Nominations et parachutages d'un quinquennat, l'Etat UMP existe bel et bien

Alors qu'une fois de plus une nouvelle affaire vient embraser la campagne électorale du côté du Président-candidat ou du candidat-Président (c'est comme vous voulez) où l'on parle de parachutage de Jean-Louis Borloo, je me suis livré à un recensement des nominations de personnalités depuis 2007.

Quand François Hollande dénonçait dimanche "un Etat UMP", ce n'était pas une vue de l'esprit, loin s'en faut ! 

Pensez donc, depuis 10 ans au pouvoir, l'UMP en a placé des copains, des amis, des élus, des fonctionnaires zélés, etc... ne pas le reconnaitre serait parfaitement mensonger.

Mais quand François Hollande le dit, la sherpa sarkozyste de service, NKM en l’occurrence porte parole du candidat-président, a immédiatement dénoncé les propos François Hollande en affirmant qu'il "feint d'ignorer que le président Sarkozy a institué des contrôles de nominations".

Voyez vous ça, c'est à mourir de rire !

Comment croire un instant, par exemple, que les nominations de David Martinon comme Consul de France à Los Angeles et celle de Christine Boutin comme chargée de mission en charge d'études portant sur "les conséquences sociales de la mondialisation" aient répondu à de quelconques contrôles de nominations ?

Certes le président de la Cour des Comptes, Didier Migaud, et le président de l’AMF Jean-Pierre Jouyet sont socialistes mais pour 2 socialistes j'ai recensé 53 nominations et ou parachutages de personnalités UMP où très proches de Nicolas Sarkozy et du pouvoir. Alors en terme d'équilibre le compte n'y est pas.

Je vous présente donc mon travail de recensement de ces nominations des amis du pouvoirs. Je ne suis malheureusement pas exhaustif c'est certain, car c'est un long travail de fourmi, mais tout de même j'ai retrouvé 53 nominations et ou parachutages au cours des 5 dernières années. Vous observerez que certaines personnalités ont été nommées plus d'une fois.

Avant de prendre connaissance de cette liste je souhaite que chacun retienne ces propos désormais célèbres d'un candidat devenu Président il y a 5 ans:

"Je veux une République irréprochable.

Le président de la République, c’est l’homme de la nation. Ce n’est pas l’homme d’un parti, ce n’est pas l’homme d’un clan. Je veux que les nominations soient irréprochables"


Voici donc la liste des 53 nominations. Si jamais vous en connaissez d'autres, et il y en a, merci de me le signaler en commentaire.

Mai 2007 :

- Laurent Solly ex chef de cabinet de Nicolas Sarkozy au ministère de l'Intérieur et ex directeur adjoint de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 est parachuté directeur général adjoint de TF1

Juin 2007 :

- Philippe Douste-Blazy ancien ministre UMP est nommé conseiller, chargé de mission auprès du président de la République

- Dominique Paillé est nommé conseiller auprès du Président de la République et promu secrétaire général adjoint de l'UMP puis nommé porte-parole de l'UMP.

Janvier 2008 :

- Patrick Stefanini, ex Directeur de la campagne présidentielle de Jacques Chirac en 1995 est nommé secrétaire général du ministère de l'immigration, de l'intégration, de l'identité nationale et du développement solidaire auprès de Brice Hortefeux

Février 2008 :

- Philippe Douste-Blazy ancien ministre UMP et chargé de mission auprès du président de la République est nommé conseiller spécial chargé des sources novatrices de financement du développement, auprès du Secrétaire Général des Nations Unies.

- Dominique Richard, député UMP est nommé nommé Commissaire à la CNIL

- Patrick Ollier député UMP (ministre actuellement), est nommé au Conseil d'administration de la SNCF "en raison de ses compétences".

- Jean-Paul Emorine sénateur UMP, est nommé au Conseil d'administration de la SNCF "en raison de ses compétences".

Avril 2008 :

- Jacques Barrot ex président du nouveau groupe UMP à l'Assemblée nationale (jusqu'en 2004), est nommé au poste de commissaire à la Justice, à la Liberté et à la Sécurité au sein de la commission européenne.

- David Martinon ex porte parole de de la présidence de la République est nommé consul général de France à Los Angeles

Juillet 2008 :

- Emmanuelle Mignon ex directrice du cabinet du président de la République Nicolas Sarkozy, est nommée conseillère auprès du président de la République, chargée des "états généraux de la presse", puis de la réforme territoriale.

Octobre 2008 :

- Pierre Mariani, ex directeur de cabinet du ministre du budget Nicolas Sarkozy (1993-1995), est nommé en à la tête de la banque franco-belge Dexia.

 Février 2009 :

- François Pérol ex secrétaire général adjoint de la présidence de la République est nommé à la tête du groupe Banques Populaires / Caisses d'Epargne

Avril 2009 :

- Patrick Stefanini, ex Directeur de la campagne présidentielle de Jacques Chirac en 1995 et ex secrétaire général du ministère de l'immigration, de l'intégration, de l'identité nationale et du développement solidaire auprès de Brice Hortefeux est nommé Préfet de de la région Auvergne, préfet du Puy-de-Dôme.

Juillet 2009 :

- Boris BOILLON ex conseiller diplomatique de M. Nicolas SARKOZY, alors Ministre de l’Intérieure puis Conseiller "Afrique du Nord, Proche et Moyen Orient" à la Présidence de la République en mai 2007, est nommé Ambassadeur de France en Irak

Août 2009 :

- Roger Karoutchi sénateur UMP est nommé au poste d'ambassadeur représentant permanent de la France près l'OCDE

Octobre 2009 :

- Jean-Pierre Raffarin sénateur, ex premier ministre est nommé  représentant personnel du président de la République pour la Francophonie

Décembre 2009 :

- Christine Boutin, ancienne ministre UMP est nommé chargée de mission en charge d'études portant sur "les conséquences sociales de la mondialisation".

Février 2010 :

- Hubert Haenel, sénateur UMP du Haut-Rhin nommé au Conseil Constitutionnel

- Jacques Barrot nommé au Conseil Constitutionnel

Avril 2010 :

- Bruno Beschizza ex syndicaliste commandant de police, élu conseiller général UMP, est nommé sous-préfet hors cadre

Octobre 2010 :

Nominations au Conseil Économique Social et environnemental :

- Raymond Soubie ex conseiller social de Nicolas Sarkozy

- Jean-Paul Delevoye, ex médiateur de la République --> Président du Conseil Économique et Social

- Hugues Martin,  bras droit d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux

- Pierre Charon, ex conseiller de Nicolas Sarkozy

- Yves Urieta, ancien maire socialiste de Pau a rallié Nicolas Sarkozy et la majorité avec la Gauche moderne

- Jean-Marie Geveaux, ancien député UMP du Mans

- Christian Corne, conseiller général UMP de Vichy-Sud

- Guillaume de Russe, conseiller général UMP de Montmorillon

- Ange Santini, maire de Calvi, ancien président du conseil exécutif de Corse de 2004 à 2010

- Hugues Martin, ancien député-maire UMP de Bordeaux (2004-2006), bras droit d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux

- Claire Gibault, chef d'orchestre renommée, après avoir rejoint François Bayrou en 2004 elle rejoint Jean-Marie Cavada et le Nouveau Centre

- Hervé Marseille, maire et conseiller général Nouveau centre de Meudon

- Annick du Roscoat, ancienne présidente du CNI (2000-2009),

- Jean-Claude Etienne, sénateur UMP de la Marne

- Raymond-François Le Bris, haut-fonctionnaire très proche de Giscard d'Estaing

Autres nominations d'octobre 2010 :

- Alain Lambert ex sénateur UMP a été nommé conseiller-maître à la Cour des Comptes,

- Arno Klarsfeld ex candidat UMP aux législatives par ailleurs nommé par Nicolas Sarkozy (ministre de l’intérieur) en juin 2006 médiateur national concernant les expulsions d'enfants, est nommé conseiller d’Etat en service ordinaire

Décembre 2010 : 

- Rama Yade est nommée ambassadrice, déléguée permanente de la France auprès de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco)

Janvier 2011 :

- Dominique Paillé, ex secrétaire général adjoint de l'UMP et porte-parole de l'UMP est nommé président du Conseil d'administration de l'Office français de l'immigration et de l'intégration (Ofii)

- Dominique Richard, député UMP est nommé médiateur du CSA

- Patrice Gélinet, ex patron de France Culture et ancien militant dans le mouvement d'extrême-droite Occident. aux côtés d'Alain Madelin et de Gérard Longuet est nommé membre du CSA

- Nicolas About ex sénateur Modem et Président du groupe Union centriste au Sénat ayant rallié Valérie Pécresse lors de régionales de 2010, est nommé membre du CSA

- Boris BOILLON ex conseiller diplomatique de M. Nicolas SARKOZY, alors Ministre de l’Intérieure puis Conseiller « Afrique du Nord, Proche et Moyen Orient » à la Présidence de la République en mai 2007, puis Ambassadeur de France en Irak, est nommé Ambassadeur de France en Tunisie.

Avril 2011 :

-  Jean-Michel Drevet, ex directeur de cabinet au ministère chargé de l'Industrie, Christian Estrosi est nommé Préfet des Alpes-Maritimes

- Alain Perret, ex directeur de la sécurité civile au ministère de l'Intérieur est nommé Préfet du Haut-Rhin

- Patrick Stefanini, ex Directeur de la campagne présidentielle de Jacques Chirac en 1995, ex secrétaire général du ministère de l'immigration, de l'intégration, de l'identité nationale et du développement solidaire auprès de Brice Hortefeux est nommé préfet de la zone de défense et de sécurité Sud-Ouest, et préfet de la Gironde, là où Alain Juppé, dont il a été longtemps le collaborateur à Matignon et au RPR, est maire de Bordeaux.

Juin 2011 :

- Dominique Baudis, Député européen UMP, est nommé Défenseur des droits

Septembre 2011 :

- Renaud Muselier, Député UMP est nommé à la tête de l'Institut du monde arabe

Octobre 2011 :

 - Dominique Richard, député UMP est nommé au au Conseil Économique Social et environnemental

Novembre 2011 :

- François Loos ex député UMP (Parti Radical) et vice-président du conseil régional d'Alsace est nommé au conseil d'administration de l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) dont il prendra ensuite la présidence

Février / Mars 2012 :

 - Jean-Luc Tavernier ex ancien directeur du cabinet d'Eric Woerth, sera nommé Directeur Général de l'INSEE

- Philippe Gustin ex directeur de cabinet du ministre de l’Éducation nationale, Luc Chatel est nommé ambassaduer de France en Roumanie

A ces 53 noms j'aurai pu ajouter :

- Frédéric Péchenard : Patron de la Direction générale de la police nationale et ami d'enfance de Nicolas Sarkozy

- Bernard Squarcini : Patron de la Direction centrale des Renseignements généraux et proche de Nicolas Sarkozy

- Philippe Courroye : ex Procureur de la République au TGI de Nanterre et ami de Nicolas Sarkozy,

Ces 3 personnalités ont la particularité d'être soit mises en cause soit mises en examen dans l'affaire Woerth-Bettencourt.

Enfin comment de pas oublier l’affaire de l’EPAD – Établissement public d’aménagement de la Défense – dont, rappelez vous,  la présidence devait revenir à Jean Sarkozy.

Ma conclusion sera donc simple, l'Etat UMP existe bien et comment en serait-il autrement après 10 années de présence au pouvoir. Rien ne sert de s'indigner parce qu'on le dit, au contraire, le dire n'est pas mentir et je pense même que NKM au lieu de faire censurer les comptes parodiques sur twitter et de s'époumoner stupidement contre François Hollande, ferait bien de dresser la liste exhaustive des nominations et parachutages depuis 10 ans car sans nul doute elle serait bien plus importante que la mienne.

Commentaires

  1. Le cas de Jean-Pierre Jouyet est épineux, il est certes proche de François Hollande, mais peut-on le considérer comme socialiste alors qu'il a été ministre de Nicolas Sarkozy ?

    RépondreSupprimer
  2. Il sera remplacé par le retour de l'état PS (et je suis convaincu que tu seras aussi méticuleux sur les choses à dénoncer)

    RépondreSupprimer
  3. @clio_rouge : c'est juste mais on doit reconnaitre qu'il vient des "rangs de l'opposition"

    @FalconHill : absolument

    RépondreSupprimer
  4. Et encore tu ne prends pas en compte les nominations de préfets, magistrats et autres directeurs de nos institutions.

    RépondreSupprimer
  5. L'état UMP aura bien existé.Je ne regretterais pas. Maintenant avec le MES et son inséparable et inévitable corollaire Traité qui consacre la constitutionalisation de la "règle d'or",la France sera-t-elle en meilleur... état?

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour ce Beau travail auquel je propose d'ajouter le nom de l'ex député Pierre CARDO nommé President de l'ARAF par decret du 20 juillet 2010. Alors que les statuts de l’ARAF précisent que son président ne peut exercer aucun mandat,un Amendement de circonstance a été introduit en douce lors de la discussion de la loi Grenelle 2 précisant que le futur président pourra continuer d'exercer un mandat municipal. Si P Cardo a bien consenti d'abandonner son mandat de député à son suppléant (A Richard)ce grand fidèle de JL Borloo cumule toujours les fonctions de President de l'ARAF avec son mandat de President de la Communauté d'agglomération des 2 rives de Seine (12 communes autour de Chanteloup les vignes 78.

    RépondreSupprimer
  7. Je reprends sur mon blog ! Très beau travail Merci

    RépondreSupprimer
  8. Beau boulot comme d'hab! Mis de coté comme il se doit, bravo :)

    RépondreSupprimer
  9. lecteur de ségoram21 février 2012 à 20:35

    Vous avez oubié:
    -henri proglio PDG EDF lié au scandale de véolia,
    -Stéphane Richard, condamné pour fraude fiscale, nommé directeur de cabinet de C.Lagarde, protégé de B.Tapie en l'aidant d'obtenir 400 M€ , puis PDG de France télécom.
    -Gaubert mouillé dans les différentes affaires avec Takkédine, en correctionnel, conseiller de Pérol patron de BP CE ancien conseiller de Sarkozy etc..

    RépondreSupprimer
  10. Excellent. Je me serais bien abonné à votre blog. Je vous suis déjà sur twitter mais ma préférence va vers Bayrou au premier tour et bien évidemment, car je ne suis pas masochiste, Hollande au second si Bayrou n'est pas présen, ce que je souhaite quand-même. Il lui faudrait (à Bayrou) réussir à dépasser Le Pen (ouf si c'est le cas) et Sarko (moins facile mais l'espoir fait vivre). Hier à Toulouse, le public du meeting de Bayrou a copieusement sifflé les nominations abusives et le mélange des intérêts. Merci pour cette énumération édifiante. Je vais la faire circuler. Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  11. Et si on faisait aussi une liste des légions d'honneur? ....:-))) . Beau boulot...ONativel

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...