Burqa : la blogosphère de gauche s'enflamme

Il a suffit que deux ou trois jeunes femmes fassent de la provocation vêtues d'une burqa ou hijaab ou nikab en plein Paris devant caméras et appareils photos pour qu'une lame de fond parcourt la blogosphère. Mes éminents confrères de gauche et d'ailleurs se répandant en termes peu amènes contre la burqa et ses femmes comme si ces personnes étaient le diable.

Personnellement et pour une fois, je ne suis pas du tout du même avis qu'eux. Je trouve en effet que la société française toujours prompte à montrer du doigt ceux qui ailleurs dans le monde déraillent feraient bien de s'interroger sur elle même en prenant exemple sur la tolérance de certaines autres sociétés.


Je ne sais pas si vous avez déjà allé à Londres et en Grande-Bretagne mais la différence avec notre capitale et notre pays est vraiment importante et frappante quant à l'intégration des personnes des différentes religions. D'un point de vue des religions on peut en effet faire un parallèle entre le France et la Grande-Bretagne. Dans les deux cas, l'image que l'on a de la religion musulman tient aux anciennes colonies des empires français et britannique.

En France, les musulmans viennent prioritairement des pays du Maghreb devenus indépendants (1956 pour la Tunisie et le Maroc, 1962 pour l'Algérie). En Grande-Bretagne, l’islam a plutôt des origines venant d’Asie du Sud : Indiens, Pakistanais, Bangladeshis… On estime que 60% de la population musulmane est originaire de cette zone, alors que 40 % restants sont, chypriotes turcs, malaisiens,...

La Grande Bretagne compte pas moins de 1000 mosquées pour 2100 en France, il faut dire que le nombre de musulmans estimés est d'environ 6 millions en France pour 2 milllions dans la société britannique, pour 1,7 millions de catholiques et 1,7 millions d'anglican. 


Mais les britanniques ont également sur leur territoire des communautés très peu présentes en France. Les communautés sikh, bouddhiste et hindoue représentent plus d'un million de pratiquants ou se réclamant comme tel avec des lieux de culte qui leur correspondent, 140 temples hindou sont implantés en Grande Bretagne ainsi que 50 temples boudhiste.


Alors ce qui est frappant quand on flâne dans Londres c'est l'image "plurielle" de toutes ses communautés aussi nombreuses que diverses (musulmanes, sikhs, bouddhistes, hindoues, juives, chrétienne,...) et personnellement je ne me sens pas "agressé" par des femmes portant leur habits traditionnels hindoue ou  encore une femme en burqa ou un homme avec sa coiffe Sikh ou  bien tout autre tenue vestimentaire différente de "la norme européenne".



La France a fait le choix d'interdire la burqa et tout ce qui lui ressemble, je pense que l'on aurait pu faire un autre choix en exigeant la possibilité de procéder à une reconnaissance faciale dans les situations où la sécurité ou d'identification sont importantes et nécessaires. Pour rappel, il faut se souvenir qu'un rapport de la Direction Centrale du Renseignement intérieur (DCRI), estime que seulement 367 femmes porteraient la burqa en France

Personnellement je ne suis pas choqué par la vision d'une femme en burqa la trouvant suffisamment informée pour la choisir en conscience, je ne crois que bien peu à la soumission de ces femmes qui est l'alibi numéro un des Copé, Aubry et quelques autres bien pensants.

La tolérance zéro n'est pas une façon de prendre en compte les cultures minoritaires et les autres religions, nous qui depuis plus de deux siècles donnons des leçons de démocratie à la terre entière.

La sagesse des Britanniques est à montrer en exemple au contraire de l'intolérance française, bercée par des siècle d'éducation judéo-chrétienne et pour qui le musulman a été l'ennemi d'hier qu'il n'a pas oublié. En réalité, tout n'est que question d'équilibre entre intégration, acceptation de la communauté musulmane et sécurité. Résoudre cette équation par une loi qui concerne si peu de personnes est une fuite en avant et ne résoudra rien.


source

Commentaires

  1. Mais arrête donc de faire l'amalgame entre islam et burqa dans un billet où tu dis toi-même que les femmes en burqa sont minoritaires.

    Là, on a des femmes qui sont venues dire qu'elles ne voulaient pas respecter les lois de la république, qu'on les vire de cette république.

    Elles savaient très bien qu'elles allaient faire la une la presse et énerver encore plus les électeurs...

    Et ne comparons pas la burqa aux tenues vestimentaires des autres religions...

    RépondreSupprimer
  2. Mais arrête donc de jouer le jeu d'autres bien plus extrémistes que toi pour qui les réactions de gauche sont du pains benni.

    On ne peut juger la forme que si l'on parle du fonds or dans cette histoire d'hier c'est justement une réaction par rapport au texte de loi que je n'approuve pas.

    RépondreSupprimer
  3. Oui, mais la loi existe.

    C'est en défendant ces provocatrices que "vous" faites le jeu...

    Sacrés musulmanistes...

    RépondreSupprimer
  4. Oui les Anglais sont bien plus tolérants, ils laissent même des imams fanatiques prêcher sur la place publique qu'il faut attaquer l'occident, ça c'est traduit par des attentats dans leur métro. C'est cool, on les envie.

    Plus sérieusement, je pense qu'il faut tout simplement retirer cette loi qui ne fait qu'attirer l'attention sur les débiles, et qui ne sera pas appliquée...

    RépondreSupprimer
  5. Melclalex, aucun des costumes que tu appelles traditionnels ou culturels n'occulte le visage de la personne concernée. Bien sûr la vue d'une hindoue en sari ne choque pas plus qu'une hollandaise à bourrelets en string. Tes exemples ne sont pas représentatifs car ils ne traduisent pas la problématique posée. Loin de défendre cette loi débile, qui est à l'image de ceux qui l'ont suggérée, la traduction que l'on devrait en faire nous gens de gauche c'est seulement mettre en garde la société contre ces minorités qui veulent en découdre et qui voudraient nous mettre au milieu de leur bagarre. Un peu comme Kadafi utiliserait des boucliers humains. Les intégristes ont besoin d'exister, la droite populiste aussi.
    Pour ce qui est du fond, cet accoutrement est le niveau zéro de l'avilissement de la femme, il n'a rien à voir avec une quelconque culture et c'est là que tu te trompes : c'est de l'islamisme politique militant, rien de plus.

    RépondreSupprimer
  6. Je préfère votre approche à ce que j'ai pu lire par ailleurs. A ma décharge il faut reconnaître, qu'habitant l’île de la Réunion, j'ai peut être une autre vision de mon quartier (cf billet de Nicolas)et plus proche de ce que vous avez pu vivre à Londres.
    Je pense qu'on s'est bien éloigné de la conception du député socialiste Aristide Briand et la question de comment vivre (demain) notre espace public reste posée.

    RépondreSupprimer
  7. Il a tenté d'y répondre avec la SDN ?

    RépondreSupprimer
  8. billet très intéressant et avec lequel je serais plutôt d'accord ;o)

    @+

    PS : "la blogosphère de gauche s'enflamme" et citer falconhill... il ne va pas apprécier ;o)

    RépondreSupprimer
  9. @Bruno :
    Je connais votre ile pour y avoir déjà été et d'alleurs dans ce billet j'en parle :
    http://perdre-la-raison.blogspot.com/2011/03/mais-que-sarkozy-et-lump-foutent-la.html

    @Vallenain :
    bien d'accord et c'est ce que je dis cette loi ne sert à rien

    @captainhaka :
    mes exemples sont représentatifs des religions concernées.

    Quand à la burqa j'ai écrit " La France a fait le choix d'interdire la burqa et tout ce qui lui ressemble, je pense que l'on aurait pu faire un autre choix en exigeant la possibilité de procéder à une reconnaissance faciale dans les situations où la sécurité ou d'identification sont importantes et nécessaires."

    Pour justement avoir un garde fou face aux comportements outranciers que peuvent avoir ces femmes.

    Quant à l'accoutrement comme tu dis, j'ai dit et écrit ce que j'en pensais, croire que ces femmes femmes sont sans cervelle et s'habillent ainsi parce que leur compagnon ou mari le leur a demandé, c'est se tromper.

    Nicolas : je ne défends pas ces provocatrices, je m'exprime contre cette loi à la con qui engendre et va engendrer des provocations.

    RépondreSupprimer
  10. Même les Anglais critiquent leur système (voir les commentaires du Prime Minister sur le "multi-culturalisme"). Alors les prendre comme exemple ...

    RépondreSupprimer
  11. En tant que femme, cet "accoutrement" me révulse, et en été je ne suis pas loin de penser que c'est de la maltraitance !!!
    Les grandes religions monothéistes sont toutes les 3 misogynes, fondées qu'elles ont été "par des hommes pour des hommes" et en fonction des moeurs du temps : à l'époque les femmes n'étaient pas mieux traitées que les animaux.
    Derrière ces femmes qui s'abritent des regards de l'autre, il y a toujours l'idée de la femme tentatrice par essence, donc pécheresse en puissance, et qui doit se cacher pour ne pas "provoquer" les hommes ! Et si elles n'en ont pas conscience, ça ne change rien au fait : la plupart des femmes des années 60 n'étaient pas féministes, heureusement qu'on n'a pas suivi la droite et l'Eglise catholique de l'époque pour qui "elles sont heureuses comme ça... ne réveillons pas l'eau qui dort".
    Cette façon de s'affubler est un déni de la personnalité humaine et un élément fondamental de l'inégalité hommes/femmes.
    Te fais pas d'illusions, les fondamentalistes font de la provoc' et sont prêts à aller plus loin !
    Estelle92

    RépondreSupprimer
  12. @vallenain dit:
    ''Plus sérieusement, je pense qu'il faut tout simplement retirer cette loi qui ne fait qu'attirer l'attention sur les débiles, et qui ne sera pas appliquée...''

    Je ne suis pas d'accord. C'est exactement ce qui s'est passé pour le voila islamique il y a quelques temps. Le résultat?, Plus de problème de voile dans les collèges. Sans soutenir Copé & Cie, je pense que la loi a plus un effet dissuasif.

    Cela permet aux éventuelles candidates à la Burqua de ne pas franchir le pas. C'est j'espère une mode qui va passer. Je suis contre le masquage du visage dans une société qui elle est ouverte...

    Il faut des fois, ne pas tolérer l'intolérance des autres...

    RépondreSupprimer
  13. Ton billet est d'une islamophobie terrible: pour toi Islam égale burqa ? Eh ben.

    RépondreSupprimer
  14. @romainblachier sois gentil de ne pas inverser les choses alors que je suis l'un des rares à penser et écrire que cette loi n'a pas lieu d'être et que la tolérance fait défaut. Pas de caricature mal venue stp

    RépondreSupprimer
  15. A Londres les chauffeur de car sont pour beaucoup des hindous avec le ruban sur la tête et l'angleterre s'en porte pas plus mal. J'aime bien ton billet. Voilà :)
    Mais bon, apparemment, il ne faut pas trop regarder la téloch quand même, la preuve moi j'ai rien vu de toussa

    RépondreSupprimer
  16. Tu dis "Personnellement je ne suis pas choqué par la vision d'une femme en burqa la trouvant suffisamment informée pour la choisir en conscience". Or ça n'est pas une question de libre choix ou de libre conscience, mais de dignité humaine. La burqa et ses avatars sont une atteinte à la dignité de celles qui les portent. Que cet acte soit volontaire ou non est secondaire. Dans l'affaire du lancer de nain, le nain en question était lui aussi parfaitement volontaire et conscient de ses choix. La République ne saurait laisser quiconque attenter publiquement à sa propre dignité sans réagir. Ce serait la même chose si un couple SM se baladait dans la rue, l'un tenant l'autre en laisse à quatre pattes sur la chaussée. C'est d'ailleurs en cela que cette loi est mal conçue : elle s'attaque au symptôme et non à la cause. Et c'est également en cela que la question de la burqa dépasse le simple cadre des signes religieux.

    RépondreSupprimer
  17. la blogosphère de gauche s'enflamme ?Sauf moi, notez bien, mais je ne suis pas (heureusement) toute la gauche. Comme le disait méluche je ne tiens pas à entretenir leur névrose... Et vous ?

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...