Montebourg, les Français et la presse

Étrangement et comme l'a bien souligné Jack Dion dans son papier intitulé "La chasse au Montebourg est ouverte" publié dans Marianne, la presse et les éditocrates sont toujours prompts à tomber sur le râble d'Arnaud Montebourg dès qu'il émet un avis, une opinion ou une idée qui sort de la bien-pensance qui doit baigner la presse française. 

Mais il se trouve qu'heureusement la presse seule ne fait pas l'opinion, j'en veux pour preuve plusieurs études d'opinion effectuées à propos de propositions d'Arnaud Montebourg pourtant vilipendées par la presse.

J'en ai extrait quatre pour faire court.

1°) Le protectionnisme européen

Souvenez vous que lors des primaires socialistes il préconisait la démondialisation et l'instauration de barrières douanières aux portes de l'Europe pour les produits "made in Asia". 

Il vantait le protectionnisme européen que même maintenant le commissaire européen Barnier approuve (à lire ici) A l'époque au mieux les édito se faisaient moqueurs au pire ils prenaient Montebourg pour un imbécile idéaliste car à leurs yeux il n'est pas possible de lutter contre la mondialisation et "le marché".

Mais, pas de chance un sondage d'opinion de l'Ifop confirmait en avril 2012 que les Français pensaient majoritairement la même chose qu'Arnaud Montebourg. 

C'est ballot !


2°) Le protectionnisme patriotique

Cet automne Arnaud Montebourg se mit à vanter plus que d'habitude et plus fortement qu'à accoutumé le "made in France" en posant en marinière pour un magazine. Là encore c'était la rigolade et les moqueries dans certains papiers et dans les partis politiques (même au sein du sien), pour les éditorialistes Montebourg était devenu fou à lier.

Évidemment tout ce petit monde a vite été refroidi car quand on interroge les Français sur les achats de produits "Made in France", on s'aperçoit qu'ils sont d'accord avec Montebourg.

Pour s'en convaincre, un sondage datant d'octobre 2012 nous indique que 76,5% des Français sont prêts à payer plus cher un cadeau de Noël fabriqué en France plutôt que d'acheter un produit équivalent fabriqué à l'étranger (sondage ici).

Patatras les avis autorisés de la presse au format A4 sur papier glacé et ceux des personnalités politiques sont battus en brèche par l'avis des Français. 

Encore raté !  



3°) Les rayons "Made in France"

Comble du malheur pour ses pourfendeurs, en suggérant la création de rayons dédiés au "made in France " dans les magasins la démarche de Montebourg se voit plébiscitée par les Français.

En effet leur lucidité avait une fois encore échappé à nos maitres de la plume puisque les Français ont trouvé l'idée tellement intéressante qu'ils étaient 78% à être favorables à l'instauration de tels rayons dans les magasins selon une enquête opinion-Way ici.




Une fois encore la démarche du ministre le plus raillé était approuvée.

Encore raté pour les éditorialistes !

4°) La nationalisation de Mittal à Florange

Une nouvelle fois Montebourg défraye la chronique quand il envisage la nationalisation temporaire de Mittal à Florange. Certains des éditocrates télévisuels comme Lenglet et autre Barbier à l'écharpe rouge, ne se privent pas de dire que c'est une immense erreur, leur pensée libérale ne peut un seul instant imaginer une autre solution que de laisser faire "le marché".

Oui mais voilà, de droite à gauche en passant par le centre de la classe politique on trouve l'idée intéressante et de nombreuses personnalités politiques approuvent la démarche de Montebourg.

Et les Français me direz vous ?

Eh bien ça ne loupe pas, l'opinion est derrière Arnaud Montebourg puisque selon un sondage  Tilder-LCI-Opinion-Way paru hier, 60% des Français sont favorables à la nationalisation temporaire de Mittal à Florange .

Dans le détail : 

  • 14% sont "tout à fait favorables"
  • 46% sont "plutôt favorables"
  • 28% sont "plutôt opposées"
  • 12% sont "tout à fait opposées"

Pour la présentation je vous propose un petit graphique de ma confection.




Et cerise sur le gâteau cette même enquête révèle que 56% des personnes interrogées estiment que le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, avait eu raison de brandir la menace d'une nationalisation car « c'est la seule manière de débloquer la situation du site ».

Une nouvelle fois c'est encore raté pour Lenglet, Barbier, Sylvestre, Lechypre, Doze, Thréard et tutti quanti !

Conclusion :

Il me semble, mais je peux me tromper, que malgré sa verve, son verbe haut et ses propos enflammés qui peuvent parfois lui jouer des tours, Arnaud Montebourg et ses actions sont bien appuyées et approuvées par l'opinion dans le pays et ça, probablement au grand désespoir de certains plumitifs à courte vue qui au final ne connaissent ni les Français ni l'opinion de la population et ça c'est inquiétant.




Commentaires

  1. " 76,5% des Français sont prêts à payer plus cher un cadeau de Noël fabriqué en France plutôt que d'acheter un produit équivalent fabriqué à l'étranger " C'est bien beau " d'être prêt ", ça coute pas cher. 85% des jouets de Noël sont fabriqués à l'étranger. Donc la probabilité d'acheter un jouet équivalent est bien faible..., Non ?

    RépondreSupprimer
  2. le hollande bashing est incompatible avec le soupçon de soutien à Montebourg

    RépondreSupprimer
  3. ah Corto il faut que tu doutes de l'avis des Français, remarque ça ne m'étonne pas

    Bob : :-) bien dit

    RépondreSupprimer
  4. je ne doute pas de l avis des français , je constate qu ils se disent prêt à acheter et payer plus cher quelque chose qui n existe pour ainsi dire pas.
    Encore faudrait-il leur expliquer.

    RépondreSupprimer
  5. Ben Corto, c'est justement ce que Montebourg s'échine à expliquer : il faut mettre en place des mesures qui augmentent la part et l'attractivité économique des produits français, pour que les consommateurs aient vraiment le choix.

    RépondreSupprimer
  6. À l'heure où les Français se désintéressent des enjeux économiques, et sont incités par une partie grandissante de la droite à se trouver un bouc émissaire parmi eux, merci à Arnaud Montebourg d'essayer de remettre, fût-ce avec tonitruante, l'économie au centre du débat.
    La main invisible de Smith étant réellement invisible et les déséquilibres s'accentuant, il porte en plus de la promesse du pouvoir politique, une vraie vision de l'économie de demain que je partage entièrement, hormis le gaz de schiste et le dogme du nucléaire à l'uranium.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...