vendredi 30 mars 2012

Pour François Hollande le problème c’est le chômage des jeunes, pas les chômeurs


En 2011, vous vous rappelez sans doute que Laurent Wauquiez avait suscité l'indignation générale en désignant  "les assistés" comme "le cancer de notre société". (allez lire mon collègue intox2007 sur ce personnage

En 2012, le candidat-président sortant lui emboîte le pas puisqu'il promet de modifier les règles existantes de l'assurance chômage via un référendum :
  •  "Passé un délai de quelques mois, toute personne au chômage, sans perspective sérieuse de reprise d’emploi devra choisir une formation qualifiante"…. 
  • "A l’issue de cette formation, qui sera obligatoire, le chômeur sera tenu d’accepter la première offre d’emploi correspondant au métier pour lequel il aura été formé" 
François Hollande le candidat socialiste refuse cette stigmatisation des chômeurs qui confond la cause et l'effet, le coupable et les victimes. En effet le responsable du chômage n'est pas le chômeur, les demandeurs d'emploi ne s'inscrivent pas à Pôle Emploi par plaisir ou par paresse.

Savez-vous par exemple qu'en 2011, Pôle emploi a reçu près de deux fois plus de demandeurs d’emplois que d’offres d’emploi : 6,2 millions de personnes se sont inscrites à Pôle emploi et dans le même temps, l’opérateur a reçu 3,4 millions d’offres d’emploi.

C’est bien la preuve que les demandeurs d’emploi ne sont pas des "assistés" qui profiteraient du système !

C’est une population qui souffre et essaie tant bien que mal de s’en sortir. Nicolas Sarkozy affirme qu'un chômeur a moins de pouvoir d’achat, c'est une lapalissade, mais il devrait prendre également conscience que s’il est radié, il n’en a plus du tout.

Le problème ne vient en aucun cas des chômeurs mais de Pôle emploi qui n’est plus en mesure d’assumer la totalité de ses missions.

Alors qu'il compte 4,3 millions de personnes à la recherche d’un emploi, le Pôle emploi souffre d’un cruel manque de moyens en termes d’effectifs comme de crédits d’intervention. D’un côté, les portefeuilles des agents de Pôle emploi explosent et de l’autre, le Gouvernement diminue de 12% les crédits de la mission emploi/travail pour 2012.

Ce n’est pas avec 1 000 CDD annoncés à la mi-janvier que Pôle emploi fera face aux 230 000 demandeurs d’emploi supplémentaires qu’anticipe l’Unedic pour cette année.

Les moyens alloués à la formation des demandeurs d’emploi ne sont pas à la hauteur des enjeux :
  • entre 2002 et 2009, le nombre d’entrées en formation a diminué de 20% quand le nombre de demandeurs d’emploi a lui augmenté de 20%.
Et puis, en ce qui concerne le chômage des jeunes les résultats sont encore plus catastrophiques puisqu'en France 1 jeune de moins de 25 ans sur 4 est sans emploi. C'est absolument considérable.

Je me dois de dire qu'en Europe il y a pire puisque si le taux de chômage des jeunes de -25 ans est monté à plus de 23% en France, il est de 22% au Royaume-Uni ou en Suède, 31% en Italie, 35% au Portugal, 45% en Grèce, 49% en Espagne.

Voyez le graphique interactif ci dessous




Quand ils ont un job, près de la moitié des moins de 25 ans occupent un emploi en contrat précaire, contre 12,6 % pour l'ensemble des salariés.

Il est donc temps de faire autrement car en 5 ans de mandat le chômage a augmenté terriblement avec plus d'un million de chômeurs inscrits.

François Hollande tire les enseignements de la situation actuelle et propose "un contrat de génération".

S'il est élu, il a pour projet de mettre en place un contrat de génération pour permettre l’embauche par les entreprises, en contrat à durée indéterminée, de jeunes, accompagnés par un salarié plus expérimenté, qui sera ainsi maintenu dans l’emploi jusqu’à son départ à la retraite. Ce « tutorat » permettra de préserver des savoir-faire et d’intégrer durablement les jeunes dans la vie professionnelle.

De plus, 150 000 emplois d’avenir seraient créés pour faciliter l’insertion des jeunes dans l’emploi et l’action des associations, en priorité dans les quartiers populaires. Voilà du concret qu'attende tant de jeunes.
Le contrat de génération vise tout d’abord à inciter les entreprises à embaucher des jeunes arrivant sur le marché du travail.

 En effet, les entreprises françaises hésitent à recruter des débutants, et privilégient les recrutements de personnes ayant déjà une première expérience, ce qui rend difficile l’entrée des jeunes dans le monde du travail, surtout s’il ont une formation insuffisante, et cela encore plus dans le contexte de crise actuelle. En aidant financièrement les entreprises qui forment les jeunes en recourant à leurs salariés seniors, le contrat de génération œuvre aussi au maintien de l’emploi des seniors.

Le dispositif consisterait en la conclusion d’un contrat pour une durée de 5 ans, entre l’employeur et deux de ses salariés : un jeune, de moins de 30 ans et un senior, de plus de 55 ans. Par ce contrat l’entreprise s’engagerait à former le jeune salarié en recourant à l’expérience du salarié senior. 

Le salarié senior devrait consacrer une part de son temps de travail (le quart ou le tiers du temps) à former, entraîner et guider le jeune salarié. Le senior serait donc chargé d’apprendre son métier au jeune. Le dispositif serait réservé aux jeunes titulaires d’un diplôme dont le niveau restera à discuter avec les partenaires sociaux ; l’objectif de cette mesure est de favoriser l’emploi dans l’industrie, et d’éviter le déclassement des diplômes pour des jeunes qui, à l’issue de leur formation, ont des difficultés à trouver un travail.

Afin d’inciter les entreprises à mettre en place ces contrats de génération, l’Etat verserait une aide financière pendant toute la durée du contrat.

 Vous l'avez compris, François Hollande a décidé de s'attaquer très sérieusement au chômage des jeunes là ou le Président sortant n'a rien fait ou si peu pour favoriser l'emploi des jeunes de France.

photo

1 commentaire:

  1. Pour le référendum je propose que Sarkozy ajoute : "A l’issue de cette formation, qui sera obligatoire, si aucune offre d’emploi correspondant au métier pour lequel il aura été formé ne peut être proposée au chômeur, l'Etat sera tenu de le rémunérer au salaire correspondant à un poste correspondant à la formation reçue. "

    RépondreSupprimer

La "modération des commentaires" est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.