Gaël Sliman (BVA) : Nicolas Sarkozy, un niveau d'impopularité et de rejet massif

Gaël Sliman, directeur adjoint de l'institut BVA Opinion, analyse la candidature du Nicolas Sarkozy.

Il observe que "le président sortant qui est très regardé à la télévision n'est pas un obligatoirement un signe positif bien au contraire puisqu'il précise que sa popularité n'a aucun rapport avec le niveau d'audience qu'il peut engendrer." 


Et d'ajouter qu'avec un "niveau d'impopularité de rejet de Nicolas Sarkozy est tel qu'il n'a aucune chance de gagner l'élection présidentielle sur une élection classique où il s'agirait de convaincre les gens avec un projet, avec un programme".
BFM business  - 9 mars 2012


Commentaires

  1. Ca explique pourquoi il n'a pas de programme...

    RépondreSupprimer
  2. oui et à moins de 6 semaines su 1er tour c'est révélateur.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.