Et oui, Arnaud Montebourg n'a pas été élu Président de la République

Chaque jour ou presque je lis ici où là des billets, papiers, pseudo-articles, torchons, dont le seul objectif est de se taper du Montebourg qui a pris ses fonctions le 16 mai il y a seulement 2 mois , rappelons le.

Ces grands penseurs du yakafokon au clavier aiguisé, viennent de la gauche qui se rêve radicale, balayée aux dernières législatives, comme des libéraux qui n'ont jamais gouverné que leur budget familial et pour finir de la droite 10 ans durant au pouvoir, au bilan ressemblant à un gouffre, c'est dire si leurs conseils sont d'authentiques point de vue qui font autorité.

Chacun à sa façon reproche globalement à Montebourg de ne pas être fidèle aux idées qu'il a développées lors des primaires citoyennes, lui reprochant également de faire de la com, d'être "improductif" bref de ne pas être à la hauteur, vu de leur clavier.

Je note que dans le même temps, il ne vient à personne l'idée de faire les mêmes reproches à Manuel Valls qui il faut s'en souvenir lors des primaires s'était prononcé pour la TVA sociale et la règle d'or, contre le retour de la retraite à 60 ans, et était favorable à une augmentation de la durée légale du travail au-delà des 35 heures actuelles.

Notons d'ailleurs que Valls a été très clairvoyant le 18 novembre 2011 en affirmant : Sarkozy "ment" sur PSA, "comme pour Gandrange"




Pour en revenir à Montebourg, il me semble tout d'abord important de rappeler à ses détracteurs qu'il n'a pas gagné les primaires citoyennes et qu'avec un encourageant score de 17% il n'était arrivé que troisième. 

Il me parait tout aussi intéressant de noter qu'il est entré au gouvernement non pour faire appliquer ses propres idées sur la démondialisation et sur le protectionnisme européen mais pour tenter au sein de son ministère et avec ses prérogatives, forcément limitées, d'inverser la tendance lourde des plans sociaux masqués ou non par les entreprises avant l'élection présidentielle et donc de faire en sorte de faire opérer au pays un redressement productif avec ses méthodes sous contrôle du 1er ministre.


Faut-il préciser qu'il n'a pas été élu Président de la République et qu'il n'a pas été nommé Premier ministre, par conséquent, comme Manuel Valls autre perdant des primaires, ce n'est pas lui qui fixe la ligne du gouvernement et puis même si cela devait être le cas il serait étonnant qu'en deux mois d'exercice du pouvoir, qui que ce soit puisse gommer, corriger, annuler les errements, atermoiements et erreurs stratégiques des gouvernants d'entreprises et de la droite au pouvoir depuis si longtemps. 

Par conséquent c'est bien sur la durée que l'on juge une action politique à l'aune des résultats obtenus. Laissons donc à Arnaud Montebourg du temps au temps. Il est clair qu'il occupe un poste ministériel casse gueule mais Montebourg ne méritait sans doute pas d'autre ministère pour prouver ses qualités.

Les rois du yakafokon n'écrivent pas beaucoup de papiers sur la réalité économique de notre pays et sur les talents des anciens gouvernants. Pour leur rafraichir la mémoire voici quelques éléments incontestés.

Quelques plans sociaux 2008-2012 (liste non exhaustive)
Date Société Nbre de licenciements
Janvier 2008 Glaxo Smith Kline 162 (source)
Octobre 2008 Molex 283 (source)
Novembre 2008 Lear 209 (source)
Novembre 2008 CAMIF 780 (source)
Décembre 2008 Pfizer 700 (source)
Décembre 2008 3M 110 (source)
Février 2009 Caterpilar 733 (source)
Mars 2009 Continental Clairoix 1120 (source)
Mars 2009 Continental Rambouillet 382 (source)
Mars 2009 Valéo 104 (source)
Mai 2009 Goodyear 820 (source)
Mai 2009 Fulmen 314 (source)
Juin 2009 Chaffoteaux et Maury 207 (source)
Juin 2009 Benneteau 60 (source)
Juillet 2009 Alcaltel-Luccent 850 (source)
Juillet 2009 Bodycote 106 (source)
Septembre 2009 Culture Bière 61 (source)
Octobre 2010 La Redoute 151 (source)
Décembre 2010 Sanofi-Aventis 575 (source)
Janvier 2011 Ducros-Express 577 (source)
Février 2011 Alcan 100 (source)
Avril 2011 3 Suisses 149 (source)
Juillet 2011 Cooper Standard Automotive 316 (source)
Septembre 2011 Fralib 134 (source)
Septembre 2011 Pfizer 225 (source)
Septembre 2011 Faurecia 210 (source)
Novembre 2011 A Novo 130 (source)
Janvier 2012 Sea France 510 (source)
Total
10 078 licenciements


Et puis, comment ne pas rappeler que selon une étude de Trendeo, au cours des 3 dernières années (2009-2010-2011) la France a perdu près de 900 usines et 100 000 emplois industriels. Au cours des dix dernières années c'est 750.000 emplois de perdus, chiffres absolument vertigineux.


Sans aucun doute la crise économique depuis 2008 a fait des ravages (cf tableau des plans sociaux  ci-dessus) mais n'est-il pas temps de faire autrement ?  La part de l’industrie dans le PIB français a reculé de 18% à 13% en 10 ans alors qu'elle est restée stable dans le PIB allemand (à 23%).

Alors à tous les persifleurs je dis simplement qu'il ne faut pas avoir la mémoire courte et être un tant soit peu objectif mais bon, reconnaissons que c'est impossible pour bon nombre.

En attendant rendez vous le 25 juillet pour la communication du plan du gouvernement sur l'industrie automobile.

Commentaires

  1. Faut-il préciser qu'il n'a pas été élu Président de la République et qu'il n'a pas été nommé Premier ministre ?

    oui et c'est fait et bien fait
    bravo

    RépondreSupprimer
  2. J'approuve en tous points
    Et je me marre sur le lapsus orthographique du "case gueule".
    François Hollande est-il autant machiavélique que Mitterand pour avoir "caser" Montebourg, pour qu'il se "casse" la gueule?
    MDR

    RépondreSupprimer
  3. Il fallait que cela soit dit !
    Merci.

    RépondreSupprimer
  4. bien envoyé mais les plans sociaux que tu as mis, ça fout la trouille...
    Je m'inquiète beaucoup moins pour Montebourg que pour Valls, entre nous.
    Le ptit gars de Saône et Loire est un solide, si il y en a un qui peut marquer des points, c'est lui.
    Valls est trop proche de la droite pour qu'ils lui tapent dessus.
    Et ces vacances?

    RépondreSupprimer
  5. Pour un blog au repos...ça c'est du billet !!! ;-)

    RépondreSupprimer
  6. merci à tous.

    @tebruc : j'ai rectifié :)

    @rosa : Oui tu as raison pour Valls quant aux vacances, ça va parfaitement :)

    RépondreSupprimer
  7. http://www.atlantico.fr/decryptage/que-devrait-faire-ministre-montebourg-voulait-etre-fidele-au-montebourg-primaires-protectionnisme-jacques-sapir-421163.html?page=0,1
    Ceci n'est ni un pseudo article ni un torchon, juste l'avis d'un éminent spécialiste:"Si Montebourg voulait rester fidèle à Montebourg..."En clair jusqu'à présent il ne l'a pas été.Ce qui justifie largement le dépit des uns et des autres indépendamment de leur forme d'expression.

    RépondreSupprimer
  8. @didier : j'avais lu ce papier de Sapir avant de rédiger mon billet et ça ne lui enlève rien bien au contraire, je maintien que Montebourg n'est pas le décideur de la politique du gouvernement et que donc il s'en accommode comme il le fait actuellement.

    Faut être réaliste, la politique de la gauche radicale à la Mélenchon a pris une raclée aux législatives qui pour moi sont les élections qui permettent de constater l'audience des idées, des hommes et des partis dans notre pays.

    les Français ont donc voulu soutenir le Président qu'ils avaient élu et pas le programme de Montebourg des primaires, il ne faut pas confondre.

    Alors Sapir peut bien écrire ce qu'il veut, la réalité politique est bien celle là.

    RépondreSupprimer
  9. Je suis surpris que tu sois heureux de la victoire de Le Pen sur Mélenchon aux législatives.Mais tu le sais bien que le nombre de députés du FDG ne reflète pas son audience réelle dans le pays.C'est le mode électoral qui l'impose.Mais bon...
    Revenons à Montebourg:Il est passé de la promotion de la démondialisation à cette politique qui à force de réalisme s'apparente à un déni de tout le discours qu'il avait tenu.Ce passage du discours révolutionnaire à une pratique contraire s'est effectué d'une manière singulièrement désinvolte.Il est seul à l'avoir décidé!
    Je constate ce jour qu'il a le soutien de de l'Expansion.Tu en est fier,c'est normal.Mais ceci confirme parfaitement ce que beaucoup à gauche pense:il a retourné sa veste.Il n'a plus aucune légitimité pour re-parler de démondialisation ou de 6°République,aujourd'hui comme demain.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...