Primaires socialistes : la rentrée des classes est pour bientôt

La primaire socialiste va bientôt commencer et ça fait causer chez Nicolas qui du coup en fait deux billets. C'est assez drôle car justement la primaire à gauche est faite pour que les candidats échangent et débattent avec les Français qui sont intéressés  en votant eux même pour choisir le candidat PS à la présidentielles. 

Alors que le taulier du Wikio en parle est une bonne chose et même si l'on peut ne pas être en harmonie avec son point de vue, au moins il suscite le débat.

Je l'ai déjà dit et écrit sur ce blog, le projet socialiste existe et doit servir de trame et de fil conducteur au programme que le candidat ne manquera pas de proposer aux Français au printemps prochain. Tous les candidats ne partent donc pas d'une feuille blanche, loin s'en faut, puisque la ligne directrice est fixée par les militants socialistes qui ont voté et approuvé ce projet. Alors la question à se poser est de savoir comment différencier tel ou tel candidat à la primaire ?

La personnalité des candidats à la primaire et leur positionnement au sein du PS sont bien évidemment des éléments qui influent beaucoup sur les militants socialistes. Les militants PS sont censés être au cœur du dispositif et par conséquent ils devraient mieux en maitriser les données. Mais le fonctionnement "par motion" du PS revient en fait à ce que le parti soit composé de clans attachés à une ou plusieurs personnalités. Ainsi par exemple, un militant votera pour le leader de son courant s'il est candidat.

Pour l'électeur de gauche moins au fait du fonctionnement du PS et des ses courants, c'est déjà plus difficile car la seule vision qu'il a du PS est celle que lui restitue la presse écrite, lue ou parlée et peut-être les blogs ou tout du moins certains.

Et c'est là tout le problème car la bulle médiatique créée autour de tel ou tel candidat n'est pas un vain mot. Pendant une année nous avons eu la bulle DSK qui a éclaté un soir de printemps dans un hôtel yankee. Et puis voilà que nous avons en formation, un ballon Hollande. 

Le genre propre sur lui, sourires à l'avenant, François Hollande s'attire la sympathie des électeurs centristes comme DSK le faisait, bref le gendre idéal pour une belle-mère du centre droit qui votait Bayrou en 2007. Comme dirait un leader national Strauss-Kahnien que nous avions rencontré avec quelques amis blogueurs, "Hollande est un Barriste de gauche". François Hollande traité de Raymond Barre de la gauche ça ne manque pas de sel et cela classe le personnage.

Mais François Hollande n'est pas le seul et même si Nicolas raille Arnaud Montebourg, je trouve que ce dernier fait un bon boulot dans le cadre de ses 100 propositions qui justement veulent véritablement changer les choses pendant que Hollande se contenterait de gérer. Et que dire de Ségolène Royal qui prouve chaque jour dans sa région son efficacité et qui mène une campagne de terrain au plus proche des citoyens. Et puis, et puis il y a Martine Aubry aussi, il ne faudrait pas l'oublier et on va bientôt savoir si elle ira ou pas dans cette course à l’Élysée.

La valeur d'un candidat ne tient pas qu'à sa trombine ou à ses postures médiatiques mais bien à ses idées et son programme. Nicolas Sarkozy s'est imposé grâce à ces deux paramètres en 2007. La gauche doit en tirer les enseignements pour gagner.

Personnellement je ne soutenais pas DSK pas plus que je ne soutiendrai François Hollande dans ces primaires, j'ai déjà écrit que ce n'est pas d'un gestionnaire dont la gauche avait besoin, mais d'une personnalité qui apporte des idées et des rêves ou des désirs d'avenir. Maintenant, je vais être clair et limpide, quelque soit la personnalité qui gagnera les primaires il aura mon vote pour l'élection présidentielle.

Alors on nous dit que François Hollande est le seul qui pourrait battre Sarkozy au soir du 6 mai 2012. Franchement ces assertions péremptoires me laissent perplexe car personne n'est sûr de rien et puis avant de battre Nicolas Sarkozy il devra battre ses petit(e)s camarades les 9 et 16 octobre lors de la primaire socialiste et là, rien n'est joué.

Commentaires

  1. Il n'y a rien de péremptoire ou, du moins, je ne suis pas plus péremptoire que toi.

    Tu dis que Nicolas Sarkozy a gagné sur un programme : faux, il a gagné sur un slogan, "travailler plus pour gagner plus". D'ailleurs, le programme était tellement mauvais qu'il est revenu sur la plupart des points...

    Par ailleurs, je ne raille pas Arnaud Montebourg, j'en dis le plus grand bien dans mon billet de ce matin, en disant que c'est le seul qui se démarque réellement.

    Par ailleurs, je ne dis pas que FH est le seul capable de battre de NS, je dis que d'autres sont incapables...

    Parce que "au deuxième tour, on élimine"...

    RépondreSupprimer
  2. @Nicolas,

    Ne te sens pas visé car à aucun moment je ne te prends pour cible, crois le bien. C'est la presse qui affirme que Hollande sera devant, pas toi.

    C'est un raccourci que de dire que sarko a gagné sur un sel slogan, bien troop réducteur, ma page sur "les mensonges de sarkozy prouve bien qu'il avait tan et tant promis, qu'il a fini par mentir

    Tu as bien compris que je ne parle que des primaires, et effectivement au second tour j'éliminerai :)

    RépondreSupprimer
  3. C'est loin d'être gagné pour Hollande, les supporters d'Aubry sont là ! ^^

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...