Français, souviens toi de ce 10 mai 1981

Lundi 9 mai 2011
30 ans déjà ! C'était il y a 30 ans que François Mitterrand devint le Président de la République. La Vème république avait 23 ans et pour la première fois un homme de gauche gagnait cette élection, comme une délivrance après les années de Gaulle, Pompidou et Giscard d'Estaing.

C'était un temps où à droite, Jacques Chirac était un killer et avait joué les poils à gratter et foutu le bazar dans son propre camps et au sein de son parti "gaulliste" pendant la mandature de Giscard, un peu comme Nicolas Sarkozy l'a fait avant 1995 en soutenant Balladur contre Chirac, il se disait que c'était la droite la plus bête du monde, peut-être était-ce vrai.

La gauche quand à elle vivait difficilement la rivalité entre un PCF déclinant, un MRG inexistant et un PS prenant de plus en plus d'importance. Le programme commun n'avait pas empêché les candidatures de Georges Marchais pour le PCF et de Michel Crépeau pour le MRG.

Au soir du premier tour, Georges Marchais termine à 10% de François Mitterrand (25,85%) qui lui-même est assez proche de Giscard d'Estaing (28,32%), Chirac finissant à 18%. Le second tour verra donc s'affronter Giscard et Mitterrand pour le résultat que l'on sait, 51,76% pour ce dernier.

Je me souviens de ce 10 mai à 20h comme si c'était hier, avoir sauté et pleuré de joie comme un enfant content de son cadeau et puis avoir téléphoné à mes parents, plutôt giscardiens, pour me moquer de leur candidat et leur crier mon bonheur. J'étais heureux, très heureux comme jamais en politique je ne l'ai été. Jamais depuis ce soir de mai 1981 je n'ai retrouvé cette joie sincère, cette joie venant du cœur après une victoire électorale.

Je ne sais pas si un jour je serai autant heureux en politique que ce soir là, j'étais jeune, à l'âge où l'on rêve et où l'on croit que l'homme peut tout changer par le fait de sa volonté.

Ici où là vous trouverez sur des blogs, des sites, des journaux, des commentaires et analyses contre l'action de François Mitterrand rédigés par des grands esprits qui pour certains n'étaient pas nés et n'ont pas vécus ces moments d'intense émotion, ces instants ou le peuple avait enfin des représentants au pouvoir.

Moi je les ai vécu ces moments, simple employé vivant au smic dans un studio avec ma femme et notre enfant. La victoire de Mitterrand était celle de l'espérance c'était celle du peuple des sans noms, des sans voix comme l'on dit maintenant, c'était la victoire du peuple des oubliés par la droite alors oui je suis heureux d'avoir vécu ce moment d'histoire de la gauche de mon pays et de la France toute entière.

Bien évidemment tout ne fût pas parfait loin s'en faut mais tout de même je relèverai quelques éléments d'une politique de gauche :
  • Abolition de la peine de mort
  • Augmentation du SMIC de 10 %
  • Augmentation des allocations familiales de 25%
  • Création de l'impôt sur les grandes fortunes devenu ISF
  • Autorisations des radios libres (il n'ya avait à l'époque que les stations comme France inter, RTL, Europe1
  • Nationalisations de 36 banques
  • Nationalisation de grands groups industriels
  • Instauration de la retraite à 60 ans
  • Loi sur la décentralisation
  • Loi Lang sur le prix unique du livre
  • etc....
Tout n'a pas été une réussite et malheureusement l'environnement politique et la finance mondiale auront raison des meilleures intentions et ont contraint la gauche à prendre des décisions difficiles comme le blocage des salaires. Les militants les plus à gauche reprochent beaucoup à Mitterrand d'avoir tourné le dos à ses engagements initiaux sur le fond ils n'ont pas forcément tort mais on a vécu une époque formidable.

Et puis, un évènement m'avait marqué à cette époque (1985) et je l'ai toujours en mémoire, c'est l'histoire du bateau de Greenpeace, le Rainbow Warrior qui a été coulé par les services secrets français et où il y avait eu un mort. Je me souviens que Laurent Fabius (1er ministre) prétendait ne pas être au courant de cette opération des services secrets de l'Etat, ce qui est pour le moins étonnant. Depuis cette époque je n'ai aucune confiance en cet homme car à mes yeux il avait menti.







L'investiture de François Mitterrand le 21 mai 1981

Et vous ce 10 mai 1981 vécu ou non quel est votre avis sur ce jour entré dans l'histoire de France ?

source

Commentaires

  1. "Jamais depuis ce soir de mai 1981 je n'ai retrouvé cette joie sincère, cette joie venant du cœur après une victoire électorale"

    C'est tout le problème pour moi (qui n'était même pas né !), on ne sent pas la possibilité d'une telle joie actuellement, trop de calculs, pas assez de souffle, pas assez de gauche en fait ..

    RépondreSupprimer
  2. @Nicola : oui Nicolas, au boulot :)

    @romain : c'est vrai car à l'époque c'était de l'inédit, la gauche n'avait jamais été aux affaires alors que maintenant on sait ...... que la même joie n'est pas possoble ceci étant pour les jeunes de 20/30 ans qui vivent avec la droite depuis 2002 la joie devrait quand même être grande.

    Bon allez comme je t'ai tagué, au boulot comme tu sais si bien le faire :))

    RépondreSupprimer
  3. Si on est né juste après, on peut aussi répondre ? #pititoune

    RépondreSupprimer
  4. La vache, vous êtes chiément vieux alors ! Je ne sais pourquoi, je vous imaginais tout gamin, moi.

    Cela dit, il faut être resté un peu gamin pour qualifier Mitterrand d'homme de gauche.

    Du reste, dès 1983, il l'a gentiment renvoyée dans les cordes, la gauche.

    RépondreSupprimer
  5. Je veux bien tous les souvenirs mais va falloir se rendre compte qu'on vit au présent et que la nostalgie, si elle est sympathique, elle ne vous fait pas un programme non plus... (et vu la merde royale dans laquelle on s'enfonce va peut-être falloir se magner)

    RépondreSupprimer
  6. @Didier,

    C'est pour ça que je le ramène et que je le couche après les KDB.

    RépondreSupprimer
  7. @Ju mais bien sûr

    @didier je suis resté un grand garçon un peu simple d'esprit :)

    @MHAP : ce n'est pas de la nostalgie, c'est juste la restitution d'un vécu.

    @El camino : c'est vrai

    RépondreSupprimer
  8. Mitterand, c'est comme le service militaire, on en retiens que les bons souvenirs.

    RépondreSupprimer
  9. a voir
    http://tele.premiere.fr/News-Tele/Arte-le-documentaire-Mitterand-et-le-monde-diffuse-le-mercredi-4-mai-2680012/(gid)/2680012
    Mitterrand et sa politique internationale Sur Arté+7 si cela vous intéresse. tres bon docu.

    RépondreSupprimer
  10. Un billet (Cela faisait longtemps!) sur mon blog et un lien !

    RépondreSupprimer
  11. le pcf était à 15 %...ça explique pas mal de choses...

    RépondreSupprimer
  12. ce n'est pas avec les souvenirs que l'on battit des victoires mais j'ai moi aussi bien aimé cet homme.

    RépondreSupprimer
  13. Je n'ai jamais regretté d'avoir cru en lui ces jours là. Excellent article, bravo.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...