mercredi 11 avril 2012

Mais que le tandem Sarkozy - Fillon qui a ruiné la France se taise

  • 1717,3 milliards de dette publique en 2011(source)
  • 70 milliards de déficit du commerce extérieur en 2011 (source)
  • 5,2% du PIB de déficit bugétaire en 2011 (source)
  • 8,173 millions de pauvres en 2011 (source )
  • 5,2968 millions de chômeurs toutes catégories en février 2012 (source)
  • 2,679 milliards d'euros remboursés aux plus riches (source) via le bouclier fiscal
  • 43% des jeunes hommes des quatiers sensibles sont au chômage
  • 37% des jeunes femmes des quartiers sensibles sont au chômage
  • 24,2% des jeunes de 15-24 ans sont au chômage 
  • 8 700 emplois supprimés en 2007 dans l’Éducation nationale
  • 11 200 emplois supprimés en 2008 dans l’Éducation nationale
  • 13 500 emplois supprimés en 2009 dans l’Éducation nationale
  • 16 000 emplois supprimés en 2010 dans l’Éducation nationale
  • 16 000  emplois supprimés en 2011 dans l’Éducation nationale
  • 14 000 emplois devraient être supprimés à la rentrée en septembre 2012 dans l’Éducation nationale
  • 12 469 postes supprimés dans la police et la gendarmerie
Qui a ruiné la France et les Français depuis le 6 mai 2007 ? François Hollande ou Nicolas Sarkozy ?

Qui a mené une politique privilégiant les riches avec un bouclier fiscal  au côut de 2,679 milliards payés par les autres citoyens ?

Alors que François Fillon, et son gourou Nicolas Sarkozy aient un peu de pudeur et assument leurs responsabilités, la France a été ruinée par leur gestion.

Leur menace à deux balles consistant à dire que si François Hollande était élu le 6 mai cela relancerait une spéculation contre l'euro font bien rire. Le peuple Français est souverain et il sait qu'il a fait une grossière erreur il y a 5 ans et n'a pas envie de continuer avec ce tandem qui traine son bilan comme un boulet.

François Hollande s'il est élu redressera la France et mènera une politique plus juste, au service de tous les Français et pas d'un clan comme Sarkozy l'a fait pendant 5 années avec ses amis de bande du Fouquet's !

Remember aussi les affaires du quinquennat, elles ont pour nom : 
L'affaire Karachi Gate,
l'affaire Takieddine,
l'affaire Bettencourt,
l'affaire Woerth (hippodrome de Compiègne)
le scandale Tapie,
l'affaire Clearstream,
les affaires Wildenstein,
les voyages de Michelle Alliot-Marie en Tunisie,
le scandale Joyandet,
la nomination de Jean Sarkozy,
les cigares de Christian Blanc,
les condamnations d'Hortefeux,
la légion d'honneur du couturier de Sarkozy,
la légion d'honneur de l'expert comptable d'Eric Woerth,
la légion d'honneur de Jacques Servier
la légion d'honneur de Patrice de Maistre (gestionnaire des Bettencourt),
les micros partis de Wauquiez, Copé, Woerth,
les amis placés ici où là,
le scandale Georges Tron,
l'espionnage du Monde,
le fiasco à propos des vaccins contre le H1N1,
les expulsions des Roms,
la circulaire Hortefeux sur les Roms,
la stigmatisation des gens du voyage,
l'espionnage de Médiapart,
l'affaire des fadettes,
la circulaire Guéant sur les étudiants étrangers,
etc.... liste non exhaustive
Allez encore quelques jours avant de les renvoyer dans leur foyer respectif !

LE CHANGEMENT C'EST MAINTENANT

Allez rendre visite à mes consoeurs et confrères talentueux : Nicolas, Yann, Bembelly, Juan, DavidRomain P, Seb, Monsieur Poireau, CC, Steph, Ronald, El Camino, Iboux, Romain B Marco Mehdi Elodie, Marco,

7 commentaires:

  1. Mercredi 11 avril 2012 :

    Les défaillances de PME s'envolent au premier trimestre.

    La conjoncture se précise pour 2012 et elle n’est pas reluisante. Même sans récession au sein de l’Hexagone, les petites et moyennes entreprises (PME) de plus de 50 employés traversent cette période avec la plus grande des difficultés. Les défaillances d’entreprises enregistrées en France au premier trimestre sont en légère hausse par rapport à la même période de 2011, et restent pour la quatrième année consécutive au-dessus du seuil de 16.000, a indiqué la société Altares dans un communiqué, relayé par Les Echos de ce mercredi.

    Le nombre de défaillances s’élève à 16.206 jugements de redressement ou liquidation judiciaire directe, 3.500 de plus qu’avant la crise début 2008.

    « Les PME de 50 salariés et plus sont, comme au quatrième trimestre 2011, très exposées » (+27 % sur an, par rapport au 1er trimestre 2011), note la société de services aux entreprises. A noter toutefois que neuf PME défaillantes sur dix sont des micro-entreprises (moins de dix salariés). De quoi s’imaginer le nombre de PME toutes tailles confondues défaillantes en France.

    Pourquoi les PME perdent maintenant ?

    Le carnet de commandes est stable mais les trésoreries sont vides. Parmi les PME qui se retrouvent en difficultés, celles dont les problèmes avaient commencé bien avant, la sortie de crise étant souvent révélatrice des faiblesses structurelles, constate le responsable des études. Les mesures de plan de relance et autres aides durant la crise leur avaient permis de garder la tête hors de l’eau.

    En témoigne le fait qu’un tiers des PME défaillantes n’avaient plus publié leur bilan depuis 2010. Et près de la moitié d’entre elles ne disposaient plus de fonds propres (de cash) – pour notamment payer les fournisseurs –, constate ce même responsable. Et les problèmes d’accès au financement par les banques n’arrangent rien au rien à la situation.

    Parmi les victimes les plus médiatiques, Petroplus de Petit-Couronne, placé en redressement judiciaire, ou encore Caddie.

    Mais les réelles victimes restent les salariés. On compterait 65.200 salariés concernés par ces défaillances, soit une hausse de 16 % sur un an. Une bonne raison pour les candidats à l’élection présidentielle de se pencher sur le sort des PME.

    Les transports routiers de marchandises face à l'envolée des prix de l'essence connaissent 10% de défaillances en plus cette année.

    http://www.20minutes.fr/economie/914737-defaillances-pme-envolent-1er-trimestre

    RépondreSupprimer
  2. N oubliez pas les affaires Guérini, la fédération Pas de Calais entre autre.... ah non c'est la gauche donc on ferme les yeux. C est ça le changement ?
    Au fait c'est Sarkozy et Fillon qui ont aussi ruiné la Grande Bretagne, l' Espagne, la Grèce et la moitié de l'Europe ? C' est également de leur faute si les USA ont perdu leur triple A ? Le vrai changement ça serait un peu d' objectivité.

    RépondreSupprimer
  3. Au fait, au Fouquet's la table Mitterrand pendant ses deux septennat était la 83. Sarkozy, lui, n'y a été qu'une fois.

    RépondreSupprimer
  4. Comment Hollande va bien gérer la France alors qu'il a du mal avec son département (le plus endetté de France) ?

    RépondreSupprimer
  5. Le changement avec Hollande ? Lol. Miterrand comme Chirac et d'autres encore comme Sarko nous l'ont déjà fait, le coup du changement. Je ne vois pas comment on change les choses tout en continuant avec un système libéral identique mais il faut dire qu'avec l'expérience on apprend à se méfier et ne plus jamais prendre les promesses de campagne (surtout celle de socialistes) pour argent comptant. Anonyme, Hollande ne fait que succéder à Chirac...
    Poutou président, voilà le seul changement.

    RépondreSupprimer
  6. vous êtes mignons les anonymes sarkozystes, mélanger tout et dégager en touche voilà ce que vous faites, comme votre maître.

    Assez pathétique tout ça car dès qu'on parle du bilan pourri à part un écran de fumée il n'y a rien, nada.

    RépondreSupprimer
  7. Le bilan est plutôt bon au vu du contexte mondial, mais pour les socialistes la crise n'existe pas puisque Sarkozy est responsable de tout.

    RépondreSupprimer

La "modération des commentaires" est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.