"Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous" - Paul Eluard

Dimanche 17 juin : Jour de grand chelem pour la gauche ?


Voilà, nous voici parvenus au terme de la séquence "élections" que nous vivons sans discontinuer depuis 2007 puisque chaque année il y a eu des élections, locales ou non, ce qui ne sera pas le cas en 2013. Ouf !

Alors pour terminer en beauté, il semble bien que dimanche prochain la gauche continue sa série incroyable de victoires contre la droite, je dis incroyable car tout de même depuis 2007 la droite n'a gagné aucune élection mis à part sauver l'honneur aux élections européennes de 2009 alors que le PS était au fond du trou après son funeste congrès de Reims.

C'est toujours bon de se souvenir de ses succès surtout quand d'année en année ils sont répétés, pour mémoire, la gauche et les écologistes ont triomphé lors :

  • des élections municipales de 2008
  • des élections régionales de 2010
  • des élections cantonales de 2011
  • des élections sénatoriales de 2011
  • de l'élection présidentielle de 2012
  • du 1er tour des élections législatives de 2012

En réalité, depuis que Jacques Chirac a gagné l’élection présidentielle de 1995 la droite et, l'UMP en particulier a subi autant d’échecs qu'il y a eu d'élections locales, départementales et régionales. Ces défaites additionnées et répétées ont permis à la gauche de s'ancrer dans les territoires et de démontrer sa capacité à gérer une ville, un département, une région et d’empêcher ainsi la droite de conserver son leadership et son assise territoriale issue des années 60 et 70.

Entre 1998 et 2011, la droite a perdu en métropole :

  • 768 cantons, 
  • 38 départements
  • 21 régions
  • le Sénat



 En outre :
  • en 2001, la droite a cédé à la gauche deux villes majeures : Paris et Lyon. 
  • en 2007 lors des élections législatives la droite a perdu 53 circonscriptions par rapport à la majorité sortante alors même que Nicolas Sarkozy venait d'être élu.
  • en 2008, lors des élections municipales la droite perdait 26 villes de plus de 30 000 habitants.  
  • en 2008 la droite perdait 9 villes de plus de 100 000 habitants
  • en 2011 lors des élections cantonales au second tour, le PS récoltait 625 sièges, alors que l'UMP n'en obtint que 241.
Au total lors de cette longue période de 15 ans, la droite a perdu plus d'un millier de positions dans les territoires, ce qui est considérable.

Ainsi, la gauche est majoritaire dans toutes les catégories de collectivités locales et le bilan chiffré est particulièrement éloquent : 

  • la gauche gère 60 départements et la droite 41 (101 départements avec Paris)
  • la gauche gère 21 des 22 régions métropolitaines
  • Plus de 60 % des Français vivent dans des communes gérées par la gauche
  • la gauche gère en effet :
  • – 184 villes de 15 000 à 30 000 habitants contre 153 à droite,
    – 82 villes de 30 000 à 50 000 habitants contre 61 à la droite,
    – 52 villes de 50 000 à 100 000 habitants contre 31 à droite ;
    – 25 villes de plus de 100 000 habitants contre 12 à droite. 
  • Au total, la gauche gère 350 villes de plus de 10 000 habitants contre 262 pour la droite


Alors Jean-François Copé et l'UMP ont beau jeu de crier au loup en essayant de faire peur au Français en leur disant que la gauche aurait tous les pouvoirs dimanche si elle gagne les élections législatives, mais, ces positions, ses succès la gauche ne les doit qu'à son action, elle les a obtenus par le vote des Français et jamais par effraction ou par un quelconque larcin.

Et puis il est mal placé pour critiquer cette situation de monopole que la droite elle même a vécu jusqu'en 1981.

La gauche a prouvé et prouve encore tous les jours dans les territoires sa capacité à être à l'écoute des Français et son aptitude à gérer des collectivités locales et territoriales. Dimanche soir, si les Français lui en donnent mandat, elle gérera l'Etat avec la volonté marquée d'être juste et d'écouter les Français, j'en suis convaincu.

Dimanche prochain  nous voterons pour donner une majorité à François Hollande et pour que la gauche fasse un grand chelem unique pour elle dans l'histoire de la Vème République (victoires aux élections Municipales, Régionales, Cantonales, Sénatoriales, Présidentielles, Législatives) .





source 1  source 2 source3
Partage:

5 commentaires:

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

Bienvenue

Blog politique à temps partiel. Ici pas de langue de bois ni de phrases creuses mais plutôt le poids des mots sans complaisance et le choc des photos pour illustrer. Enjoy

La citation au hasard

Un billet au hasard ... ou pas

Comme Macron faites des discours creux avec le générateur de langue de bois

Hier soir avait lieu le premier "meeting" d'Emmanuel Macron, l'homme ni de droite ni de gauche bien au contraire, co...

Lettres recommandées

Copyright © A Perdre La Raison | Powered by Blogger

Design by ThemePacific | Blogger Theme by NewBloggerThemes.com