Bouclier fiscal : Il était vraiment temps d'arrêter les conneries !

On apprend par la presse ce matin que la gentille Valérie Pécresse ci-devant ex-ministre du budget, avait entre ses mains dès le 5 avril dernier, en pleine campagne électorale, une note signée de la main du directeur général des finances publiques, se rapportant au bouclier fiscal et à son coût exorbitant.

Le document explique que si le coût du bouclier fiscal n'a jamais été aussi lourd pour les comptes de l’État, il concerne pourtant moins de fortunes en 2011 qu'en 2010. 

Bien évidemment vous pensez bien qu'en pleine campagne électorale il n'était pas question pour Sarkozy de faire publier une quelconque information de cette nature sachant qu'une majorité de Français était contre le bouclier fiscal que lui même s'était d'ailleurs résolu à supprimer.

Donc les derniers éléments connus font ressortir un cadeau aux plus fortunés de 735 millions d'euros au titre du bouclier fiscal en 2011, sommes records !

Et quand à ces sommes vous aurez ajouté les 2,1 milliards d'allégement de l'ISF décidés en juillet 2011 par Sarkozy, vous aurez compris qu'en France les plus riches ne sont pas à plaindre et que l'on comprend l'amitié intéressée de Mme Bettencourt et ses semblables avec Nicolas Sarkozy et ses amis Fillon, Woerth, Hortefeux, Pécresse, Besson et consorts. 

Voici un petit tableau avec l'historique sur 5 ans du bouclier fiscal et vous constaterez que 2,8 milliards ont été remboursés aux plus riches de France et que ........ ce n'est pas terminé puisqu'en principe l'Etat est censé rembourser aux contribuables concernés le trop perçu de 2012 sur les revenus de 2011.

Année d'imposition Année de remboursement Montant remboursés Nombre de bénéficiaires Montant moyen
2006 2007 246 Millions € 15 066 16 328 €
2007 2008 578 Millions € 18 893 30 593 €
2008 2009 585 Millions € 16 350 35 780 €
2009 2010 679 Millions € 18 764 36 186 €
2010 2011 735 Millions € 13 034 56 400 €
- Total 2,823 Milliards €
- -

Par ailleurs, dans le même temps rappelez vous que la droite avait voté la création de la TVA sociale qui représente une ponction de plus de 10 milliards sur la consommations des Français. 

Heureusement le foutage de gueule est terminé puisque la droite a été battue à plate couture lors des élections législatives et que François Hollande et sa majorité vont remettre bon ordre à tout ça en supprimant cette TVA sociale et en mettant fin plus tôt que prévu par Sarkozy lui même, à ce bouclier fiscal honteux.

Il était vraiment temps que la gauche revienne !

tableau

Commentaires

  1. Ils n'ont toujours pas donné de retombées chiffrées positives du cadeau

    RépondreSupprimer
  2. Il était temps ? On confond un peut trop facilement par abus de langage le parti socialiste hégémonique qui n'a de socialiste que le nom et qui mène une politique de droite et la gauche qui est représentée par des partis de gauche.

    RépondreSupprimer
  3. Mai 2007 : élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République.

    Chômage en France métropolitaine, sans compter les départements d'outre-mer : Catégories A, B, C, D, E :

    Mai 2007 : 3 632 400 demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.
    Mai 2008 : 3 449 800 demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.
    Mai 2009 : 4 044 100 demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.
    Mai 2010 : 4 529 600 demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.
    Mai 2011 : 4 665 600 demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.
    Mai 2012 : 4 960 000 demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.

    http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-Forna7tti-2.pdf

    Evolution de mai 2007 à mai 2012 : augmentation de 1 327 600 demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.

    Evolution de mai 2007 à mai 2012 : augmentation de 36 % du nombre des demandeurs d’emploi.

    RépondreSupprimer
  4. Ça parle de soi-même. un gros tas de m..... devant le pallier de la mandature Hollande.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.