Indemnités journalières : Les malades vont payer une nouvelle fois l'addition

Après la taxation des indemnités journalières suite à accident du travail en 2009, la modification du calcul des indemnités journalières maladie au détriment des malades en 2010, voilà  encore une fois que la droite s'attaque aux revenus de remplacement des personnes malades.

On peut dire que décidément ce gouvernement à de la suite dans les idées en ce qui concerne les ponctions sur les revenus "des malades" puisque comme Yann et Nicolas l'ont souligné, les membres de classes moyennes seront une fois encore mis à contribution quand ils seront malades et percevront des indemnités journalières de la Sécurité Sociale (les indemnités journalières versées par l'Assurance-maladie aux salariés du secteur privé en arrêt de travail seront plafonnées pour ceux dont le salaire mensuel excède 1,8 SMIC (soit environ 2 500 € bruts).

Mais ce n'est pas la première fois que la droite modifie les indemnités journalières. Rappelez vous, il y a un an le gouvernement changeait le mode de calcul, par un billet du 2 novembre 2010, j'expliquais ceci :

A partir du 1er décembre vous toucherez un peu moins par jour grâce à la générosité du gouvernement qui trouvait que vous perceviez trop. En effet, un décret (n° 2010-1305 du 29 octobre 2010) modifie le calcul des indemnités journalières.

Jusqu'au 1er décembre les indemnités sont déterminées sur 360 jours mais du fait de ce décret le mode de calcul passe sur 365 jours. Par exemple, auparavant, "le gain journalier" servant de base au calcul des indemnités journalières maladie, maternité, paternité et adoption était égal à 1/90 du salaire brut des 3 mois précédant l'interruption de travail et à partir du 1er décembre "le gain journalier" servant de base de calcul sera de 1/91,25.

Ouh là c'est compliqué, vous ne comprenez rien ? Moi non plus rassurez vous ! (mais nan j'déconne) Bon allez, rien de plus parlant qu'un exemple : 

Hypothèse simple, votre salaire mensuel est de 1500 euros (brut bien sur) et vous tombez malade :
  • avant, le calcul était (1500 x 3) : 90 = 50 euros de salaire journalier. Sachant que la Sécurité sociale en verse 50% en arrêt maladie, il vous revient donc 25 euros par jour desquels seront déduits CSG et CRDS.
  • le nouveau calcul : (1500 x 3) : 91,25 = 49,32 euros de salaire journalier et donc il vous est versé par la sécurité sociale 24,66 euros par jour.
Sur un mois de 30 jours l'écart est de 19,80 euros en moins. Sur 31 jours c'est 20,44 de moins que vous percevrez.

Au lieu de taxer ceux qui peuvent l'être, le gouvernement s'acharne contre les malades en les prenant donc ainsi pour les responsables des déficits de la Sécurité Sociale.

Et encore on a échappé au pire puisqu'il était envisagé par François Fillon de réformer le calcul des indemnités journalières versées par la Sécurité sociale en calculant leur montant sur 60% du salaire net au lieu de 50% du salaire brut. Ce qui  mensuellement sur un salaire brut de 1500 euros (1200 euros net) représente une différence négative pour le salarié malade.

photo

Commentaires

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...