Christine Boutin game over !




photo

Commentaires

  1. Mardi 14 février 2012 :

    La rémunération totale des patrons du CAC 40 a flambé de 34 % en 2010.

    La crise ? Quelle crise ? En 2010, les quarante dirigeants du CAC 40 ont touché en moyenne une rémunération totale de 4,11 millions d’euros, options et actions comprises, soit un bond de 34 %.

    Le cabinet Proxinvest qui a compilé ces chiffres n’hésite pas à parler de «hausse spectaculaire».

    Dans le détail, voici comment se décompose leurs émoluments : 995.000 euros en rémunération fixe (24% du total), 1.374.000 en variable annuel (33%), 647.000 en options (16%), 574.000 en actions (14%) et 524.000 euros en autres éléments comme les avantages en nature et des jetons de présence d’administrateur (13%).

    Si la rémunération de ces présidents exécutifs n’atteint que 50% de la rémunération de leurs collègues britanniques, 70% de leurs homologues italiens, 80% de leurs voisins espagnols, suisses ou allemands, elle est 16% plus élevée qu’en Hollande, en Belgique ou en Irlande, et même 150% supérieure à la Scandinavie.

    Après trois années de baisse, nos grands patrons français se sont donc bien rattrapés, même si ce cru reste en-deçà des 5 millions d’euros de 2006.

    En 2010, onze dirigeants français ont donc passé la barre socialement acceptable fixée par Proxinvest, à 240 SMIC annuel, soit 4,6 millions d’euros.

    Les voici dans l’ordre :

    1- Jean-Paul Agon (L’Oréal – 10,7 millions d’euros),
    2- Bernard Arnault (LVMH – 9,7 millions d’euros),
    3- Carlos Ghosn (Renault – 9,7 millions d’euros),
    4- Bernard Charlès (Dassault Systèmes – 9,5 millions d’euros),
    5- Franck Riboud (Danone – 7,7 millions d’euros),
    6- Maurice Levy (Publicis – 6,2 millions d’euros),
    7- Christopher Viehbacher (Sanofi-Aventis – 6,1 millions d’euros),
    8- Arnaud Lagardère (Lagardère SCA – 4,9 millions d’euros),
    9- Henri de Castries (AXA – 4,9 millions d’euros),
    10- Lars Olofsson (Carrefour – 4,8 millions d’euros).

    Mais ce n’est pas tout.

    En effet, ces données «n’incluent pas le complément de retraite sur-complémentaire dont ils bénéficient presque tous sans informer sur leur coût pour l’entreprise», précise Proxinvest.

    http://www.20minutes.fr/economie/879690-remuneration-totale-patrons-cac-40-flambe-34-2010

    RépondreSupprimer
  2. Mercredi 15 février 2012 :

    Déportation des homosexuels : une «légende» selon le député Vanneste.

    Christian Vanneste a visiblement une obsession, l'homosexualité. Dans une vidéo intitulée «Favoriser la famille pour préparer l'avenir» mise en ligne mardi soir sur le site libertepolitique.com, le député du Nord (UMP) tient des propos qui risquent de faire polémique.

    Il y dénonce en effet ce qu'il appelle «la fameuse légende de la déportation des homosexuels». S'il reconnaît que «manifestement, Himmler avait un compte personnel à régler avec les homosexuels» et qu'«en Allemagne, il y a eu la répression des homosexuels et la déportation qui a conduit à à peu près 30 000 déportés», l'élu nordiste estime également qu'«il n'y en a pas eu ailleurs. Et notamment en dehors des trois départements annexés, il n'y a pas eu de déportation des homosexuels en France.»

    Dans cette vidéo de 20 minutes, Christian Vanneste se lance par ailleurs dans une analyse ontologique - pour peu que cela soit possible - de l'homosexualité : «L'un des fondements principaux de l'homosexualité, c'est le narcissisme. Le fondement même, c'est "je refuse l'autre", le refus de l'autre sexe.»

    Puis vient l'analyse sociologique: «Vous en avez beaucoup dans le domaine de la culture et dans les médias. (...) Or, les médias sont au pouvoir...» D'où, selon le député membre du collectif Droite Populaire, une influence loin d'être négligeable sur les débats de société :

    «Avant, c'était une attitude discrète, marginale, quelquefois sujette à plaisanterie, qui n'avait pas un rôle considérable. Aujourd'hui, c'est tout à fait différent, dans la mesure même où elle est au coeur du pouvoir, où elle joue par son nombre, au sein du pouvoir, un rôle qui n'a rien a voir avec celui qu'elle joue dans la grande population (sic), où elle continue d'être marginale».

    Fin de citation.

    Christian Vanneste ne dit que des conneries.

    Pour la réalité historique, lisez cet article :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9portation_homosexuelle

    Décidément, la devise de la droite française ces derniers jours, c'est :

    "à l'extrême-droite, toute ! Nous devons siphonner les électeurs du Front National ! à l'extrême-droite, toute !"

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.