La démondialisation ça marche, la preuve au Brésil avec Apple

Arnaud Montebourg est le seul candidat aux primaires citoyennes à faire de la démondialisation un thème majeur de la politque qu'il menerait s'il arrivait aux affaires le 6 mai prochain.

Gentiment les éditocrates de la presse aux ordres se moquent de cette idée car voyez vous comment donc arriver à appliquer des mesures protectionnistes dans un monde aux économies mondialisées où tous les échanges sont libres au plus grand bénéfice des multinationales dont les bénéfices se chiffrent en milliards de dollars pour le plus grand bonheur de leurs actionnaires.

Dans ses interventions médias et lors de la dernière université d'été du PS, Arnaud Montebourg ne manque jamais d'aborder le thème de la démondialisation en expliquant et détaillant ses intentions. Il cite en exemple le Brésil ce qui laisse nos grands analystes économiques perplexes.

Bien évidemment aucun penseur de la presse et encore moins les personnalités politiques n'ont jamais essayé de comprendre et d'expliquer la démarche de ce pays et que dire des concurrents d'Arnaud Montebourg aux primaires citoyennes qui mis à part Ségolène Royal ne s'intéressent que très très peu à la démondialisation.

Mais voilà que l'actualité vient à prouver que la démondialisation est un concept qui mis en application, fonctionne dès que l'on met tout en oeuvre pour cela et que l'on se donne la peine d'expliquer et de convaincre les industriels que produire ici est tout aussi intéressant que de produire ailleurs (bien souvent en Chine).

Ainsi, Apple qui en avait assez de ne rien vendre de ses derniers produits hight-tech au Brésil du fait de l'importance des barrières douanières a donc décidé de s'implanter au Brésil par le biais de son fabricant Foxconn.

Voilà donc que la sociéte Foxconn (société taiwanaise, sous-traitant des plus grands groupes d'informatique et d'électronique mondiaux dont Apple, Dell, Nokia et Nintendo), a décidé d'investir 12 milliards de dollars au Brésil. Pour ce faire, Foxconn a négocié avec le gouvernement de Dilma Roussef une baisse conséquente sur les taxes qui frappent les importations de composants électroniques non produit au Brésil.

Il faut savoir que l'iPad 2 de base était à près de 860 $ US (500 $US aux Etats-Unis et 500 € en Europe) et le plus évolué à plus de 1500$ US, soit pratiquement le double du prix que l'on trouve partout, tout simplement parce que des droits douaniers prohibitifs avaient été décidés et appliqués par le gouvernement Brésilien pour inciter les industriels à produire au Brésil plutôt qu'en Chine.

Foxconn a donc construit une nouvelle usine de production au Brésil dont les chaines de fabrication vont commencer à être opérationnelles de façon à produire des iPAd "Made in Brasil" qui arriveront sur le marché mondial en fin d'année.

Pour bien situer l'enjeu je vous délivre quelques chiffres :
  • création à terme de 4 à 5000 emplois
  • 12 milliards de dollars d'investissements
  • capacité de production de 6 millions d'iPad par an.
  • Absence de droits de douane aidant, l'iPad coûtera 40% moins cher pour les brésiliens
Alors aux grincheux pour qui il n'y a point de salut hors la mondialisation, ceci prouve s'il en était besoin que la démondialisation ça marche.


Commentaires

  1. Il me plait bien ce Montebourg finalement...

    RépondreSupprimer
  2. Moi c'est physiquement, qu'il me plait bien !...

    RépondreSupprimer
  3. ouais physiquement, on s'en contenterait, pour sa clairvoyance ds l affaire Guérini, aussi. Ca s'arrete la !

    Par contre, "les éditocrates de la presse aux ordres " là tu m 'interesses, tu peux développer ?

    RépondreSupprimer
  4. Par le passé le Brésil était très protectionniste et c'était catastrophique en terme de prix pour le consommateur (puisqu'il y a peu de concurrence !). Ces 10 dernières années il s'est ouvert á la mondialisation et le consommateur en a beaucoup bénéficié. Dans le cas qui nous intéresse ici,il peut faire les gros bras sa balance commerciale avec la Chine est déséquilibrée...et il ne risque pas de chantage du genre de celui qui pourrait nous tomber dessus:
    Imaginez un instant que la Chine nous dise: vos Airbus, maintenant on veut qu'ils soient fabriqués à 100% en Chine. Allez Montebourg va vendre cela aux Français !!!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...