Unité 2012 : Les gardiens de la révolution tirent à vue

Le problème quand on prend des initiatives pour faire bouger les lignes, alimenter le débat, et susciter des réactions des hommes et femmes politiques c'est que cela enchaine des réactions négatives plus ou moins venimeuses, parfois totalement disproportionnées, d'opposants farouches à une quelconque remise en cause de l'ordre établi.

Ainsi, chacun a pu voir que jeudi un peu plus de vingt citoyennes et citoyens, blogueurs ou non, avaient pris leurs responsabilités en adressant une lettre publique à toutes celles et ceux qui font de la politique à gauche pour leur demander "d’arrêter d’avancer en ordre dispersé, avec des candidatures tactiques, « providentielles » ou fantaisistes. ... il est temps de prendre la mesure de cette nouvelle donne électorale et d’en tirer les conséquences. Dès que possible, vos partis doivent travailler ensemble à une plateforme commune et à la désignation d’un candidat unique pour toute la gauche. Après tout, les primaires ont bien été imaginées pour cela, non ?"

Que croyez-vous qu'il se passa ?

D'abord beaucoup de réactions positives de citoyens n'en pouvant plus de la politique menée depuis 10 ans et qui ont appuyé notre démarche. Ensuite, on a assisté à un ralliement quasi instantané d'une vingtaine de blogueurs. Alors, une fois la surprise passée, la machine s'est mise ne route sur twitter notamment.

Quand je parle de machine, je parle de celle des garants de la vrai gauche, vous savez, la seule à pouvoir se qualifier comme ça et tout ce qui n'est pas comme eux ne sont pas de gauche, se sont "les gardiens de la révolution" et nous, nous sommes traités comme des bisounours, des cons du PS et d'ailleurs, de sales sociaux démocrates à cause de qui le monde est comme il est et comble de la connerie on a même appris que c'est le PS aurait organisé et monté notre lettre. Argh j'arrête ma phrase sinon je vais écrire des gros mots.

Et alors tout au long de l'après-midi de jeudi, et même encore tout vendredi, de twits en billets de blog les gardiens du temple s'en sont donnés à cœur joie, nous tapant dessus allégrement, nous étions les vilaines et les vilains, les affreux à conduire au bûcher ! Il suffisait de faire une recherche sur twitter avec le hashtag #unite2012 pour constater les propos haineux.

N'étant pas du genre à tendre la joue gauche quand on me tape sur la joue droite j'ai tenté de débattre via twitter. Las, je n'avais pas envie de donner raison à mon interlocuteur pour qui la seule base de discussion est le programme et les idées du Front de Gauche, je serai même tenté de dire Parti de Gauche (voir plus loin), mon interlocuteur ajoutant même "il est des points qui ne sont pas négociables" et quand je parlais de consensus ou bien de concession mutuelle c'était comme si ce langage lui était inconnu.

Malheureusement je constate qu'aucun esprit de responsabilité n'anime ces camarades qui ne cherchent que le combat et à se faire la peau du PS plus que celle de Sarkozy, prêts à ne pas voter à gauche au second tour de la présidentielles plutôt que pour un candidat de gauche qui ne leur plairait pas. Ils ont leurs certitudes et restent campés sur leurs positions, fermés à toute discussion et évidemment à aucun instant ils ne font de propositions constructives se permettant de donner des leçons "de gauche attitude"

Le plus étrange c'est qu'au Front de Gauche, il me semble que les communistes ne sont pas du tout comme ça, enfin ceux que je connais ne le sont pas, ils gèrent les villes, départements, agglomérations, régions etc avec le Parti Socialiste, les écologistes, et les autres partis de gauche et apparentés et ils connaissent la réalité du terrain et sont fidèles aux idéaux de gauche et à l'union partout où elle est.

Oh tout n'est pas merveilleux et parfait mais au fil des années les droits et acquis sociaux sont venus de ces élus et de cette majorité là, peut-être pas assez à gauche mais suffisamment pour donner la retraite à 60 ans, réduire le travail à 35h, créer l'ISF, créer la CMU, le RMI, etc... Vous allez me dire que ce n'est pas assez et bien je suis d'accord avec vous.

Le problème de mon point de vue, mais mon petit doigt me dit que je ne suis pas le seul à le penser, c'est que les positions et postures des Mélenchonistes sont plus proches de celles du NPA que du PCF. C'est l'opposition frontale à tout ce qui ne représente pas leurs idées et il est bien évident que ces révolutionnaires de papier ne veulent aucunement gouverner la France.

C'est parfaitement leur droit, mais personnellement cette attitude d'opposition frontale contre toute idée de rassemblement m'est pénible car totalement démesurée et surtout bien trop passionnelle et bien loin des envies d'unité des Français face à Sarkozy.

Le jour où ils auront compris qu'avoir un candidat fort au premier tour est une chance accentuée de victoire alors ils auront un peu fait des progrès dans la compréhension de la chose électorale.

De toute façon, si cela continue de la sorte, je ne donne pas cher de l'alliance du PdG avec le PCF car il ne faut pas oublier qu'après les présidentielles il y aura les élections législatives, clé de voute du financement des partis politiques et en la matière, plus il y a de voix obtenues plus il y a de financement et comme le Front de Gauche n'est pas un parti politique on peut se demander ce que cet ensemble va devenir.

Je ne sais pas si le PCF envisage d'aller aux législatives sous ses propres couleurs pour gagner des sous, et oui, ici aussi l'argent c'est le nerf de la guerre, mais cela ne me surprendrait pas.

Et comme je suis un brin provocateur, je vais vous dire le fond de ma pensée, les membres de la Direction du PCF n'étant pas nés de la dernière pluie, il ne m'étonnerait pas qu'ils aillent discuter en catimini, ou pas, avec le PS et EELV pour se répartir les circonscriptions et en "réserver" certaines, qui aux PS, qui à EELV, qui au PCF, ce qui se passe toujours comme ça ou presque à chaque élection car sans accord électoral point de salut pour celles et ceux qui ont une audience électorale plus faible que leur voisin de gauche et sauf quelques cas peu nombreux, il apparait difficile à un candidat PCF d'obtenir un score supérieur à celui du PS en l'état actuel du poids politique des uns et des autres.

Enfin et pour conclure je commence à être persuadé que les camarades du Parti de Gauche et au delà plus à gauche encore, n'ont pas l'envie ni la volonté d'un jour intégrer un gouvernement d'unité de la gauche, à voir leurs réactions sur notre initiative Unité 2012, j'en doute fortement.

Commentaires

  1. Comment imaginer que l'on puisse débattre et argumenter via twitter ?

    RépondreSupprimer
  2. Ah ben t'as activé la modération...

    Je voulais dire : d'accord. Je crois que les pb viennent d'une bande de gugusses qui ne sont pas issus du PC...

    RépondreSupprimer
  3. Un petit groupe de EELV et de FDG se sont mis à troller sévère sur les blogs. Faut les virer: d'ailleurs je vais les virer de chez moi tout de suite.

    RépondreSupprimer
  4. "un peu plus de vingt citoyennes et citoyens"

    OH PUTAIN LA PUIFFANFE !!!

    Ouais ouais, "responsabilité", blablabla, les conneries habituelles, tout ça pour voter pour un/une énarque qui fera le même programme que la droite. Trop. Sexy.

    Sauf que ce coup là - et c'est jouissif - on dirait que le chantage au vote "utile" ne passe plus.

    RépondreSupprimer
  5. Pourquoi cela ne m’étonne pas ?
    ces petits arrangements dont tu parles, j'y ai assisté en tant que journaliste (oui dans l'Hérault...) et en tant qu'ex engagée politiquement.
    voila le probleme, garder ce systeme tel quel !
    et si on la faisait, cette révolution ?
    pour les communistes qui gagnent, c'est à Sète qu'il faut chercher http://www.ensemblepoursete.fr/2011/03/26/resultats-du-2nd-tour-des-cantonales-sur-sete-2/

    RépondreSupprimer
  6. L'unité de la gauche, il faut la faire avec ceux qui la veulent et ils sont nombreux quelque soit le parti. Les autres, les rageux, les haineux, les sectaires, les réactionnaires, les pur-et-dur, les vieux-jeux, les idiots, les ambitieux, les endoctrinés, il faut les laisser faire mumuse dans leur bac à sable d'ambition personnelle !

    En tous cas tu as tout mon soutien en tant que lecteur assidu de ton blog ! Just continue !

    RépondreSupprimer
  7. "Faut les virer !" C'est dommage... c'est plutôt une pratique de pasdaran ça. J'ai été lire les commentaires chez toi Grumeau, effectivement, on ne comprend plus rien !

    Sur le fond, c'est plutôt pathétique d'en venir à regretter les vieux cocos disciplinés eux ! N'oubliez pas que Mélenchon n'est qu'un socialiste tout comme Chevènement. Il y a longtemps que le divorce est consommé à gauche et que beaucoup font le constat que le PS n'est plus qu'une machine électorale qui d'ailleurs ne fonctionne pas. Ce qui rend d'autant plus intéressante l'idée de réaliser l'unité à gauche !

    RépondreSupprimer
  8. RASSEMBLEMENT DIMANCHE 29 MAI :

    AVIGNON : 15h, Place de l’horloge

    BAYONNE : Campement permanent place Chaho-Pelletier

    BORDEAUX : 19h, Place de la Victoire

    BREST : 19h, Place de la Liberté

    CLERMONT FERRAND : 18h Place de Jaude

    GRENOBLE : 20h, Place Victor Hugo

    LANNION : 16h, Devant le tribunal

    LE HAVRE : 15h, Préfecture

    LILLE : 12h, Place de la République

    LYON : Campement permanent Place Bellecour

    MARSEILLE : 14h, Place Thiars – (devant le journal la Marseillaise)

    METZ : 19h, Place Saint Louis

    MONTPELLIER : 18h à l’esplanade

    NANCY : 19h30, Place Maginot

    NEVERS : 15h, Place de la mairie

    NIMES : 19h, Maison Carrée

    ORLEAN : 14h, Place du Martoi

    NANCY : 19h30, Place Maginot, contact 0659827367

    NICE : 19h, Place Garibaldi

    PARIS : 14h, Place de la Bastille

    PAU : 20h Place Clémenceau

    PERPIGNAN : AG 19h Place République

    RENNES : 19h, Place de la Mairie

    SAINT-ETIENNE : 17h, Hôtel de Ville

    STRASBOURG : 19h, Place de la République

    TOULOUSE : 19h Place du Capitole

    TOURS : 19h, Place Anatole

    VALENCE : 19h, Place de la Mairie

    MARDI 31 MAI :

    GRASSE : 17h, Cours Honoré Cresp

    MILLAU : 18h, Place du marché

    SAINT ETIENNE : 17h, Marches de l’hôtel de ville

    MERCREDI 1 JUIN :

    CHAMBERY : 18h30, place des éléphants

    http://reelledemocratie.com/

    RépondreSupprimer
  9. Se rassembler, OK mais avec qui et derrière quel programme ?
    Parce que rassembler des chèvres et des choux juste pour faire nombreux sur la photo ne me semble pas très sérieux.
    Quels points communs y a-t-il entre Valls et Mélenchon, à part d'être de sexe masculin ?

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...