Commandant Massoud : Moudjahidine pour l'éternité - 5/5

Le mausolée où est conservée la tombe de Ahmad Shah Massoud

Me voici arrivé à la fin de mes billets "hommage" à Ahmad Shah Massoud "le lion du Panjshir". Il y a dix ans jour pour jour, le dimanche 9 septembre 2001 Ahmad Shah Massoud disparaissait assassiné par deux kamikazes tunisiens (Dahmane Abd el-Sattar et Rachid Bouraoui el-Ouaer) à la solde d’al-Qaïda de Ben Laden. رهپوسه هن پایخ


V. La fin

En avril 2001, Ahmad Shah Massoud s'est rendu au siège du Parlement européen à Strasbourg. Il a été reçu avec un protocole de chef d’État par la présidente du Parlement européen, Nicole Fontaine, qui est à l'origine de l'invitation du "lion du Panjshir".

Lors de son séjour, il avait été reçu à Paris, à l’Hôtel de Lassay, par le président de l'Assemblée Nationale Raymond Forni, et au quai d'Orsay par le ministre des Affaires étrangères, Hubert Védrine. Malheureusement ni Jacques Chirac le Président de la République ni Lionel Jospin, premier ministre n'ont daigné recevoir ce combattant et défenseur de son peuple.

François Bayrou, alors député européen et président de l'UDF, avait déclaré c'était "l'honneur du Parlement européen et de sa présidente Nicole Fontaine que d'avoir permis au commandant Massoud d'accéder à une tribune internationale". "Ce qui se joue en Afghanistan importe au monde entier. Le fondamentalisme taliban, qui écrase et humilie la femme et dynamite des trésors culturels, mène en Afghanistan la première de ses grandes batailles".


Je ne voudrais pas omettre de signaler l'action de Jean-Michel Boucheron (député PS) qui est allé avec une poignée de députés courageux et téméraires (4 parlementaires européens), dans le Panjshir en 2000 et à plusieurs reprises, à la rencontre du Commandant Massoud (voir son site par ici).



Durant sa vie, un Français a su mettre en valeur cet homme et sa lutte, il s'agit, mais tout le monde le connait, de Christophe de Ponfilly, un journaliste reporter qui a aimé l'Afghanistan et Ahmad Shah Massoud toute sa vie

Il a réalisé de nombreux reportages et documentaires sur Massoud et l'Afghanistan dont le célèbre "Massoud l'Afghan" qu'il est obligatoire d'avoir dans sa dvdthèque personnelle. Christophe de Ponfilly a également écrit un livre "Massoud l'Afghan" que là aussi je vous recommande.
Épilogue : Ahmad Shah Massoud aura lutté dès l’âge de 22 ans jusqu'à sa mort à 48 ans pour l’indépendance de son pays et la liberté de son peuple. Il voulait un Afghanistan résolument indépendant et libre, tourné vers les libertés individuelles tout en appliquant un islam modéré. Mais malheureusement la complexité de la société Afghane, ses nombreuses ethnies, Tadjiks, Ouzbeks et Pachtounes, la montée de l'islam radical ne lui ont pas permis de faire devenir son pays comme il le souhaitait.

Ben Laden et ses hommes ont interrompu tragiquement la vie et l'histoire du commandant Massoud "le lion du Panjshir" maintenant dans la guerre pour de nombreuses années encore, ce pays merveilleux.

Le 14 novembre 2001, l’Alliance du Nord entre dans Kaboul libéré des Talibans, ........ mais sans Massoud.

Une autre guerre d'Afghanistan vient alors de démarrer.

Pour conclure je vous propose un entretien du Commandant Massoud avec l'association Afghanistan-Bretagne datant du 2 août 2001 soit 1 mois avant son assassinat, où Massoud s'exprime clairement et sans ambiguïté sur les talibans





Le jour de ses obsèques des milliers de moudjahidines
ont accompagné Ahmad Shah Massoud dans sa dernière demeure





Tombe de Ahmad Shah Massoud dans le mausolée

رهپوسه هن پایخ
Repose en paix (en persan)

Nota :  A l’occasion du 10e anniversaire de l’assassinat du Commandant Massoud, redécouvrez "Massoud l'Afghan" le film témoignage de Christophe de Ponfilly qui décrit le parcours de cet homme hors du commun dans une édition double DVD enrichie de quatre heures de compléments passionnants.


Vidéo : Massoud l'Afghan de Christophe de Ponfilly (1:29:09)

Commentaires

  1. Merde tu vas me faire chialer ! bel hommage en tout cas sur cet homme.
    Je dirai merci tout simplement.

    RépondreSupprimer
  2. Merci à toi d'avoir suivi mes billets, j'ai essayé de rendre hommage à ce grand homme, j'espère y être parvenu même un peu.

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cette série si bien documentée et bouleversante.
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  4. Je vous remercie tellement pour votre récit sur ce grand homme, illustré avec les photos et surtout avec les vidéos. Je vais rechercher sur youtube , ses vidéos, lesquels je peux charger et garder sur mon macbook.

    C’est avec tant de tristesse que je réfléchis sur la vie de cet homme, parmi les plus grands qui n’ont jamais lutté pour la justice, la liberté, et l’espoir pour un avenir prometteur pour des enfants d’Afghanistan.

    Réserviste dans l’armée Américaine, j’ai passé 27 mois, entre 2007-2010, dans la région autour Kaboul et Surobi, comme officier de liaison aux Français, Italiens, et policiers Afghans et comme volontaire, service de santé, avec le CIMIC français aux villages en RCC. J’avais son photo dessus mon bureau aux bases Warehouse, Eggers, et QG FIAS. Souvent, pendant mes missions là, mes pensées sont devenues sombres et émotionnelles faisant les spéculations sur Afghanistan , et en vérité, notre monde entier, si Ahmad Shah Massoud a survécu...
    Encore je vous remercie pour votre exposé.
    Terrance Stanton DPM LTC(ret.)
    Liverpool PA EU d'A
    stantons@pa.net

    RépondreSupprimer
  5. J'ai pris énormément de plaisir à vous lire au terme d'une soirée où j'ai découvert le Commandant Massoud, un personnage fascinant dont le monde aurait bien besoin aujourd'hui. Merci beaucoup !

    RépondreSupprimer
  6. Massoud pour toujours

    RépondreSupprimer
  7. Massoud je t'aime ...

    RépondreSupprimer
  8. Un homme hors du commun ,
    je possède le livre ,
    un homme que j'aurais aimé rencontrer ,
    Merci pour ces reportages .

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...