Budget 2013 : Une bouffée d'oxygène en faveur de l'emploi

Pendant que quelques centaines de Français se prennent pour des pigeons craignant de se faire plumer, quelques millions d'autres (excusez du peu) attendent avec impatience les mesures gouvernementales favorables à l'emploi ce qui, vous l’avouerez, est d'une toute autre ampleur que le micro problème du microcosme des auto-entrepreneurs.

Selon le projet de loi de finances, l'année 2013 sera bien différente des années antérieures, là ou Baroin annonçait 100 000 suppressions de postes entre 2011 et 2013 et prévoyait 30 400 suppressions pour 2012.



Pour 2013 voici ce qui est prévu :

  1. Enseignement scolaire : 8 781 emplois créés + 230 dans enseignement technique agricole (s’ajoutent aux 6778 déjà créés à la rentrée 2012);

  2. Enseignement supérieur recherche : 1 000 emplois créés dans les universités;

  3. Sécurité : 288 postes créés dans la police, 192 dans la gendarmerie;

  4. Emploi : création de 100 000 contrats d’avenir, 390 000 contrats aidés, 2 000 agents supplémentaires à Pôle Emploi, +9% pour l’emploi des personnes handicapées, soit 1000 postes aménagés de plus;

  5. Justice : 500 emplois créés.
Au total des créations de postes il y a lieu d'ajouter les 490 000 contrats aidés ou d'avenir. Bref, voilà qu'enfin au sommet de l'Etat, on se préoccupe réellement de l'emploi.

Les comptables de droite nous diront que c'est un scandale et qu'il faut continuer a supprimer des postes comme le faisait Sarkozy (voir le bilan complet ici) qui pendant son mandat a supprimé plus de 150 000 postes dans la fonction publique d'État dans le cadre de la révision générale des politiques publiques (RGPP) consistant à ne remplacer qu'un fonctionnaire sur deux.

Je tiens tout de suite à rassurer ces comptables, dans le même temps des remplacements ne sont pas effectués dans d'autres administrations (12 298) ce qui au final n'en fait pas un de plus et donc ne coûte rien de plus au budget de l'Etat. On note d'ailleurs qu'il y aura moins de création de postes que de départ.

Avec 510 000 postes créés ou aidés voilà enfin du concret dans la lutte contre le chômage qui s'intensifie partout, voici d'ailleurs un document interactif intéressant :


La carte de France des emplois menacés

Afficher Leparisien.fr : la carte de France des emplois menacés sur une carte plus grande

Commentaires

  1. même commentaire que chez Juan
    y savent pas lire
    ce matin Fillon dénonçait les créations de poste dans la fonction publique qui allaient couler notre pays

    pauvre France qui fut gouvernée trop longtemps par des analphabètes

    RépondreSupprimer
  2. c'est tout à fait volontaire de la part de Fillon et c'est tout aussi volontairement que j'ai inséré le tableau des effectifs prévisionnels prévus par le projet de loi de finances, ceci évitera sans doute aux trolls de droite de dire n'importe quoi.

    RépondreSupprimer
  3. Optimiste ! Rien n'évitera aux trolls de droite de dire n'importe quoi. L'essence même du trollisme est de dire n'importe quoi.

    RépondreSupprimer
  4. Je vais me permettre de faire un commentaire car en lisant cet article j'ai été cet choqué par cette vision de la société qui considère que l'emploi du domaine privé et du domaine public sont équivalents. Si on a une vision purement comptable (1 emploi pour un emploi ) alors ok et encore car la quantité d'emploi public (si j'ai bien compris reste à volume constant alors que tout est fait pour que l'emploi privé diminue)=> pour moi c'est même l'industrie qui génère au final le plus d'emploi / de richesses / de la valeur ajouté aux hommes et la societe
    Si on a une vision économique et social, on devrait tout faire pour favoriser les entreprises créatrice de richesses (la fonction public par définition ne crée pas de richesse ).
    Mais l'auteur et la plupart des lecteurs pensent peut-être que nous devrions tous devenir fonctionnaire (drôle de concept de la société).

    RépondreSupprimer
  5. @sebi :
    Mon propos n'est ni de comparer ni d'opposé l'emploi privé ou public, ni encore de conclure qu'il faut tous être fonctionnaire, il consiste simplement à constater que l'Etat peut agir sur quelques leviers qui le concerne.
    Concernant les emplois den fonctionnaire, force est de constater que la politique du chiffre des dernières années à laisser des traces dans l'éducation, les forces de sécurité, la santé, la justice.

    Vouloir renforcer les postes d'instit et/ou prof me semble être une bonne voie car franchement il y a de gros manque. il en est de même sur la police et la gendarmerie où les besoins sont là aussi importants et sans parler des hotitaix ou chaun à le souvenir d'expérience personnelle aux urgences des hopitaux notamment.

    Maintenant, l'emploi est bien évidemment majoritaire dans le secteur privé qui depuis 2008 et le début de la crise est pleinement touché par la crise économique puis celle de l'Euro.

    je suis d'un nautrel optimiste et je pense que les jours meilleurs viendront mais que c'set long pour toutes celles et tous ceux à la recherche d'un emploi.

    Alors oui les emplois subventionnés (contrat d'avenir) peuvent faciliter le recrutement et la formation d'un jeune sous "tutorat" d'un ancien qui prendra sa retraite quelques mois après.

    C'est le mariage parfait de l'aide publique au service du privé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Étant syndiqué et travaillant avec de nombreuses TPE/PME, se que l'on attend des gouvernements 'c'est une stabilité fiscal et une stabilité de du droits salarial avec une simplification de l'ensemble des démarches administratives.
      Le reste.,.
      Les problèmes de fond perdurent d'un gouvernement à l'autre. On ne sait que mettre des rustines.

      Supprimer
  6. très bon article, merci pour les infos, visitez mon blog qui propose des logiciels gratuit http://logiciels-gratuit0.blogspot.com

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...