La preuve en chiffres de l'indécence des grands patrons

Juste un petit mot pour vous dire mon écoeurement de voir dans le JDD du jour 98 grands patrons jouer les pleureuses et lancer un appel à payer moins pour gagner plus. 

C'est assez comique je trouve, quand on sait que :

  • en 2012 les sociétés du CAC40 ont versé 37 milliards de dividendes à leurs actionnaires (source)
  • en 2010 les sociétés du CAC 40 ont dégagé des bénéfices d'un montant de près de 83 milliards d'euros (source)
  • le réduction de charges sociales dite "Fillon" coûte de 21 à 23 milliards d'euros par an à l'État (source)
  • l'impôt sur les sociétés payés par les société du CAC 40 représente 8% de leurs bénéfices, loin du taux normal de 33% et alors que les PME en payent à un taux de 22% (source) 
  • 17 groupes du CAC 40 ne payent pas d'impôt sur les bénéfices (source)
  • parmi les signataires figure le PDG de Sanofi qui voulait licencier 2500 personnes de son entreprise, ce qui sans l'intervention de Montebourg se serait fait, mais il y a encore malheureusement 900 suppressions de postes (source)
  • en 2010 les allégements de charge ont atteint 30 milliards d'euros et augmenté de 55% entre 2001 et 2010 (source)

Voilà c'était juste ce petit coup de gueule avec des preuves factuelles que les grands patrons n'ont pas à se plaindre puisque ce sont eux et leurs groupes qui bénéficient le plus des largesses de 10 années de droite au pouvoir.

Car au final, cet appel est une critique des 10 années d'UMP au pouvoir puisque le PS n'a pour l'instant rien modifié, n'ayant pas eu le temps, en 6 mois, de le faire.






Commentaires

  1. c'est clair net et précis, j'aime beaucoup

    RépondreSupprimer
  2. Ah les emplumés! Tiens, je vais faire "chasseur"!

    RépondreSupprimer
  3. VANDERPLANCKE JEAN-PIERRE28 octobre 2012 à 19:14

    Les riches doivent gagner moins pour que les pauvres gagnent plus !...

    JP VDP de CHAUNY

    RépondreSupprimer
  4. Très clair et intéressant , merci pour l'analyse !

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour ce billet clair, simple et percutant. Ca devrait faire les 20 heures de toutes les télés pendant une semaine, histoire de marquer les esprits.
    Même si personnellement je n'ai aucune foi dans le PS pour reverser la vapeur vu leur orientations actuelle, merci pour ce billet.
    Val

    RépondreSupprimer
  6. @Val, les grands messes du 20h étant le relais des pouvoirs politique et de la finance, ce n'est pas la bas que nous auront ce genre d'infos.

    RépondreSupprimer
  7. @gaël : pas trop de texte et des chiffres parlant, c'est fait pour être clair et net

    @bembelly : attention aux balles perdus

    @jean-Pierre, oui sans doute

    Val : j'ai vu sur au journal TV sur France2 hier soir exactement ce qu'il ne fallait pas faire, c'est à dire ne jamais citer les montants d’allègements figurant dans ce billet, et je ne parle pas des 80 milliards de bénéfices.

    @Anonyme : parfaitement d'accord

    RépondreSupprimer
  8. Bravo et merci pour ce constat que les médias serviles ne diffusent pas. A quand un lobby du peuple pour exiger une justice sociale ?

    RépondreSupprimer
  9. Document à envoyer à Messieurs LENGLET et FIORENTINO "économistes distingués" officiant sur le petit écran

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour cette infographie. Personnellement ca ne me choc pas plus que ca !

    RépondreSupprimer
  11. Un résultat net ne présage pas de la trésorerie à conserver pour effectuer des investissements. Hors, en dehors des banques, quasiment toutes les sociétés citées sont des industries ou le poids de l'investissement est très très lourd. Il est donc facile de faire dire ce que l'on veut à des graphiques.

    RépondreSupprimer
  12. Mathieu je ne fais rien dire aux graphiques, chacun aura sa propre interprétation de la situation où des grands patrons demandent, encore, à être aidés alors qu'ils dégagent des marges et payent des dividendes conséquents.

    Sans parler de "la réduction Fillon" qui allège les cotisations sociales jusqu'à 1,6 smic (2281 euros)

    Bref cette proclamation m’apparaît pour le moins hors de propos de la part de ces patrons là.

    Ceux qui doivent être aidées en priorité se sont les PME et PTE.

    RépondreSupprimer
  13. Sauf que les seuls qui ont du poids, sont les grands patrons... Donc quand ils parlent pour eux, ils parlent aussi pour les TPE et PME. Je ne disais pas que tu faisais dire au graphique, je disais que n'importe qui pouvait l'interpréter de la mauvaise manière. Dans tous les cas, ce coté "les patrons sont de salauds" me plait aussi peu avec ce gouvernement que "les étrangers sont des salauds" du gouvernement précédent... Il faut de tout pour faire un monde.

    RépondreSupprimer
  14. L'ignorance est toujours de mise à ce que je constate..

    "10 années d'UMP au pouvoir puisque le PS n'a pour l'instant rien modifié, n'ayant pas eu le temps, en 6 mois, de le faire" : le PS est au pouvoir depuis 30 ans "possédant" toutes les Régions et conseils généraux de France, sans compter l'administration (donc 20% des travailleurs Français) et l'Education Nationale assurant l'endoctrinement des jeunes Français à devenir de futurs électeurs PS bien dociles...

    Qui à le pouvoir à votre avis ??

    Ignorance..

    RépondreSupprimer
  15. Merci pour cet excellent billet, net, clair et précis. Au final, c'est qui les pigeons ?

    RépondreSupprimer
  16. faut viré les patrons et garder que les employés .....

    RépondreSupprimer
  17. J'ai pas la télé...si j'avais la télé je n'aurai pas ce genre d'info et en plus je serai manipulé, non mais ;)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...