Made in France : Un rapprochement Montebourg - Bayrou ?

Lors de ces derniers jours Arnaud Montebourg a fait feu de tout bois pour vanter et encourager "le patriotisme économique" du "Made in France" allant jusqu'à faire le buzz 48h durant avec la "Une" d'un magazine

Ce n'est évidemment pas la première fois qu'Arnaud Montebourg paye de sa personne pour stimuler les Français à privilégier plutôt le Made in France à tout autre achat, "Il faut que nous mettions en concordance les deux lobes de notre cerveau, le cerveau du citoyen et le cerveau du consommateur", chacun sait et connait ses idées pour la démondialisation, le protectionnisme européen ou encore la mise  sous tutelle des banques. 

Toutes ses idées, il les a longuement déclinées lors de la campagne des primaires citoyennes (primaires à gauche) faisant de lui l'homme politique préféré des Français en 2011. Il n'y a donc rien de surprenant à ce qu'il tente de les mettre en oeuvre maintenant qu'il est "ministre du redressement productif" ce qui en pleine crise n'est pas une sinécure on le constate tous les jours.

La droite devrait faire preuve de retenue pour ne pas dire de silence tellement le bilan constaté et laissé est affligeant. Une étude de Trendeo, démontre en effet qu'au cours des 3 dernières années (2009-2010-2011) la France a perdu près de 900 usines et 100 000 emplois industriels. Au cours des dix dernières années c'est 750.000 emplois de perdus, chiffres absolument vertigineux.


Il se trouve que mon confrère l'Hérétique, centriste engagé et fervent partisan et défenseur des idées portées par François Bayrou, nous déclare qu'il a pris un "grand plaisir à lire l'entretien donné par Arnaud Montebourg au Parisien". 

J'aime bien lire ce genre de phrase de la part d'un centriste ça fait plaisir.


Pour autant y a t-il matière à jeter un pont entre Montebourg et Bayrou, on peut s'interroger mais le moins que l'on puisse constater c'est que le phrasé des deux hommes se ressemble. Pour vous faire une idée, j'ai relevé ici ou là quelques déclarations des deux hommes :



  • Bayrou - 16 novembre 2011 : "Il faut que le consommateur soit acteur du redressement de son pays.» «Je fais moi-même très attention à consommer français, mais il est difficile d'obtenir toutes les informations dans les magasins".
  • Montebourg - 19 octobre 2012 : "Il faut que nous mettions en concordance les deux lobes de notre cerveau, le cerveau du citoyen et le cerveau du consommateur"
  • Bayrou - 16 novembre 2011 : "..... que le consommateur connaisse la part du produit qui est faite sur place». «Il faut que le consommateur soit acteur du redressement de son pays."
  • Montebourg - 19 octobre 2012 : "Je m'apprête à écrire aux enseignes de la grande distribution pour les encourager, comme elles l'ont fait pour le bio, à créer des rayons made in France"
  • Bayrou - 12 avril 2012 : "..... a appelé à "focaliser toutes les ressources, toute l'imagination, toute la capacité des entreprises dans les années qui viennent sur un seul sujet : produire en France. Seule la production permet de vrais emplois, des emplois durables"
  • Montebourg - 19 octobre 2012"On veut de l'emploi et du low-cost. On ne peut pas accepter les délocalisations"
etc ....

J'ai encore en stock des déclarations ressemblantes et approchantes des deux hommes qui en définitive disent la même chose ou presque même si sur le protectionnisme européen les points de vues sont sans doute différents. 

Bien évidemment le "made in France" n'est qu'un aspect de la politique et à mettre en place pour redresser notre pays abimé par la droite de Sarkozy, mais si les avis de Bayrou et Montebourg sont convergents sur la relocalisation des activités industrielles en France ils devraient l'être aussi sur la démondialisation et donc le protectionnisme européen, le tout faisant un ensemble permettant à notre pays de se réapproprier son industrie productive. Mais comme le dit l'Hérétique de tout cela nous reparlerons.

Je vais conclure en constatant que tout compte fait, l'on comprend mieux pourquoi François Bayrou a préféré voter François Hollande plutôt que Nicolas Sarkozy au second tour de la présidentielle, le redressement du pays sera mené victorieusement par la gauche, la droite ayant prouvé son incapacité à le faire et ça, il le sait.

ô bien-sûr le chemin sera long et parsemé d'embûches et d'échecs mais au bout du bout la crise sera vaincue et le redressement économique sera au rendez vous, c'est certain.

Le "Made in France" ne date pas d'aujourd'hui :






Commentaires

  1. Je crois que cette méthode de "comm" est nécessaire tant on constate les réticences aux politiques économiques de gauche. Il faut rééduquer, convaincre encore que c'est un effort de tous, etc..., mais les propos de Bayrou... euh... on s'en fout !

    En espérant que cela prépare le terrain à l'élaboration d'une prochaine loi de protection de nos industries, bien concrète cette fois...

    RépondreSupprimer
  2. Aie, c'est un cauchemar, Copé en marinière: mal aux yeux!!!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...