Accord PS - EELV : Un engagement pour l'écologie

J'ai lu Isaway, très fâchée, et chez Marc Vasseur plein de désillusion, des billets rédigés avec le cœur et l'affectif qui m'apparaissent pour le moins extraordinaires tellement ils me semblent omettre la réalité politique du moment et l'espoir à redonner à des millions de Français. En effet, après 10 ans d'opposition, les écologistes d'EELV et le Parti Socialiste se mettent d'accord sur un texte important qu'ils ont nommé "contrat de mandature"

Le texte de l'accord est des plus importants car il engage les deux parties dans un contrat commun et mis à part le devenir du chantier de l'EPR de Flamanville et de l'aéroport de Notre Dames des Landes, il n'y a pas d'autre désaccord sauf peut-être l'absence de réforme du mode de scrutin aux élections législatives (introduction d'une dose de proportionnelle).

Ceci veut donc dire que ce texte négocié point par point exprime clairement et nettement tous les points de convergences entre le PS et EELV et ils sont très nombreux et politiquement d'une réelle orientation prenant en compte l'écologie.

Alors j'ai du mal à comprendre certaines réactions de tout bord, qu'elles soient socialistes ou écologistes, qui font la fine bouche tout ça parce que dans le deal il y a notamment quelques circonscriptions où des candidats écologistes auront la possibilité d'être en juin prochain élu député. Il est vrai que la cacophonie à propos de la présence où non du sujet du MOX dans l'accord n'était pas des plus engageante.

Pour mémoire, je rappellerai quelques points primordiaux de l'accord :
  • 
Contrôle public des banques, taxe sur les transactions financières de 0,05%, agence publique de notation sous l'égide de l'Eurogroupe, "lutte acharnée pour la suppression des paradis fiscaux".
  • Repenser le rôle et les missions de la BCE, harmonisation fiscale, convergence sociale, augmentation du budget communautaire, taxe carbone aux frontières de l'Europe.   
  • Abrogation des lois d'exception, processus de régularisation pour les travailleurs étrangers, lutte contre les réseaux d'immigration illégale.
  • Retraite à 60 ans à taux plein pour les salariés ayant commencé à travailler tôt ou ont eu des métiers pénibles lors de leur carrière.

  • Favoriser la création de 600 000 emplois verts (isolation thermique, énergies renouvelables, etc.).
  • Réforme fiscale prévoyant la soumission des revenus du capital au même barème d'imposition que les revenus du travail.
  • Rapprochement de l'impôt sur le revenu et de la CSG afin que l'effort repose sur les revenus les plus élevés.

  • Mise à plat des niches fiscales et sociales.

  • Imposition des très hauts revenus à une tranche d'impôt "exceptionnelle"
  • Education : Dès 2012, plan pluriannuel de recrutement de professionnels (enseignants, conseillers d'éducation...)

  • Conférence salariale annuelle tripartite
  • Rattrapage du pouvoir d'achat du smic et des minima sociaux
  • Abandon de la Révision générale des politiques publiques (RGPP)
Concernant les points sur l'environnement et la transition énergétique voilà ce qui est convenu :
  • Contribution climat-énergie (taxe carbone).
  • Loi-cadre sur la transition énergétique avant l'été 2013.

  • Plan national de réduction de la consommation d'électricité (rénovation énergétique des bâtiments)
  • Réduction de la part du nucléaire dans la production électrique de 75 % (situation actuelle) à 50 % en 2025
  • Fermeture progressive de 24 des 58 réacteurs nucléaires
  • Arrêt immédiat de la centrale nucléaire de Fessenheim
  • Aucun nouveau projet de réacteur "ne sera initié" 
  • Reconversion à emploi constant de la filière de retraitement et de fabrication du MOX.
Alors bien sûr ce que décrit Isa est réel mais la politique ce n'est surtout pas bien heureusement, que des affaires d'arrière boutique et d'attribution de places d'attaché parlementaire ou bien de députés de telle ou telle circonscription. La gauche a sans doute la possibilité de revenir au pouvoir et de redonner à nouveau l'espoir à des millions de Français alors certes tout n'est pas parfait mais bon sang ne nous regardons pas le nombril, pensons à tous ce gens que l'on croise tous les jours qui attendent de virer Sarkozy.

On peut toujours faire mieux et plus mais il me semble tout de même que tous ces points d'accord méritent le soutien de tous les écologistes et de tous les socialistes même si l'on peut toujours trouver à redire sur tel ou tel sujet.

Il faut raison garder disait le regretté Pierre Bérégovoy car pendant ce temps là le camp d'en face reprend des couleurs semble t-il. 

Personnellement j'ai noté une évolution plus que sensible du Parti Socialiste vis à vis de la prise en compte de l'écologie, ce qui jusqu'à peu ne sautait pas aux yeux. Il était temps ! Cet accord concernant le nucléaire en revient à réduire de 25% la part du nucléaire à l'horizon 2025 ce qui est identique à ce que l'Allemange va faire mais elle en en sortant totalement.

Commentaires

  1. inutile de dire que je ne vois pas les choses comme toi :)
    J'en ai fait un billet il y a 3 jours.
    Ce qui est sur c'est que cet accord a été marqué par le jusqu auboutisme des EELV sur tout ( les circonscriptions) sauf véritablement le nucléaire ( EPR, qui était la conditon sine qua non )
    Non le veritable enjeu etait les 60 circonscriptions à obtenir afin qu en cas de victoire de la gauche, EELV puisse avoir au moins une 20taine de députés pour obtenir un groupe a l'assemblée... mais surtout pour une question de survie financière ( environ 1,50 euros par voix ).
    Il y a meme une banque la CBC ( nom a verifier) qui a soumis son aide au nombre de circonscriptions obtenues

    RépondreSupprimer
  2. @corto : c'est bien ce que je pensais, certains dans cet accord n'y vois que "le partage" des circonscriptions en passant sous silence les orientations politiques du texte qui du tpoint de vue écologique est quand même un tournant pour le PS.

    Tes amis de l'UMP préfèrent lancer des ultimatum aux députés du nouveau centre à la manière d'un parti "impérialiste" tout ça parce que Morin se présente.

    Tu vois d'un coté on discute et on négocie et de l'autre on impose, on fait peur.

    c'est toute la différence d'approche.

    RépondreSupprimer
  3. tiens , ça devrait t interesser:

    http://www.marianne2.fr/Exclusif-la-face-cachee-de-l-accord-Hollande-Duflot_a212590.html

    de chez Marianne, hein, pâs du Figaro

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...