépondreSupprimer
  2. On est d'accord. Certains propos à droite comme à gauche commencent à me gonfler.

    RépondreSupprimer
  3. Merci infiniment pour ce rappel simple mais efficace.
    Pour ma part les propos à droite comme à gauche font plus que me gonfler.
    Mais bon. J'suis pas grand chose ; Juste une invisible, qui vote.
    Continuez à écrire, je continuerai à vous lire, avec plaisir.
    L'invisible JBL1960

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci et rassurez vous vous avez comme tout le monde le droit à l'expression même si vous vous jugez "invisible".

      Supprimer
  4. Bien écrit, il n'y a pas besoin d'insultes et de violence pour dire ce que l'on pense. Merci.
    Les voyageurs- St gille.

    RépondreSupprimer
  5. Merci de cette piqûre de rappel qui est le symbole de ce à quoi doivent tendre les échanges politiques:
    Un discussion calme, posée, argumentée et sans attaque personnelle.

    Bravo

    RépondreSupprimer
  6. La droite ne s'en remet toujours pas !

    RépondreSupprimer
  7. Que certains au FdG méditent sur ces citations.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour,
    J'ai voté pour François Hollande afin d' éliminer N.Sarkosy rien d'autre. Les intentions des français N'ont jamais eu la clarté qui vous semble une évidence par rapport au programme socialiste.Déjà, je trouvais rikiki les (combiens déjà?) pansements sur jambe de bois appellés "engagements". Mais voilà,je peux observer qu'à part les questions sociétales (qui n'engagent donc pas des stratégies économiques à long termes) le gouvernement va l'encontre ou enterre les engagements économiques et sociaux de la campagne présidentielle et législative socialiste.

    Et puis c'est quoi cette démocratie où on vote et on la ferme pendant 5 ans.

    Je pourrais être d'accord avec votre définition de la légitimté en politique et peut être que ça a un jour fontionné comme ça. Mais ce n'est plus le cas. Les mensonges, les renoncements et le mépris des résultas des srutins populaires ont eu raisons de la limpdité que vous décrivez dans les intentions de votes des français.

    Quand à l'extrème droite, sa monté est déjà une réalité soit quand un parti d'extrème droite européen gagne effectivement des voix soit quand les champs lexicaux et le calendrier des débats de ces partis influencent et dirigent les champs lexicaux et le calendrier des débat des partis dit "de gouvernement".

    Certains au front de gauche méditent effectivement et s'apperçoivent amèrement que la seule manière de débatre avec la majorité du gouvernement et de sa politique, c'est d'être d'accord ou assez mielleux et gentil pour éventuellement glisser une suggestion à la marge.

    De plus, ce vote "plébiscitaire" du peuple pour un "programme" va encore être pas mal piétiné si le gouvernement agis par ordonance.

    voilà, Notez que quel que soit le ton. les gens qui votent front de gauche disent la même chose (parce qu'on a discuté avant ok? sur nos fondamentaux ok?pas parcequ'il y aurait une pensée unique.)

    Salutation de gauche.(Et force et conrage à tout nos compatriote ça va tanguer!)

    Laurent.

    RépondreSupprimer
  9. A quand la fin de la monarchie en France. Non, nous n'avons pas voté pour Hollande, nous avons voté pour virer Sarkozy et changer de politique.
    D'ailleurs, est-ce que le TSCG et le CICE étaient dans le programme ?
    Et le non cumul des mandats, le vote des étrangers, la tranche d'imposition de 75% ils sont où?
    Et la chasse aux Roms ?
    N'oubliez jamais que Hollande a fait 30% à la présidentielle, et 40% à la législative. Et il a été élu en mentant sur son programme. Ce mensonge lui retire toute légitimité.
    Avec une vraie assemblée démocratique, élue à la proportionnelle, le gouvernement serait déjà tombé depuis longtemps.
    En tout cas, merci pour la leçon, la prochaine fois qu'on se retrouvera avec UMP-PS au second tour d'une élection majoritaire, on restera à la maison. J'en connais qui commencent à avoir des sueurs froides avec leur calculettes.

    RépondreSupprimer
  10. J'apprécie les propos de J.M. Mélenchon.
    J'aime moins sa façon de le dire.
    Maintenant, au regard de la situation, je me demande si il n'a pas raison d'utiliser des gros mots.
    Ce gouvernement va t'il comprendre que notre colère monte ?

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...