La faute politique de Nicolas Hulot

Nicolas Hulot a fait des appels du pied à Jean-Louis Borloo juste avant le début de la réunion des huiles et de l'arrière ban écologiste à La Rochelle et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il s'est planté.

Comme de nombreuses personnes je vois mal les écologistes prendre langue avec un homme qui 10 ans durant aura été ministre de Nicolas Sarkozy et l'un des piliers centristes de la coalition UMP (chacun sait que l'UMP n'est qu'un assemblage de partis politiques au service d'un seul homme) et mieux encore, il rêvait de devenir premier ministre à la place de François Fillon, c'est dire son attachement politique à la droite.

Chez Nicolas Hulot, qui est un débutant de la chose politique, sa sincérité non calculée lui joue des tours et il n'allait pas nous refaire le coup du pacte écologique de 2007 que tous les candidats s'étaient empressés de signer mais qu'au final le seul au pouvoir ..... n'applique pas. En politique comme à la télévision un homme ou une femme publique se doit d'avoir le mot juste car l'a peu près n'a pas sa place et est vite critiqué ou monté en épingle par ses adversaires.

La vie politique n'est pas un long fleuve tranquille assurément et l'écologie politique en est au début de son essor car tout porte à croire que la sortie du nucléaire, le réchauffement climatique, la prise en compte de la dimension écologique dans de nombreux secteurs sont autant de points qui permettront aux écologistes de se développer "politiquement". Ils leur faudra éviter les travers que rencontrent les socialistes depuis tant d'années où les affrontements de personnes rythment la vie du Parti Socialiste, bien souvent au détriment du débat d'idées.

Malgré tout il y a des fautes de gouts qui ne se font pas, les grandes idées transverses sont belles quand elles sont portées par tous mais les clivages existants ne permettent pas encore à l'écologie politique de conquérir les "cœurs" de droite. Peut-être en sera t-il autrement dans 60 ou 100 ans quand les ressources en énergie fossiles commenceront à manquer.

Je vous recommande la lecture des blogs de mes petits camarades : Une Autre Vie, Partageons mon avis, Carnet de notes, Variae, SarkoFrance, Intox 2007, 365 mots

Commentaires

  1. Hulot est un débutant en politique mais surement pas en communication vers les médias. Il a été honnête sur ce coup et montré qu'il ne pouvait pas porter des valeurs d'écologie sociale et solidaire. EELV ont adopté une illusion télévisuelle.

    RépondreSupprimer
  2. Les primaires vertes vont être agitées ...

    RépondreSupprimer
  3. @captainhaka : oui il a été honnète mais trop naïf, son inexpérience en ma tière de communication politique est patente mais il va s'éméliorer.

    @Romain : Oui je crois bien que comme au PS ça va tanguer :)

    RépondreSupprimer
  4. Comme Captain, Hulot est un débutant, en même temps cette bourde arrange bien ceux qui n'en veulent pas comme candidat... Il faut bien que tout cela se décante...

    RépondreSupprimer
  5. e).
    Je pense qu’il faut mieux que Nicolas Hulot soit le candidat d’EELV. Déjà, je pense qu'il peux faire un bon score pour eux et surtout si il n’est pas désigné il pourrait peût être vouloir se présenter quand même (Cap 21 de Corinne Lepage ?), ce qui risque d’être fâcheux pour la gauche au second tour car il n’est pas sûr qu’il donne une consigne de vote pour le second tour dans ce cas.

    RépondreSupprimer
  6. A moins qu'il n'y prenne gout, si Hulot ne passe pas les primaires, il arrêtera la politique, ce n'est pas son truc.

    RépondreSupprimer
  7. Entre Hulot en 2007 et Cohn-Bendit en 2011-2012, difficile pour moi de choisir la démarche la plus anti-démocratique et anti-politique

    Hulot en 2007 qui croit que la solution consiste à faire signer son morceau de papier par tous les candidats, alors que ses thèses, si elles sont appliquées, questionnent très fortement le modèle de société.

    Cohn-Bendit qui a décidé que le mouvement écologiste ne serait jamais un parti de gouvernement mais juste un lobby, et qui négocie pied à pied des circonscriptions avec le PS, n’hésitant pas à faire monter les enchères le jour de Fukushima…

    Dans les 2 cas c’est prendre la politique et les électeurs pour des imbéciles

    La politique et la démocratie, c’est fait pour faire émerger des partis de gouvernement

    France Energies

    http://goo.gl/nvoqo

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...