Faut-il sauver les banques, et à quel prix ? par Frédéric Lordon

Si vous avez raté l'intervention de l'excellent Frédéric Lordon à "Ce soir ou jamais" sur France 3, le 11 octobre 2011, la voici.

Il revient sur un possible sauvetage des banques, et précise les conditions auxquelles il faudrait qu'il se fasse. D'abord nationalisation des banques en faillite, puis communalisation, en mettant en place un système bancaire et de crédit socialisé.

C'est simple non ? Le tout étant d'avoir la volonté politique de le faire.



Commentaires

  1. Ah ce bolchevik!Qu'est-ce qu'il nous chante là?!
    D'accord avec toi pour continuer la pédagogie de la démondialisation.

    RépondreSupprimer
  2. Tu sais Didier ce n'est pas mon vote de demain qui me fera renoncer aux idées que nous avons soutenues ensemble. J'espère bien que nous continuerons ensemble avec Arnaud en fer de lance.

    RépondreSupprimer
  3. Frederic Lordon rêve tout haut.

    Les contribuables allongeront la thune, sans contrepartie.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...