2012 : Une année terriblement meurtrière pour l'information [ #RSF ]


Je ne suis pas journaliste mais un simple citoyen blogueur qui est choqué par les chiffres 2012 que RSF vient de communiquer. Ci-après vous trouverez les chiffres des journalistes, des blogueurs, des net-citoyens arrêtés, blessés ou tués en faisant leur métier ou en exerçant leur passion bénévole de l'information.

2012 est l'année la plus meurtrière pour les journalistes depuis la première publication du bilan annuel de Reporters sans frontières en 1995.


2012 en chiffres : 

  • 88 journalistes tués (+33 %) 
  • 879 journalistes arrêtés/interpellés (-16%)
  • 1993 journalistes agressés ou menacés (+2%)
  • 38 journalistes enlevés (-46%)
  • 73 journalistes qui ont fui leur pays (-5%)
  • 6 collaborateurs des médias tués 
  • 47 net-citoyens et citoyens-journalistes tués (+840%)
  • 144 blogueurs et net-citoyens arrêtés (-27%)
  • 193 journalistes emprisonnés (au 18 décembre 2012)
Respect à toutes et tous qui pour NOTRE information agissent au péril de leur vie.

Commentaires

  1. La peur Noël
    http://www.lejournaldepersonne.com/2012/12/la-peur-noel/
    Joyeux Noël
    Aux absents qui ont toujours tort
    Aux présents, je redis encore et encore
    Qu'il n'y a pas d'autre présent que l'instant présent
    L'ici et le maintenant suffisent... c'est suffisant
    Pour se dire que tant qu'on aura un souffle de vie
    Notre présent notre présence sera infinie
    Vivre, c'est faire comme si, On ne pouvait pas mourir
    Venir ou revenir et ne pas partir ou repartir.
    Être, rester, demeurer un instant... c'est toute l'éternité
    Joyeux Noël à lui, à elle
    C'est l'heure de se réouvrir
    Pour gouter au vrai bonheur...
    En sacrifiant la peur.
    Phobie, comme le Grec l'a si bien dit
    Au feu, les phobies
    Puisque désormais c'est la loi qui l'interdit
    Et même si on ne nous a toujours pas montré la porte de sortie
    Exit: la xénophobie... la peur de l'étranger... on en reparlera des étrangers qui ont peur ...
    Exit : La Judeophobie... même s'il est vrai que les antisémites n'utilisent plus ce mot un peu maudit, un peu vieilli : ils en inventent chaque jour un nouveau... antisioniste semble résister aux intempéries
    Exit : l'islamophobie.... cette récente vieille peur des musulmans que l'on doit à une magique assimilation entre islamistes et terroristes... pour jeter l'opprobre... il n'y a pas mieux.
    Exit : L'homophobie... l'interdit des interdits... interdiction absolue de les twitter, les chatter ou youtuber... nos peurs leurs font peur à ces frères et sœurs. Leur liberté est la plus consacrée des libertés. La preuve : on n'a plus le droit d'y toucher... jamais... plus jamais. Minorités en ré mineur... la France est à vos pieds...
    Plus de Rhapsodie en fa majeur... Dieu est mort... plus rien n'est permis.

    Qu'est-ce qu'il nous reste pour rire ?
    Puisqu'il n'y a plus rien à dire... Tout est désormais interdit...
    Ne me reste plus que ma claustrophobie pour rire ...
    Et je ris... et je ris.... et je me fous de ma gueule
    Et de la gueule du monde... en disant que je suis claustrophobe...
    Oui ça me fait rire... J'ai bien le droit de me moquer de moi...dis!
    Ouvrez... ouvrez... je vous en supplie
    J'ai besoin de sortir
    Je ne supporte pas l'enfermement dans l'interdit
    Ouvrez... je vous en supplie
    J'ai besoin de voir le monde pour rire!
    Parce que je ne veux pas mourir...

    RépondreSupprimer
  2. la presse de gauche majoritaire a tué l'information dans notre pays en faisant passer un flamby pour un dessert haut de gamme alors que sa date de péremption était passée

    RépondreSupprimer
  3. Bien étranges ces chiffres, ils faut les analyser, les décortiquer car, quoi de commun entre un reporter de terrrain et les "baveux" qui apparaissent sur nos écrans ?
    En tout cas la prétendue démocratie de la France est le lieux de toutes les perversions journalistiques.
    Ceux de nos écrans sont tous à droite et a l'extrème droite, rares, très rares sont les voix de journalistes français qui soient à gauche (la vraie !)

    RépondreSupprimer
  4. je crois que les 2 derniers commentaires sont parfaitement désolant hors de propos.
    Ce billet n'est pas là pour une quelconque classification des journalistes mais pour apporter mon soutien à des personnes qui ont été blessées ou tuées pour nous informer.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.