Roms : Juste une question


En quoi est-il utile d'expulser des Roms alors même que l'on ne leur propose aucune solution d'hébergement ? Une fois expulsés de leur campement-bidonville les voilà qui s'installent ailleurs un peu plus loin dans les mêmes conditions de précarité et d'insalubrité, ce qui ne fait que déplacer le problème sans le régler. 

Certains autres quittent la France avec quelques centaines d'euros ...... mais pour mieux y revenir. 

Et après on fait quoi une fois qu'ils sont revenus ? On recommence c'est ça ?

Oui, c'est exactement ça, Manuel Valls expulse en 2012 ceux que Brice Hortefeux avait déjà expulsés en 2009 et 2010 ...... mais qui sont revenus.






Commentaires

  1. Commençons par loger les hordes de travailleurs et travailleuses pauvres ou chômeurs ou au RSA qui font le 115 tous les soirs !
    Ce que tu dis me choque d'autant plus que depuis plusieurs semaines,il y a un type qui a l'air peintre car j'ai vu des vêtements de travail ...qui dort dans sa voiture depuis un mois en bas de chez moi ! Tu imagines, cette bagnole qui reste toute la journée en plein soleil !
    Et quand il va se mettre à pleuvoir et à faire froid !
    Et celui-là, c'est un privilégié : les autres qui dorment dans le square ou dans les passages !
    Arrêtes de hurler avec les loups, tu vaux mieux que ça.
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. j'hurle avec les loups moi ? Ah bon

    Allons je vois que tu n'as pas compris que la solution n'est pas dans le rejet puisque citoyens européens ils peuvent circuler librement et revenir.

    La pauvreté ne concerne bien évidemment pas que les Roms et ce n'est pas l'objet de mes quelques lignes de l'aborder.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai très bien compris Melcla, que tu confonds circuler et s'installer !
    Les roumains n'ont pas la liberté d'établissement (pays nouvellement entrés dans l'Union, en phase 2 de l'adhésion).
    De toute façon, toute personne qui s'installe doit se signaler dans les 2 mois de son arrivée en Préf., justifier de sa couverture sociale, de ses conditions de logement et de subsistance !
    La loi est la même pour tout le monde : si tu veux t'établir en Allemagne c'est ce qu'on te demandera !
    Pour les roumains,ils ne peuvent chercher du travail directement en France ... faire faire des fausses fiches de paye par un ferrailleur, par exemple. Tu comprends ça !
    S'ils veulent travailler, ils doivent demander une carte de séjour : cela signifie une enquête administrative : c'est tout à fait normal ! Les mafias, on n'en veut pas ! Ils doivent ensuite soumettre le projet de contrat à l'Inspection du Travail qui contrôle l'existence de l'employeur et qu'il est à jour ou bénéficie d'un échéancier, pour ses cotisations d'employeur et les cotisations sociales (lutte contre le travail dissimulé par dissimulation d'activité), Elle contrôle également la réalité du projet d'embauche (lutte contre le travail dissimulé par dissimulation d'emplois).
    Tu ne trouves pas ces règles normales ! Tu hurles toi aussi à la discrimination ? Toutes les mafias seraient pour nous : alors qu'elles ont déjà encaissé les fonds sociaux européens !
    On va les loger et laisser mon peintre dans sa bagnole !
    Non, mais je rêve ! J'entends d'ici Marine Le Pen rire à gorge déployée ! A chaque note comme ça elle gagne 1000 électeurs !

    RépondreSupprimer
  4. Ça clash?
    Allez, je paie ma tournée! Un verre de Rhum?

    RépondreSupprimer
  5. @ladyappolline :

    Je sais bien que les roumains n'ont pas la liberté d'installation puisque l'Europe libérale a édicter des lois contraires aux traités signés il y a longtemps, justement pour normalement prendre des mesures permettant à terme de prendre en compte cette migration.

    Quant aux formalités, c'est normal qu'il y en ait et je dirai même que c'est la moindre des choses.

    Je ne hurle pas parce que si j'hurlais tu aurais lu un ton et des mots bien différents comme j'ai pu le faire sur d'autres sujets.

    Mais si tu m'y force alors oui je vais hurler dans les commentaires.

    Je pose donc une question dans ce billet et d'ailleurs je note que toi même tu n'apportes aucune réponse te contentant de ma raconter la panoplie de l'argumentaire traditionnel des hortefeux, besson, sarkozy et j'en passe, rien de nouveau à mes yeux

    Mais ça ne me choque pas, ça fait partie du débat.

    Les roms sont "installés" en France depuis le XV ème siècle alors vois tu ce n'est pas d'hier que les problèmes d'intégrations sont présents.

    RépondreSupprimer
  6. @bembelly : mais non ça clash pas c'est un débat mais appoline pense que j'hurle alors que je pose une question. Etonnant tout ça.

    RépondreSupprimer
  7. Ben faut couper le son c'est tout.
    Ok
    Je sors

    RépondreSupprimer
  8. Nan plus sérieux. C'est la question que je me pose aussi. Merci de la poser...

    RépondreSupprimer
  9. Ah merci Eloooody je ne suis donc pas le seul

    RépondreSupprimer
  10. Non tu n'es pas le seul. Et j'avoue que c'est précisément pour cette raison que je n'ai rien blogué sur le sujet. D'un côté je suis contre les camps illicites, insalubres et les conditions de vie déplorables qu'ils entrainent, de l'autre, je ne vois pas l'intérêt d'expulser sans reloger. D'un côté, je voudrais qu'on combatte les mafias plus fortement, de l'autre je voudrais qu'on aide les Roms les plus vulnérables.
    Bref. Je te confirme que je me pose - entre autre - ta question aussi

    RépondreSupprimer
  11. Non. Tu confonds "Roms" arrivés récemment dd Roumanie et "gens du voyage"...

    RépondreSupprimer
  12. Polluxe pas du tout je ne confonds absolument pas pour une simple raison qu'entre autre dans ma commune il y a beaucoup de "voyageurs" plus ou moins sédentarisés qui travaillent en vendant sur les marchés des vêtements, gadgets etc.

    RépondreSupprimer
  13. "Les roms sont "installés" en France depuis le XV ème siècle"

    Tiens, moi qui croyait que ceux qui sont installés chez nous c'étaient des Yéniches, des Sinti, et des Gitans, l'arrivée des roms étant très très récente. Ben oui, et allez donc leur parler des roms avec des trémolos dans la voix, vous allez être bien reçu. Ils ne supportent pas les roms, presque autant que les noirs d'ailleurs. Ils les trouvent sales, incultes, voleurs, etc.

    RépondreSupprimer
  14. Oh mon dieu mais que faites vous donc sur la sinistrosphère, vous vous égarez !

    et oui leur présence est attestée depuis le XV eme siècle:
    http://4.bp.blogspot.com/-XxmG4yBgtXg/UDClcz04u7I/AAAAAAAAKCk/_lj0AMIT4Qc/s1600/carte+rom.jpg

    RépondreSupprimer
  15. Très mignonne votre carte, sauf qu'elle est générique et ne tient visiblement aucun compte des différents groupes ethniques qui composent ce qu'on appelle aujourd'hui les gens du voyage. Sur votre illustration, "rom" est le terme générique. La branche rom n'est arrivée en France que très tardivement.
    Allez donc dire à un de nos manouches qu'il est rom, il vous faudra être aussi rapide que Bolt.

    RépondreSupprimer
  16. koltchak : nous n'avons visiblement pas les mêmes sources

    RépondreSupprimer
  17. c'est dans cette phrase que tu fais une confusion :"Les roms sont "installés" en France depuis le XV ème siècle"...
    on appelle Roms ceux qui viennent d'arriver de l'Est depuis que Roumanie et Bulgarie sont dans l'UE ; dans cette phrase tu parles donc des "gens du voyage"...

    RépondreSupprimer
  18. Une carte sans légende n'est pas une carte ! #pointtechnique ;-)

    RépondreSupprimer
  19. il me semble que j'avais laissé 2 commentaires :
    - il faudrait récupérer la légende de la carte, car une carte sans légende n'est pas correcte
    - pour ce qui est de la différence en France entre "Roms" et "gens du voyage" voir là :
    http://polluxe.wordpress.com/2012/08/21/roms-valls-ou-les-associations-le-gouvernement-va-devoir-choisir/

    RépondreSupprimer
  20. Polluxe :

    tu sembles avoir le savoir et pas les autre, je n'ai jamais ni confondu, ni mélanger, ni pris les roms pour les gens du voyage et vice versa.

    je parle des roms et uniquement d'eux, la carte reflète leur trajet au fil des siècles :


    Les Roms ont quittés leur pays, l'Inde, il y a de ça très longtemps, vers les 8ème – 9ème siècles. Le peu de documents écrits de l'époque fait que la raison de leur départ reste source d'interrogations,

    Les Roms ont mit plus de deux siècles pour traverser tout l’espace situé entre le nord de l’Inde et les îles grecques .

    Au XIe siècle, les voyageurs des pays occidentaux en route vers les lieux saints de leurs religions rencontrent les Roms sur le territoire de la Grèce actuelle car ces derniers vivent nombreux à l'extrémité des villes.

    Les incursions de plus en plus pressantes de l’empire Ottoman dans l’empire Byzantin dans le territoire grec font qu’ils commencent à se disperser, en effet les Roms ont toujours fui les guerres et les divers conflits.

    Une partie part vers le nord-ouest, les pays de la Yougoslavie, une autre vers le nord, arrivant ainsi dans les pays qui vont constituer l’actuelle Roumanie.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...