15 candidats dans la course pour le palais de l'Elysée

Depuis hier soir nous savons que la droite au pouvoir est de plus en plus fragmentée puisqu'un nouveau candidat à la présidentielle vient de se déclarer.

Dominique Galouzeau de Villepin est donc lui aussi candidat à la fonction suprême de la Vème République ce qui est à mes yeux une demie-surprise car je le trouvais bien silencieux ces derniers temps, un peu comme Jean-Jouis Borloo qui lui s'est fait acheter par Nicolas Sarkozy et l'UMP.

Alors faisons le point sur les candidatures déclarées ou probables :

1°) A droite nous trouvons :  
  • Nicolas Sarkozy qui sera très probablement candidat à un second mandat à l'Elysée.
  • Christine Boutin, du Parti chrétien-démocrate, qui s'était présentée en 2002 mais avait renoncé en 2007. Son mouvement est toujours "un parti associé à l'UMP".  
  • Frédéric Nihous, président de Chasse, Pêche, Nature, Traditions qui  a annoncé le 17 juin sa candidature, et déclare ne pas être "contre le Président de la République". 
  • Dominique Galouzeau de Villepin (ex-UMP, République solidaire) qui a annoncé sa candidature hier 
  • Nicolas Dupont-Aignan (ex-UMP, Debout la République) se dit  "déterminé" à être candidat, pour être une alternative à "l'UMPS"
2°) Au centre droit voici les candidats : 
  • François Bayrou, président du MoDem, a annoncé jeudi soir qu'il serait candidat
  • Hervé Morin (Nouveau centre), après le retrait début octobre de Jean-Louis Borloo (Parti radical), son partenaire dans l'Alliance des centres a annoncé sa candidature le 27 novembre
3°) A gauche les candidats sont les suivants :
  • François Hollande candidat PS et PRG, a été désigné le 16 octobre lors des primaires ayant réunis environ de 3 millions de votants.
  • Jean-Luc Mélenchon, co-président du Parti de gauche (PG), a été désigné par les militants du PCF, du PG et de la Gauche unitaire, il est le candidat pour le Front de gauche.
  • Jean-Pierre Chevènement (président d'honneur du Mouvement républicain et citoyen, MRC) a annoncé le 5 novembre qu'il se lançait dans la course pour "faire bouger les lignes" à gauche.
4°) Chez les écologistes, nous avons pour candidat :
  • Corinne Lepage (Cap 21) a annoncé sa candidature le 4 octobre. Candidate en 2002 et en 2007, elle avait rejoint François Bayrou.
  • Eva Joly candidate à la présidentielle pour Europe Ecologie-Les Verts, au terme d'une primaire face à l'ancien animateur Nicolas Hulot. 
5°) A l’extrême gauche nous trouvons : 
  • Nathalie Arthaud est la candidate déclarée de Lutte Ouvrière
  • Philippe Poutou que le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) a désigné
6°) A l'extrême droite nous avons :
  • Marine Le Pen présidente du Front National

Si j'ai bien compté nous avons actuellement 15 candidats à l'élection présidentielle avec un choix très fourni de part et d'autre de l'échiquier politique.

Si toutes ces candidatures se confirment et que chacun obtient les 500 parrainages nécessaires, je crois qu'il va y avoir des réveils pénibles comme diraient "les Tontons Flingueurs" certains auront "des nervous breakdown" du côté du Palais.

Mais de tout cela on reparlera très bientôt.


Nota : En commentaire Corto me signale la candidature de 3 autres candidats ce qui porte leur nombre à 18 :
Renaud Camus, plutot à droite,
Patrick Lozès, plutot à gauche
Maxime Verner,  22 ans et déjà 210 signatures

Commentaires

  1. c'est sympa de ta part de dire que Morin et Bayrou sont au centre et non à droite ;)

    RépondreSupprimer
  2. Pas de candidat libéral.

    RépondreSupprimer
  3. @MIP : je n'ai pas voulu les classer en centre droit mais il est vrai que tous les deux s'en réclament plus ou moins (surtout Morin d'ailleurs)

    RépondreSupprimer
  4. T'as oublié:
    Renaud Camus, plutot à droite,
    Patrick Lozès, plutot à gauche
    Maxime Verner, mitigé cochon dinde, 22 ans et déjà 210 signatures

    RépondreSupprimer
  5. @corto ah zut je connaissais Lozes mais pas les autres

    RépondreSupprimer
  6. Il va encore couler de l'eau sous les ponts d'ici le joli mois de mai.

    On pourrait avoir quelques désistements pour cause d'asphyxie de la pompe à finances ou de la pompe à signatures. Plus quelques rachats d'entreprises à coup de promesses de portefeuille. Et quelques nouveaux impétrants attirés par l'odeur de la soupe, le besoin de gloriole ou la vocation à délivrer LE message qui va tous nous sauver.

    RépondreSupprimer
  7. Président Ciel 2012

    Le 15 avril 2012, le soir du premier tour des élections présidentielles, la France a vu trois candidats sortir du lot.
    J'ai bien dit trois et pas deux. C'est une première!
    Comique, tragique ou historique... c'est à vous d'apprécier.
    Trois candidats, ex aequo avec 33% chacun, c'est du jamais vu et seulement 1% pour tous les autres prétendants.
    Pour les amateurs de probabilités et encenseurs de statistiques, c'est la fin du monde ou l'inexplicable intervention d'une main invisible qui a distribué à une voix près la volonté du peuple de France en trois parts égales...33% chacune. D'où le nom attribué à ce premier tour :" les trois ânes"... par une agence de connotation.

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/11/president-ciel-2012/

    RépondreSupprimer
  8. Vous oubliez l'un des candidats les plus pertinents de cette présidentielle, il s'agit de François Asselineau président de l'Union Populaire Républicaine (UPR).
    Ancien chef de cabinet, ancien délegué à l'intelligence économique et actuel inspecteur générale des finances.

    Le programme de François Asselineau est précisement le même que celui du CNR :
    http://www.u-p-r.fr/presidentielles-2012/le-programme-de-l-upr

    Il vaut vraiment la peine d'être candidat.
    Faites vous un avis par vous même.

    RépondreSupprimer
  9. Lundi 12 décembre 2011 :

    Exode des riches Français qui fuient la France vers la Suisse.

    Le directeur de la rédaction de Challenge, Pierre-Henri de Menthon, qui intervient dans la chronique « Les coulisses des entreprises » sur BFM Business, annonce que les Français riches sont en train de quitter la France à vitesse grand V.

    De ce fait, on peut se demander s’il y a un pilote dans l’avion France…

    On assiste à une sécurisation de l’épargne des Français les plus riches qui retirent leur argent des banques spécialisées, une situation similaire à la crise financière de 1929 aux USA.

    Pierre-Henri de Menthon pointe notamment le fait que les Français les plus riches réalisent des retraits et que cela se passe « loin des caméras, à l’abri des bureaux cossus des banquiers privés, ceux qui gèrent le patrimoine des grandes fortunes ! »

    Dans la vidéo ci-dessous, il est précisé :

    « Chez Pictet et Lombard Odier, deux grandes banques privées de Genève, les ouvertures de comptes par les Français se multiplient, des dizaines de millions affluent tous les jours. »

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=_oEWxIkVA7o#!

    RépondreSupprimer
  10. Sarkozy, c'est l'extrême-droite, pas la droite!
    Quelle erreur.

    RépondreSupprimer
  11. @cpolitic : pas tout à fait car si c'était le cas, la police politique serait venue te chercher pour "t'embastiller" à la suite de ce commentaire. :)

    RépondreSupprimer
  12. ya Jean-Marc Governatori aussi.

    En revanche je suis pas sur que chevenement aille jusqu'au 1er tour, il se rabattera surement derriere hollande comme il avait fait en 2007 avec royal.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.