Le sondage Ifop concluant que les agriculteurs préfèrent Sarkozy est-il bidon ?

Hier j'ai publié un billet sur le bilan de l'action de Nicolas Sarkozy auprès de l'agriculture soulevant qu’opportunément deux sondages, annoncés avec tambours et trompettes par l'UMP et ses amis, nous disaient que pour 40% des agriculteurs, Nicolas Sarkozy était leur favori. Le JDD, de Lagardère, titrant même "Sarkozy, candidat préféré des agriculteurs"

Bibi, penseur célèbre de la blogosphère attirait mon attention sur le sondage IFOP en question, dans les commentaires de mon billet d'hier. Alors je me suis décidé à regarder de plus près de quoi il s'agissait.

D'abord constatons que là où pour les autres sondages les instituts font appel à 1500 personnes, celui sur les agriculteurs ne fait appel qu'à seulement 602 exploitants agricoles. Ce panel est mystérieusement bien léger mais semble prendre en compte toutes les filières.

On constate que la taille de l'exploitation fait partie de la méthode des quotas utilisés par l'Ifop-Fiducial ce qui est rassurant mais correspond t-elle pour autant à la véritable répartition des exploitations en France.

Pour en avoir le cœur net, j'ai fouillé sur le site de l'INSEE et j'ai retrouvé les données incontestables de la répartition des exploitations selon la surface (tableau ci-dessous, colonne intitulée 2010 en % sous la cellule exploitations) En toute logique l'Ifop-Fiducial devrait retenir les même bases non ?

Étrangement ce n'est pas le cas. Par exemple les exploitations de moins de 20 ha pèsent pour 43,1% dans le nombre d'exploitations en France selon l'INSEE et bizarrement l'Ifop-Fiducial n'en retient que pour 20% dans son panel.

Autre bizarrerie, les exploitations de plus de 100 ha représentent selon l'INSEE 19% (14,8% + 4,2%) alors même que dans le panel l'Ifop-Fiducial en retient bien plus, 27%. Et pour conclure ce chapitre, les exploitations de 50 ha à 100 ha pèsent pour 31% dans le panel du sondeur alors que dans la réalité révélée par l'INSEE elles ne représentent 19,9% du nombre total des exploitations.



Vous aurez donc compris que le panel de l'Ifop n'est absolument pas représentatif de la réalité des exploitations agricoles françaises puisque les petits exploitants (43,1% des exploitants en France) n'y sont présents que pour moins de la moitié dans le panel de l'Ifop-Fiducial (20%).

Et quand on sait que plus de 56 000 exploitants agricoles perçoivent le RSA, on est en droit de s'étonner de cet étrange panel de l'Ifop-Fiducial.

Par ailleurs je me suis également penché sur le sondage en lui même et je relève que personne ne sait quel est le corps électoral retenu puisque l'Ifop-Fiducial nous indique en bas de page (ci dessous) : "exploitants agricoles déclarant être inscrits sur les listes électorales" sans jamais indiquer parmi les 602 sondés quel était leur nombre.

On constate également qu'il n'y a aucun vote blanc ni aucune abstention envisagée ce qui serait fort étonnant.


En conclusion, le panel ne représentant pas la réalité de la répartition des exploitants agricoles, il n'y a aucun vote blanc ou abstention, il n'y a pas un panel suffisamment important (602 sondés), on ne connait pas ne nombre de personnes déclarant être inscrites sur les listes électorales.

Ca fait beaucoup pour un sondage !

Par conséquent titrer comme l'a fait la presse que Sarkozy était le roi pour les agriculteurs est parfaitement inapproprié, jusqu'à preuve du contraire on peut avoir de gros doutes sur la méthode utilisée par l'fop de Laurence Parisot à la demande du JDD de Lagardère, tous deux grands amis de Nicolas Sarkozy.

Alors sondage bidon ?

En cadeau voici le doc entier :




Commentaires

  1. Sur BFMTV hier, lors de la matinée presque intégralement consacrée à la visite de Sarkozy au Salon de l'agriculture (la complaisance de la chaine envers la propagande sarkozienne a frappé tous les observateurs), ce sondage Ifop était placardé à l'écran à peu près tous les 1/4 d'heure.

    Capture écran BFMTV hier 9H38 : http://img7.imageshack.us/img7/9493/20120225bfmtv.jpg

    RépondreSupprimer
  2. BFM dépasse la ligne blanche continue et plus on ira vers le 22 avril plus ça sera comme ça.

    Et s'il n'y avait que BFM encore !

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ce travail.
    Je suis agri sur une petite exploitation.
    Et, j'avais vraiment honte de ces sondages concernant les agri.
    Ouf! l'honneur est sauf!!!!

    RépondreSupprimer
  4. Bravo pour ce travail de vérification !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.