Le point sur la liste des candidats à l'élection présidentielle

En l'espace de quelques jours nous avons appris les retraits d'Hervé Morin, Christine Boutin et Frédéric Nihous qui comme un seul homme ont indiqué soutenir le candidat-président Nicolas Sarkozy.

Ceci est tout sauf une surprise puisque les deux premiers font partie de l'UMP depuis 2007 au moins et que le CPNT a intégré la majorité présidentielle en 2009 après que Frédéric Nihous eut appelé à voter Nicolas Sarkozy au second tour de 2007.

Etant donné le peu d'intentions de vote qu'ils recueillaient dans les enquêtes d'opinion, ils ont pris là une sage décision car ils avaient sans doute beaucoup de mal à obtenir les 500 parrainages nécessaires.

Compte tenu de ses désistements, voici la liste à jour des candidats déclarés mais qui ne sont pas pour autant certains d'être présent au 1er tour, 500 parrainages obligent. Pour mémoire je rappelle qu'ils étaient 12 candidats au premier tour en 2007.

11 candidats sont donc encore en lice  :

Droite:
  • Dominique de Villepin (RS)
  • Nicolas Sarkozy (UMP)
  • Nicolas Dupont-Aignan (DLR)
  • Christine Boutin (CPD)
  • Frédéric Nihous (CPNT)
Gauche:
  • François Hollande (PS-PRG-MUP-MRC*)
  • Jean-Luc Mélenchon (FDG)
Centre:
  • François Bayrou (MoDem)
  • Hervé Morin (NC)
 Ecologie: 
  • Corinne Lepage (CAP21)
  • Éva Joly (EELV)
Extrême Droite:
  • Marine Le Pen (FN)
Extrême Gauche:
  • Nathalie Arthaud (LO)
  • Philippe Poutou (NPA) 


* le soutien du MUP de Robert Hue n'est pas officiel mais lui même est de tout les meeting de François Hollande, donc..... Quant au MRC de JP Chevènement, on s'autorise à penser dans les milieux autorisés qu'il apportera son soutien à François Hollande

photo

Commentaires

  1. oui mais, on s'en doutait depuis longtemps

    RépondreSupprimer
  2. Et Renaud Camus ? et Maxime Verner ?

    RépondreSupprimer
  3. Cheminade a affirmé avoir ses signatures, je crois.

    RépondreSupprimer
  4. Oui, je ne comprends pas très bien ce qui pousse les commentateurs à dresser des listes qu'ils donnent pour complètes alors que d’évidence elles ne le sont pas. Je suis pour ma part parfaitement candidat, les militants de l’In-nocence poursuivent la quête des signatures, je suis un écrivain français pas complètement inconnu, je viens de publier deux livres sur des questions strictement politiques (“Décivilisation” et “Le Grand Remplacement”), j'ai derrière moi un parti politique qui n'est pas un parti de masse, certes, mais qui est tout à fait en ordre de marche : bref ma candidature n’est pas plus excentrique ou marginale qu’une autre, plutôt moins que certaines, même. Dans ces conditions, qu'est-ce qui pousse les médias (et vous) à faire comme si je n'existais pas ? Le fait que j’ai passé ma vie à les critiquer, ce qu'ils n’ont jamais supporté (un homme qui critique un journal est un homme mort pour ce journal) ? Ou bien la volonté absolue que certaines questions (comme le Grand Remplacement) n’affleurent pas dans le débat ?

    RépondreSupprimer
  5. A vrai dire je n'avais pas connaissance de votre candidature

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.