Allons voter lors des primaires pendant que l'UMP fait dans son froc

Nos amis de  l'UMP avaient un trou dans leur calendrier avant le prochain remaniement ministériel et pour garnir leur emploi du temps médiatique, ils ont décidé d'emmerder les socialistes. Les voilà donc vent debout contre les primaires citoyennes organisées par le Parti Socialiste en caricaturant, mentant et en essayant de faire peur aux citoyens, aux maires, bref à toute la France.

Ces messieurs sont prêts à tout, vous le savez puisqu'ils vous le démontrent depuis 2002 et là, ils ont sorti l'artillerie lourde par les Guéant, Guaino, Copé et autres sous-fifres divers et variés. En réalité ils ont peur de la démocratie, ils ont peur des consultations des Français, ils ont peur de perdre en 2012 voilà la vérité.

Ces messieurs font dans leur froc !

Et pourtant tout est nickel, n'en déplaise aux pleureuses de droite qui aimeraient organiser des primaires démocratiques sauf que chez eux c'est uniquement le chef qui décide, le monarque est en place et veut continuer et d'ailleurs voyant cela, ses opposants internes sont nombreux à avoir quitté l'UMP et à tenter de s'émanciper

En effet, imaginez un peu une primaire à droite avec Sarkozy contre Borloo,  hein ? Qui nous dit que Sarkozy serait devant ? Pas moi en tout cas.

Dans toute cette affaire minable, ce qui est troublant c'est qu'il ne manque pas une voix ou une déclaration pour louer le système des primaires à l'américaine d’où est sorti Obama chez les Démocrates et Mc Cain chez les Républicains, mais dès que l'opposition organise un processus similaire en France ils poussent des cries d’orfraies. Véritablement, ils sont pathétiques !

Pas un seul instant ces marionnettes ne sont crédibles, le PS organisera les primaires et des millions de personnes iront voter pour choisir et élire le candidat du PS, n'en déplaise à certains.

Pour votre info voici quelques informations éclairantes et rassurantes sur les primaires, leurs organisations, les fichiers, etc.... :

- Les primaires sont parfaitement démocratiques et transparentes

- Le Conseil constitutionnel ne s'oppose pas aux primaires citoyennes

Quant à la CNIL, son président, M. Türk, a précisé que le PS s'était conformé à la réglementation, en faisant une déclaration détaillant sa procédure à la Cnil. 

"On a examiné la déclaration du PS dans le détail. Il y a eu des réunions de travail en février, en mars et en avril. On a dit au PS, voilà ce qu'on vous suggère, et ils nous ont donné un accord détaillé et précis sur toutes les demandes qu'on a faites", a-t-il poursuivi.

Il a confirmé que le Parti Socialiste s'était "engagé" à détruire les fichiers d'émargement et que la CNIL avait un "pouvoir de contrôle pendant le vote, sur place". "Nos contrôleurs sont habilités par le Premier ministre, et nous avons un pouvoir de sanction", a prévenu le sénateur, mais "en l'état actuel, la Cnil ne peut faire aucune critique à l'égard du PS". (source) .

Le Président de la CNIL continue en indiquant  « La CNIL ne fait pas d’idéologie je vous rappelle qu’elle est composée de gens de droite comme de gauche. Nous raisonnons par rapport à la loi. Il est vrai que nous avons reçu une douzaine de plaintes, donc pas seulement de Monsieur Courtial. 

Ça ne veut rien dire parler de fichage politique, la question de fond est de savoir si des personnes donnent leur accord pour être dans le fichier. Il n’y a rien qui vous empêche d’accepter d’être dans un fichier politique. Nous nous contentons donc de vérifier si les personnes présentes dans le fichier ont donné leur accord.

Le PS sait que tout va se jouer au moment des opérations de vote, où nous nous rendrons. Nous contrôlerons sur place pour voir si des personnes sont intégrées dans un fichier malgré elles. 

Par ailleurs, nous avons retenu un principe simple, c’est que ce grand fichier de fichage politique dont on parle va être soumis à une interdiction à terme, c'est-à-dire qu’il sera détruit devant huissier (...) 

Donc sous l’angle informatique et libertés, la CNIL ne voit pas, pour l’instant, de problème juridique."

Alors voilà, rien n'est illégal, franchement quelqu'un pense t-il sérieusement que le PS mettrait en œuvre une procédure illégale ? 



Que les citoyens de gauche n'aient aucune crainte ces primaires seront une réussite.

Commentaires

  1. Aussi transparentes que les votes internes au PS ? (ben ça promet ^___^)

    RépondreSupprimer
  2. Je n'avais pas vu que tu m'avais mis en lien. Tu es amusant : se moquer de ses primaires, ce n'est pas forcément s'en foutre.

    (au contraire, elles me passionnent autant qu'elles m'amusent... et autant que ces certificats de pureté que vous vous délivrez... Après le Languedoc, les BdRhone, et le congrès de Reims, c'est bien aussi un peu d'humilité ^___^)

    Enfin bon, amusez vous bien quand même...

    RépondreSupprimer
  3. J'étais obligé de te mettre en lien et tu sais les temps changent ....... un peu au PS.

    Perso je trouve que c'est une super idée que la population de gauche soit associée au choix du candidat ça évite les magouilles d'appareil bien connue au congrès de Reims.

    RépondreSupprimer
  4. On sent bien un sentiment d'agacement à droite: l'idée que chez eux ils ne peuvent pas faire pareil, que certains cadres du parti n'auront donc pas la chance de se légitimer aux yeux de celui-ci... oh oui, ça doit agacer.

    RépondreSupprimer
  5. Les dernières primaires de l'UMP étaient cocasses :

    - Un seul candidat, les autres ayant été préalablement réduits au silence.

    - Un résultat stalinien, 98%.

    - Un mensonge médiatique énôrme : toutes les TV parlant de 100.000 personnes au meeting de la porte de Versailles, dans une salle qui contient, au plus, 30.000 personnes...

    - Le tout pour désigner un Nicolas Sarkozy, issu d'un courant ultra-minoritaire de la droite Française, les vulgo-libéraux.

    Au vu de tout cela, on comprend que l'UMP aie du mal à accepter un processus démocratique...

    RépondreSupprimer
  6. Nous voilà devant les premières facéties d'une campagne présidentielle qui s'annonce sous les auspices de la communication avant toutes choses.
    Témoin cette volonté affichée de l'UMP de "dénigrer" ces primaires (qui ne sont pourtant pas une première) pour occuper la scène médiatique (et seulement cela, la vérité étant sans importance pour ces gens là).
    En la matière la gesticulation médiatico-UMPiste ne se résume qu'à cela :
    http://lescontesdelasemaine.over-blog.com/article-le-prone-du-roi-crapeau-1s2-65630937.html
    C'est tout une histoire.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...