Arnaud Montebourg élu meilleur homme politique de l'année 2011

Et voilà, Arnaud Montebourg vient d'être élu meilleur homme politique de l'année  2011 par les lecteurs de GQ Magazine. Assurément de grands lecteurs hein ?


Cette "élection" n'est pas une surprise car Arnaud Montebourg a su éveiller et intéresser les Français sur 
  • la démondialisation, 
  • la mise sous tutelle des banques, 
  • la réindustrialisation
  • le passage à la sixième République
qui sont autant de thèmes de campagne qu'Arnaud Montebourg est parvenu à faire connaitre lors de la campagne des primaires, où il a dépoussiéré la façon de s'adresser aux Français en tenant des "stand-up" partout dans la pays.

Malgré la droite qui agite le chiffon rouge, la démondialisation n'est plus cette inconnue qui faisait peur, expliquée et détaillée elle a au contraire, un pouvoir de séduction et d'attraction (voir ici) sur ceux, qui croient réellement que les choses peuvent changer. Ramener en Europe la production la plus proche des consommateurs et réindustrialiser la France voilà deux des enjeux de la décennie à venir.

Rendre le pouvoir aux politiques n'est pas une illusion, le libéralisme adossé au capitalisme a plongé le monde dans la crise financière où l'on demande aux peuples d'éponger les dettes abyssales dont bien évidemment ils ne sont en rien responsable. En quoi un retraité, un salarié, un employé, un agriculteur est responsable de l'endettement colossal engendré par la crise et la politique de Nicolas Sarkozy ? C'est aux responsables de payer, pas aux peuples !

On observe avec consternation les agences de notations qui notent les Etats, les régions, les départements, les entreprises publiques, les entreprises privées et pourquoi pas demain votre boulanger au coin de la rue. Toute cette mascarade est parfaitement ridicule par des agences qui donnaient le triple A à Lehmann Brothers deux semaines avant sa faillite.

Il est donc temps que les responsables rendent des comptes et que les Etats reprennent la main sur le destin de leur pays et de leur population.

En attendant, nous sommes tous derrière François Hollande pour le soutenir lors de cette campagne électorale.


source

Commentaires

  1. « En attendant, nous sommes tous derrière François Hollande ”

    Comment ça, tous ?

    RépondreSupprimer
  2. tous ceux qui ont soutenu Montebourg

    RépondreSupprimer
  3. J'ai effectivement soutenu Montebourg. Je soutiendrais toujours ses idées sur la démondialisation et la 6°République,mais aujourd'hui soutenir Hollande m'est impossible...

    RépondreSupprimer
  4. Tout a fait d'accord avec Didier, mais il faudra choisir le jour venu.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.