Mélenchon chez les ch'tis (épisode 1)

Depuis samedi le microcosme de la presse politique ne parle plus que du parachutage de Jean-Luc Mélenchon dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais (dite d'Hénin-Carvin), département qui doit être une vraie "drop zone" puisque c'est dans celui ci que Jack Lang avait aussi été parachuté et élu il y a quelques années (Boulogne).

Jean Luc Mélenchon est déjà député européen et n'a de ce fait rien à perdre en venant faire un saut dans le Pas de Calais puisque s'il perd ces législatives il restera au parlement de Strasbourg.

Le voici donc se croyant investi d'une mission suprême en s'autoproclamant le pourfendeur numéro 1 du Front National et de Marine Le Pen. D'ailleurs voyez sa déclaration faite en toute modestie : "Je viens parce qu'il y a ici une bataille qui a une signification nationale et internationale", rien que ça !



Jean-Luc Mélenchon a parfaitement le droit d'essayer de faire croire qu'il serait l'homme idoine, le sauveur de la patrie face au Front National mais si j'en crois la réalité des résultats électoraux, il me semble que du côté d'Henin-Beaumont les électeurs n'élisent pas ou plus des candidats du PCF.

Même si ses talents d'orateur de Mélenchon font merveille, faut il croire que les idées communistes (ou presque), du Front de Gauche, qu'il défend soient devenues ou redevenues majoritaires chez les ch'tis ?

Voyez ci dessous les résultats électoraux récents.

Législatives 2007 (depuis il y a eu un redécoupage électoral en 2009)

1er Tour :

Albert FACON (PS) 28,24 % 12 221 voix
Marine LE PEN (FN) 24,47 % 10 593 voix
Jean URBANIAK (UDFD) 13,24 % 5 732 voix
Nesrédine RAMDANI (UMP) 12,95 % 5 606 voix
Dominique WATRIN (PCF) 11,49 % 4 972 voi
etc...

Second tour :

Albert FACON 58,35 % 23 965 voix - élu
Marine LE PEN 41,65 % 17 107 voix

Municipales 2009 à Henin-Beaumont :

Second Tour :

Daniel Duquenne (DVG) : 52,38%
Steeve Briois (FN) : 47,62%

Présidentielles 2012 :

1er tour :

Marine Le Pen : 31,42 % des voix,
François Hollande : 28,75 %
Nicolas Sarkozy : 15,79 %
Jean-Luc Mélenchon : 14,85 %

Second tour :

Hollande : 60,44 %.
Sarkozy : 39,56%

Henin-Beaumont est malheureusement un endroit où certains élus PS se sont crus au dessus des lois et l'histoire récente démontre que des malversations ont été constatées chez l'ancien maire (Dalongeville) qui étrangement a longtemps bénéficié de la mansuétude et de l'absolution de la Fédération PS du coin. C'est parfaitement regrettable, inadmissible et incompréhensible, et puis surtout cela a donné et donne encore des arguments de plus au FN pour se développer dans cette terre plutôt ancrée à gauche.

Les magouilles locales du PS donnent aussi l'occasion à Mélenchon d'en rajouter, bien évidemment, pour se présenter comme le recours à gauche face à Marine Le Pen.

Cette circonscription est donc à suivre car face à un Mélenchon super médiatique il y aura un candidat PS, Philippe Kemel, (Maire de Carvin) plutôt réservé et discret qui "n'a rien à dire" mais le dit quand même : "J'ai toujours su que le Front de gauche aurait un candidat. Au premier tour, chacun y va avec son drapeau : nous représentons le Parti socialiste, nous sommes dans le soutien sans faille à François Hollande. Lui s'inscrit dans une gauche qui regarde ce que fait François Hollande. Il y a deux courants qui permettront aux électeurs de choisir. Au second tour, nous serons unis pour faire en sorte que les idées de gauche triomphent." Voilà qui est bien dit non ?

Et à droite me direz vous ? Et bien là aussi ça bouge mais dans un sens surprenant puisque le leader local du Modem, Jean Urbaniak, va faire "un ticket" avec l'UMP Nesrédine Ramdani. Incroyable regroupant centro-umpiste hein ?

Évidemment suite à la candidature médiatisée de Jean-Luc Mélenchon, Martine Aubry la première secrétaire du PS n'a pas manqué de réagir en déclarant "amicalement" au candidat du Front de gauche "qu'il y a des combats plus difficiles à mener". "Jean-Luc Mélenchon a le droit d'aller où il veut mais je dis simplement que le candidat du Parti socialiste n'a besoin de personne pour battre Marine Le Pen, j'en suis absolument convaincue".


Hénin-Beaumont: Aubry tacle Mélenchon par France3Nord-Pas-de-Calais

Ségolène Royal a de son coté salué  le "combat républicain" que Jean-Luc Mélenchon a décidé de mener à Hénin-Beaumont face à Marine Le Pen, même si elle estime que le candidat socialiste dans cette circonscription devait se maintenir. "Il est cohérence avec ce qu'il a dit pendant la campagne présidentielle puisqu'il s'est beaucoup porté en contradicteur de Marine Le Pen", a ajouté l'ex-candidate à la présidentielle. "Je trouve ça très bien d'aller porter le fer sur ce territoire".



Mélenchon à Hénin-Beaumont : "un combat... par France3Nord-Pas-de-Calais
 


Alors, Jean-Luc Mélenchon kamikaze ou pas ?

La campagne électorale locale va donner lieu à une belle partie de manivelle comme on dit et dans tous les cas, le résultat des courses sera connu le 10 juin au soir du premier tour.

A lire : Nicolas, Marc, Seb, Falconhill, GdC

source : La voix du Nord

Commentaires

  1. Martine Aubry est de mauvaise foi, elle défends le candidat socialiste, parce qu'elle n'a tjs pas fait le ménage dans la fédé PS d'Henin. Pire, elle a laissé ces terres au FN sans agir ni combattre.
    Je suis précisement de ce coin, et entendre MLP dire que c'est son fief, alors que précisément Henin, Carvin, Seclin, etc. ont été des communes PCF pendant des dizaines d'années, ca me tranche le coeur. Le PS a totalement merdé, et si le FdG arrive à dégager le FN, je dis tant mieux.

    RépondreSupprimer
  2. Rouge biaisé

    Pour la France
    Pour le sens de notre souffrance
    Le bon sens n'est pas la bonne solution
    Pour tous les capés, pour tous les rescapés
    Le bon sens n'a aucun sens...
    La Révolution n'a rien fait d'autre que changer la formule
    Depuis 1789, rien de neuf.
    Quelques vagues lyriques ou romantiques
    Mais rien de nouveau sous le soleil de Satan!
    Le poète, maudit depuis, préconisait le bouleversement de tous les sens...
    L'errance plutôt que la gouvernance...
    Ô France, lui dit-il, rends moi ma part d'insouciance
    Ma légèreté, ma volupté, ma liberté.
    Si tu ne changes pas, je t'échangerai
    Si tu ne me suis pas, je t'abandonnerai
    À ton ciel gris et à ton air aigri
    Car c'est maintenant l'heure du grand bouleversement!
    Bouleversement des mœurs et des leurres
    Pour exiger de nous-mêmes un tout autre bonheur.
    Une autre mentalité, une autre sentimentalité.
    Construisons d'autres mots
    Pas pour y habiter mais pour y cohabiter
    Et d'autres cieux
    Pour ne plus rien y dissimuler.
    Car nous n'en voulons plus
    De cette constitution, de cette morale, de cette religion
    Qui ignore que chacun est son propre Dieu.

    http://www.lejournaldepersonne.com/2012/05/rouge-biaise/
    CLIC : http://www.lejournaldepersonne.com/2012/05/rouge-biaise/

    RépondreSupprimer
  3. Comme Arnaud Montebourg hier, je souhaite bonne chance à Mélenchon.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...