Riposte party chez Martine pour soutenir François

Hier soir j'étais donc au siège du PS que l'on surnomme "Solfé" dans le langage socialo, mais avant cela et de façon a avoir l'esprit clair avec Dagrouik le taulier du blog Intox2007 à la notoriété nationale avérée et MipMip  patronne du blog Ici et maintenant nous nous sommes accordés une douceur houblonnée en terrasse. Le temps était parfait, extrêmement doux, le ciel était bleu, bref l'idéal. 

Après avoir consommé quelques rafraichissements légers nous nous sommes donc dirigés chez Martine. Seb Musset l'écrivain des leftblogs ne nous a rejoint que devant l'entrée du PS, dommage, il a loupé ma tournée.

Hier soir c'était Martine qui régalait ce n'était pas François qui était la puissance invitante. Une fois passé le sas de sécurité, la feuille de pointage et un dédale de couloirs, nous voici parvenus dans une salle aménagée pour l'occasion de la "Riposte party". Il s'agissait de la salle où se réunissent les huiles du PS (Bureau National).

Sur place, Valério l’hôte du soir s'activait à tout mettre en place pour permettre à chacun de pouvoir rendre compte du débat via twitter. La première difficulté a été de régler le son de ce foutu téléviseur coréen dont il faut bien le dire la qualité sonore n'est pas le fort (j'ai le même ou presque chez moi).

Mais Valério est au PS ce que MacGyver est aux USA alors en deux temps trois mouvements il a fait entendre raison à ce téléviseur qui n'est pas made in France. Heureusement que Montebourg n'était pas là sinon il nous aurait installé un vieux Pathé-Marconi en noir et blanc comme mon grand-père en possédait un.(eh Arnaud it's a joke)

Puis une fois les PC et Mac branchés nous avions la langue légèrement collée au palais par la chaleur qui régnait, il faut dire que réunir autant de cerveaux socialistes dans une si petite surface engendre forcément de la surchauffe.

Alors Valério qui avait tout prévu, nous désigna du doigt une table ou figurait en bonne place quelques boissons que Jegoun, le taulier de "Partageons mon Avis" aurait eu tôt fait de siphonner s'il avait été présent. Heureusement pour nous il était retenu au bistro près de chez lui. Évidemment Mehdi et son légendaire "pudding à l'arsenic" était là à veiller à ce que tout se passe bien pour nous.

Petit à petit la salle s'est remplie de forces vives et comme il n'y a plus assez de place, les derniers arrivants se sont installés là où il pouvait, par terre, sur un coin de table, dehors. Je vais suggérer à Martine Aubry d'acheter l’hôtel particulier des voisins car en 2017 pour la réélection de François Hollande on aura besoin de plus de place.

Nous étions presque prêts quand soudain un homme fit son apparition, certaines et certains d'entre vous les connaissent et l'on déjà vu sur le web ou même à la télé. Il était vêtu d'un tee-shirt que l'on trouve seulement dans les campagnes électorales, un bleu improbable, couleur plutôt habituellement de l'apanage de l'UMP, barré d'un lettrage NORMAL sur le torse.

C'était The Boss qui arrivait d'un pas décidé, la démarche légère, cheveux aux vents et son inégalable monture de lunettes sur le nez. Romain Pigenl himself était dans la place, on ne présente pas le patron mais vous savez tous que lui aussi est blogueur avec Variae, incontournable dans la blogosphère de gauche.

Et puis vint le moment de l'apparition de David Pujadas journaliste qui jadis a été de la même promotion de Sciences Po (1986) que Laurence Parisot, Anne Roumanoff, Frédéric Beigbeder et ....... Jean-François Copé. D'ailleurs souvenez vous, ce journaliste du service public avait reçu en juillet 2010 une brillante distinction qui n'est autre que le trophée le plus convoité, celui du Parti de la presse et de l’argent (PPA) : la Laisse d’or. du journaliste le plus servile.

Et nous voilà parti pour plus de 2 heures de tweets et RT à défendre et soutenir François Hollande face à des journalistes parfois aux questions très très acérées et surtout face à Copé le copain de promo de Pujadas. C'est là à vrai dire qu'on s'est bien éclaté car le pauvre UMPiste de service en service commandé n'a eu que de cesse de caricaturer avec force mensonges et approximations les intentions et le programme de François Hollande.

J'ai personnellement bien aimé quand François Hollande l'a prestement remis à sa place alors que Jean-François Copé voulait lui donner des leçons de gestion ce qui lui valu de la part de François Hollande cette belle réplique :

Qui matraque les classes moyennes ? 
Qui a décidé d'augmenter la TVA ? Vous. 
Qui a décidé pas moins de 40 taxes depuis 2007 ? Vous. 
Qui a décidé d'accorder des avantages fiscaux aux plus favorisés ? Vous. 

Et vous allez me faire la leçon ?

En fin de soirée Romain ou Mehdi je ne sais plus nous annonça que le hashtag #hollande2012 était largement vainqueur, 19473 tweets, de la confrontation au hashtag utilisé par l'UMP, 11067 tweets.

Et oui les umpistes, le PS est souvent copié mais jamais égalé !

source : Netscope

Allez pour vous rendre compte voici un petit clip de la soirée d'hier et oh je suis filmé mais je ne vous dirai pas où je suis eh eh.




Riposte party «Des paroles et des actes» par PartiSocialiste



Commentaires

  1. Hé ho ! Je n'étais pas retenu au bistro en bas de chez moi, je me reposais au comptoir d'une journée littéralement harassante (en plus c'est vrai, j'étais naze).

    RépondreSupprimer
  2. Je t'ai vu, tu es en train de peloter @mipmip.

    RépondreSupprimer
  3. Merci Captain
    Mon pauvre Nicolas c'est dur la vie d'artiste :)
    Ah non El Camino, je suis bien trop respectueux pour faire ça

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...