Borloo quitte l'UMP ! Au secours l'UDF revient !

Eh bien voilà qu'après tant et tant d'années à être le copain de Sarkozy et amis avec l'UMP de JF Copé, le bon Jean-Louis Borloo a décidé de couper le cordon ombilical qui le relie au parti présidentiel.

Il va  former une "alliance républicaine" censée regrouper les centristes et à peu de choses près va ressembler à l'UDF d'antan, cet espèce de truc au service de Giscard.


Alors Jean-Louis Borloo qui se la joue rebelle face au maître du palais c'est assez comique car il est loin d'être un révolutionnaire ou un gauchiste il est bien du centre qui comme disait François Mitterrand, est une variation molle de la droite.

D'ailleurs, les états de service de Jean-Louis Borloo auprès de la droite UMP chiraquienne puis sarkozienne sont sans équivoque :

- Ministre délégué à la Ville et à la Rénovation urbaine du 7 mai 2002 au 30 mars 2004
- Ministre de l'Emploi du 31 mars 2004 au 15 mai 2007
- Ministre de l'Économie, des Finances et de l'Emploi du 18 mai 2007 au 19 juin 2007
- Ministre d'État, ministre de l'Écologie du 19 juin 2007 au 13 novembre 2010

Plus de 8 annnées et demi au service de la droite, du bouclier fiscal, des réformes anti-sociales, de la casse industrielle, de la politique sécuritaire, de la réforme des retraites, de la réforme territoriale, de la suppression de la taxe pro, de l'instauration de la TVA réduite pour les restaurateurs, des autorisations de forage des gaz de schiste, etc.... (un billet à lui seul ne suffirait pas pour lister tous les points négatifs de la politique de Sarkozy).

Alors, soyez en sûr, Jean-Louis Borloo n'est pas dans l'opposition à l'UMP, tout au plus en est-il un concurrent pour la place de number one à droite, c'est donc juste une question d'ego et pas autre chose, ils ont tellement de choses et d'idées en commun. Et puis s'il devait être derrière Nicolas Sarkozy au soir du 1er tour de l'élection présidentiel de 2012, assurément il lui apportera son soutien pour le second tour.

Mais au fait qu'en pense donc François Bayrou, cela ne va t-il pas siphonner les dernières voix qui lui restent ?


Commentaires

  1. A un an des élection présidentielles et législatives, Borloo est un appeau à voix de déçus du Sarkozysme et un pourvoyeur de place à l'AN , ni plus ni moins. Il va, comme l'a fait Bayrou en son temps servir d’appât pour attirer les électeurs modérés et donner un moyen de pression pour les "bonnes places" à ces camarades centristes.
    Pour être crédible, il eut fallu qu'il ne collabore pas aussi étroitement, et depuis 10 ans, avec l'UMP.

    RépondreSupprimer
  2. Borloo, il ne bois pas que de l'eau. Proposer la recréation de l'U.D.F., ce drole de machin sans âme, quel retour en arrière. Le giscardisme avait bordélisé la France, Le borlooisme ne sera qu'une vaste plaisenterie.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...